Vie privée

Accédez au dark Web en 5 minutes ou moins

Ecrit par Chris Campbell

Dans le bref tutoriel d’aujourd’hui, vous allez apprendre à plonger dans le « Web sombre » en cinq minutes ou moins.

Eh oui. Je vais vous montrer le chemin du côté obscur. C’est-à-dire, bien entendu, la recette d’un parfait anonymat dans tout ce que vous faites en ligne.

Mais pour comprendre ce qu’est le Web sombre (parfois appelé dark Web), il faut avant tout comprendre ce qu’il n’est pas.

D’une part, ce n’est pas la même chose que le Web profond (ou deep Web).

Comme vous pouvez le voir, le Web profond est une couche située entre le Web de surface et le Web sombre.

Les strates du Web

Web profond : information universitaire – dossiers médicaux – documents légaux – rapports scientifiques – informations relatives à vos inscriptions – bases de données multilingues – fonctionnement de conférences – ressources gouvernementales – sites Web concurrents – répertoires spécifiques aux organisations

Web sombre : Informations illégales – sites de trafic de drogues – communications privées –
Sites avec cryptage TOR

On dit que le deep Web est plus de 500 fois plus grand que la partie d’Internet que nous utilisons aujourd’hui : le Web de surface.

Ce Web profond n’est pas forcément anonyme et on peut y accéder via des portails sur le Web de surface. Ces portails sont des moteurs de recherche spécialement conçus pour le contenu du Web profond (vous pourrez trouver une liste d’exemples ici).

Le dark Web, quant à lui, est un animal d’un tout autre genre.

Puce Le dark Web : de quoi s’agit-il et d’où vient-il ?
Le Web sombre est une toile décentralisée d’ordinateurs dotés d’un cryptage privé (ou parfois public) appelé des « réseaux privés ».

Les darknets font partie de l’écosystème du Web obscur. Une partie qui est en fait, comme vous le verrez dans un instant, très facile d’accès.

Puce Pourquoi accéder à un darknet ?
Vous familiariser avec le darknet pourrait bien, à l’avenir, devenir un facteur crucial pour garantir la protection de votre vie privée en ligne.

Si la NSA (ou le FBI) créent sans arrêt des accès détournés dans les systèmes de sécurité en ligne, comme ils ont bien l’intention de le faire, des hackers mal intentionnés vont se précipiter dans la brèche, et détruire totalement la confiance que l’on peut avoir dans l’écosystème de surface.

Le Web sombre (où se trouvent les darknets) pourrait alors devenir un lieu d’engagement et de commerce, où les occasions, la productivité et les investisseurs les plus malins se réfugient pour échapper aux mesures draconiennes et à l’incompétence.

Il pourrait donc, en conséquence, faire partie de la prochaine grande « ruée vers l’or » (suivez mon regard vers les crypto-devises).

Puce Comment accéder à un darknet ?
Le réseau privé le plus populaire, que chacun peut rejoindre, s’appelle The Onion Router ou, en abrégé, TOR.

Mais ne vous inquiétez pas. Utiliser TOR est aussi simple que télécharger un nouveau navigateur.

Le fonctionnement de TOR n’est pas compliqué : au lieu de communiquer directement avec des sites Web (comme vous le faites sur le web de surface), en utilisant TOR, vous communiquez indirectement via la totalité du réseau. Votre connexion passe un peu partout avant d’atteindre sa cible, comme dans un jeu de flipper à grande vitesse.

Bon. Maintenant que vous êtes un insider, venons-en aux faits. Entrer est un jeu d’enfant.

  • Première étape : télécharger TOR

Maintenant que vous savez, dans les grandes lignes, ce qu’est TOR (tout ce que vous avez besoin de savoir, en réalité), il est l’heure de se lancer.

C’est la partie la plus facile : télécharger le programme.

Vous pouvez le faire gratuitement ici.

TOR

Suivez les instructions d’utilisation simples fournies par le site, et vous serez prêt en quelques instants. Le tout peut être installé en moins de cinq minutes. Et vous voilà parti.

N’hésitez pas à explorer un peu (mais n’oubliez pas les quatre commandements du darknet, nous en parlerons dans un instant).

La première chose que vous remarquerez sur le darknet, c’est que les URL sont un peu différentes de ce à quoi le Web de surface vous a habitué.

Par exemple, le moteur de recherche anonyme DuckDuckGo a pour adresse URL : http://3g2upl4pq6kufc4m.onion/

[N.B. : faites un copier-coller de cette adresse et enregistrez-la pour plus tard.]

