Argent

Le Bitcoin est en train de renverser l’indice Big Mac

bitcoin

Vous avez probablement déjà entendu parler de l’index Big Mac.

C’est un outil économique créé il y a 30 ans par le magazine The Economist pour comparer le pouvoir d’achat des différentes monnaies à travers le monde. Et voir celles qui sont sous ou surévaluées.

L’idée est très simple. En prenant le prix d’un produit rigoureusement identique et disponible dans deux pays (ou dans une même zone monétaire), il est possible de comparer et de voir quelle monnaie est la plus chère.

Le hamburger Big Mac est servi par la chaîne de restaurants McDonald’s dans plus de 100 pays et a donc été choisi par The Economist comme produit de référence.

Prenons un exemple pour comprendre comme cela fonctionne.

Au moment où j’écris ces lignes (juillet 2017), le prix moyen d’un Big Mac aux États-Unis est de 5,30 $. En France il est de 7,20 €.

Pour que 7,20 € = 5,30 $ il faut que 1 € = 0,73 $. Or actuellement le cours de l’euro-dollar est de 1,16. L’euro est donc sous-évalué de plus de 60% par rapport à son cours fondamental de long terme selon l’indice Big Mac.

Mais saviez-vous qu’il existait aussi un indice Big Mac pour… le Bitcoin ?

L’index du pouvoir d’achat en Bitcoin fonctionne un peu différemment.

Au lieu de vous dire combien coûte un Big Mac en monnaie virtuelle, il vous montre combien de ces hamburgers vous pourriez acheter dans différents pays.

Avec un cours du Bitcoin à 2 510 $, vous pouvez probablement deviner ce que l’indice va nous révéler…

Aujourd’hui, avec UN seul Bitcoin, vous pourriez vous offrir :

  • 583 Big Mac aux Pays-Bas
  • 611 au Royaume Uni
  • 474 aux USA
  • 299 en France

Ça en fait des Hamburgers ! Vous pourriez ainsi acheter un Big Mac par jour pendant 20 mois en Angleterre, 10 mois en France pour le prix d’un seul bitcoin. Vous imaginez le pouvoir d’achat du bitcoin ?

Pas besoin d’être aficionado de fast-food pour comprendre pleinement l’explosion qu’a connu le cours du Bitcoin récemment.

Et, pour de nombreux observateurs et spécialistes, ce n’est qu’un début…

Ce que je veux dire, c’est que nous pourrions n’être qu’au début de la popularisation de cette nouvelle monnaie.

Que se passerait-il si ces cryptomonnaies étaient adoptées par tous ?

L’éminent blogueur financier Josh Brown est curieux de le savoir. L’auteur du blog Reformed Broker a récemment admis qu’il se lançait prudemment dans le monde de cryptomonnaies.

« Je considère cela comme relevant de ma responsabilité en tant que gestionnaire de fond, d’essayer de comprendre les nouvelles tendances qui émergent et comment elles pourraient un jour avoir un impact sur les marchés et l’économie« , a déclaré Josh Brown, qui est également le CEO de Ritholtz Wealth Management.

« Je ne crois pas que les cryptomonnaies peuvent être comprises en lisant simplement des articles ou des analyses, donc j’ai l’intention de relever mes manches et d’y plonger les mains. Même si cela s’avère finalement être un fiasco, j’en sortirai certainement avec quelque chose d’intéressant. »

Il a peut-être raison. Peut-être que la seule façon de vraiment comprendre pourquoi tant de personnes sont fascinées par ces monnaies virtuelles est de s’y lancer à son tour.

Mais ne vous jetez pas non plus tête baissée ! Commencez d’abord par en apprendre le plus possible sur les cryptomonnaies et en particulier sur le Bitcoin.

[Le bitcoin est-il le nouvel or numérique ? Jusqu’où peut-il monter ? Faut-il acheter des bitcoins et pourquoi ? Toutes les réponses se trouvent ici. Lisez vite !]

A propos de l'auteur

Pieter Cranenbroek

Laissez un commentaire