Bien-être

Les aides culinaires 2.0 : pourquoi on s’y met !

Robot culinaire kitchenaid

On a connu les robots, les mixeurs, les hachoirs électriques… Aujourd’hui, les aides culinaires passent à la vitesse supérieure. Le but ? Manger mieux sans passer des heures derrière les fourneaux grâce à des objets intelligents qui vous conseillent dans vos préparations. Focus sur ces nouveaux robots qui se vantent de révolutionner la cuisine domestique.

Puce Des cuiseurs qui mijotent les plats de notre enfance sans effort
Après le KitchenAid qui a fait revivre la pâtisserie auprès des ménagères de moins de cinquante ans, les cuiseurs multifonctions deviennent incontournables dans les cuisines françaises. Mais pourquoi cet attrait ? Parce qu’ils font tout à votre place, ou presque ! En fonction des modèles (dont les prix varient de 200 à 1 200 € tout de même), ils permettent de pétrir, de cuire, de réchauffer mais aussi pour certains de couper, de hacher et de mijoter !

Surtout, ils vous accompagnent pas à pas dans la réalisation des recettes, devenant des sortes de coachs virtuels pour les cuisiniers paresseux. La plupart des cuiseurs intègrent ainsi des recettes programmées à l’avance afin de s’adresser aux cuisiniers amateurs. Il suffit donc de suivre les étapes et le tour est joué !

Puce Est-ce qu’on gagne du temps ?
C’est l’objectif ! Grâce à son système de cuisson sous pression, le Cookeo vous permettra par exemple de réaliser un bœuf bourguignon en 35 minutes, sur les dires de Moulinex.

Pâtes, risottos, soupes et même yaourts pour certains modèles, à l’instar du cuiseur connecté Philips de la gamme Avance Collection, seront autant de recettes que vous pourrez réaliser sans passer la journée dans la cuisine, notamment grâce à des plages de températures et des types de cuisson variables qui s’adaptent aux spécificités de chaque plat.

Enfin, la plupart de ces cuiseurs nouvelle génération conservent au chaud les plats préparés à l’avance. Un vrai plus pour aménager son temps sans se soucier des impératifs horaires de préparation des repas.

Puce Le connecté, ça change quoi ?
Le nouvel atout de ces « robots cuisiniers » tient dans le fait d’être reliés à une application dédiée. Résultat ? Vous recevez une notification lorsque vous devez ajouter un ingrédient ou lorsque la cuisson est terminée.

Comme ces cuiseurs ne nécessitent pas de surveillance particulière (sauf pour certaines étapes comme dorer la viande), vous pouvez vaquer à vos occupations tranquillement. Dès que l’appareil aura besoin de vos services (les objets intelligents ne sont pas encore totalement autonomes), il vous préviendra. L’avantage est donc de pouvoir cuisiner des plats demandant un temps de cuisson important sans pour autant rester dans la cuisine à les surveiller ou à attendre le signal de l’appareil.

Si Moulinex a déjà pris une petite avance sur le terrain du connecté en proposant Cookeo Connect et I-Companion, les autres grandes marques d’électroménager ne sauraient tarder à prendre le virage, à l’image de Philips qui commence à sortir ses premiers cuiseurs connectés.

Puce Et les poêles, on les connecte aussi ?

Oui, et c’est Tefal qui se lance. Le spécialiste de la cuisson innove avec un nouveau modèle nommé Assisteo, dont la version connectée devrait voir le jour l’an prochain. Il s’agit d’une poêle classique pourvue d’un écran que l’on pourrait qualifier de « conseiller ».

Avec un système de couleurs simple, cet écran vous indique si vous devez augmenter le feu ou le baisser en fonction du type de cuisson choisi et vous alerte lorsque vous devez revenir aux fourneaux par un signal sonore (qui sera remplacé par des alertes envoyées via une appli dédiée sur le prochain modèle).

Des conseils basiques, mais bien utiles lorsque l’on n’est pas le roi de la gastronomie (ou que l’on est un peu trop tête en l’air) !

[Retrouvez toutes nos sélections pour mettre la technologie et l’innovation au service de votre quotidien dans J’Agis ! Plus d’informations ici…]

A propos de l'auteur

Julie Mallet-Cocoual

Laissez un commentaire