Darknet est un nom bien funeste, mais ce système constitue en fait un marché plus solide et plus libre. Un marché qui peut fonctionner de manière 100% anonyme, sans frictions, avec beaucoup moins d’intermédiaires et sans direction ou gestion centralisée.

Il vaut la peine de s’y intéresser.

Avant de plonger dans les abîmes, cela étant dit, pensez éventuellement à cette seconde étape (optionnelle).

  • Etape 2 : ajoutez une couche supplémentaire de protection grâce à un VPN

Un VPN (Virtual Private Network) est une manière de cacher votre localisation en ligne. Il vous permet de vous connecter à Internet via un serveur à distance, où que vous vous trouviez sur la planète.

Voici un exemple du fonctionnement d’un VPN…

Batzorig, à Oulan-Bator, n’est absolument pas perturbé lorsqu’il réalise que House of Cards n’est accessible en streaming gratuit sur Netflix qu’en Amérique. Batzorig va simplement activer son VPN, qui connectera automatiquement son ordinateur à Internet via un serveur à San Jose.

Et voilà.

Il est soudain de l’autre côté de la planète — un voyage à la vitesse de la lumière — et a atterri virtuellement en Californie. Batzorig peut maintenant regarder House of Cards dans son salon, sans que personne ne sache comment il y est parvenu.

Les VPN sont optionnels, mais recommandés. Selon un article paru dans Wired en 2014, la NSA suit les gens qui téléchargent et utilisent TOR. Bien sûr, ils ne peuvent pas voir ce que vous faites une fois le portail passé. Mais, sans VPN, ils peuvent voir si vous êtes effectivement à l’intérieur.

[Personnellement, j’utilise TunnelBear. Ce programme fonctionne partout. Idéal pour vos déplacements comme pour votre domicile.]

Quatre choses à prendre en compte lorsque vous faites un saut vers l’inconnu :

  • éteignez les scripts en cours dans le navigateur TOR lorsque vous l’utilisez. Il y a un bouton à côté de la barre d’adresse : cliquez dessus ;
  • faites attention à ce sur quoi vous cliquez. Utilisez chaque clic avec sagesse. Si vous ne savez pas où vous allez, n’y allez pas ;
  • ne faites rien d’illégal. Ce n’est pas une bonne idée ;
  • ne téléchargez rien sur votre ordinateur. Pas avant que vous ne sachiez mieux comment vous en sortir dans cet univers.

Et bien sûr, l’avertissement ultime…

Cette missive est seulement à visée informative. Vous accédez au darknet à vos risques et périls. Vous êtes responsable des conséquences qui pourraient en découler.

[Sécurisez votre ordinateur en 5 minutes grâce au plan Anti-Hacker de notre spécialiste ! Simple et à la portée de tous, protégez vos données numériques et votre vie privée en quelques clics… Toutes les explications ici.]

A propos de l'auteur

Chris Campbell

7 Commentaires

  • Déjà je ne suis pas d’accord sur l’analyse de l’auteur concernant le web profond . En réalité le web profond est constitué par l’ensemble des pages ne pouvant être référencées du à la partie membre et c’est bien heureux ; vous imaginez votre page de compte personnelle affichée par google !
    Et c’est cela la vraie raison de l’immensité du web profond, tous les sites ont une partie membre bien plus importante que leur partie publique . Concernant TOR , l’algo utilisé permet aux données de ne pas embarquer l’ensemble du parcours exprimé en adresse IP . Chaque noeud comprenez chaque proxi chargé de router les com le font à la volée , mais en aucun cas à chacun des serveurs présent sur le réseau et encore faut il que ce soit un serveur du réseau TOR

  • Sécurisez votre ordinateur en 5 minutes grâce au plan Anti-Hacker

    Est ce une arnaque ? Car beaucoup trop d’explications à mon gout. Qu’en pensez vous ?

    • Cher Monsieur,
      Merci de la confiance que vous portez à Libre d’Agir et merci de votre commentaire.
      Non, il ne s’agit pas du tout d’une arnaque mais d’une offre qui émane de nos services avec un rapport spécial rédigé par un de nos spécialistes sur la question. Une fois que vous souscrivez à l’offre, vous avez automatiquement le rapport (ce que vous avez lu est l’argumentaire de vente, pas le rapport en lui-même).
      En espérant avoir répondu à votre question, nous nous tenons à votre disposition pour toute question supplémentaire.

      Bien cordialement

Laissez un commentaire