Loisirs

Vous êtes plutôt commerce en ligne ou magasins traditionnels ?

Ecrit par Yann Boutaric

Où achetez-vous vos cadeaux de Noël cette année ?

En cette période de fêtes, on pourrait penser que les Français — entres autres — délaissent les magasins physiques au profit des plateformes d’e-commerce et autres places de marché.

En effet, les récents événements tragiques à Paris, mais aussi la multiplication de l’offre sur Internet et sa démocratisation, sont autant d’éléments qui laissent entrevoir une rupture franche dans le comportement des consommateurs.

Pour autant, le commerce en ligne est-il en train d’avoir raison des magasins traditionnels, habituellement surpeuplés pendant le mois de décembre ?

Puce Tout le monde est sur Internet !

Une chose est sûre : le Web est devenu le plus grand magasin du monde.

Il est vrai qu’il ne manque pas d’arguments : exit les problématiques d’accès, de distance… Et c’est du pain béni pour les agoraphobes !

Sur Internet, tout le monde est logé à la même enseigne.

Les enseignes, justement, ne s’y trompent pas. Elles y ont toutes développé leur propre plateforme en ligne en complément de leur magasin physique, pour s’adapter au succès du e-commerce mais également pour des raisons évidentes de visibilité.

La FNAC, par exemple, qui a toujours beaucoup capitalisé sur son image de lieu de vie culturel, a bien dû se résoudre à évoluer vers le commerce en ligne : son site Fnac.com est désormais largement mis en avant dans le cadre de ses campagnes promotionnelles.

Puce Les places de marché en ligne, nos brocantes modernes

Une place de marché est un site permettant à des vendeurs et à des acheteurs d’être mis en relation pour effectuer une transaction commerciale. Les vendeurs professionnels y ont toujours leur place donc, mais les offres de particuliers viennent s’y ajouter, ce qui a une influence immédiate sur les politiques tarifaires.

Le choix est plus vaste, les produits sont moins chers… Et le succès est au rendez-vous. En France, les 5 premiers sites e-commerce les plus visités sont les places de marché : Amazon, Cdiscount, Fnac.com, eBay, Priceminister.

Car si la FNAC a son site d’achat en ligne, elle a également créé en 2009 sa place de marché, où les particuliers qui souhaitent vendre leurs produits ont désormais leur place. L’entreprise fait alors office de « tiers de confiance ».

 

Puce Que reste-t-il de nos interactions sociales ?

Pour autant, les magasins physiques sont-ils réellement délaissés ? Eh bien non, il n’y a qu’à voir l’affluence dans les grands magasins en cette fin d’année. Selon une étude publiée par Oracle fin novembre, 54% des répondants français indiquent continuer à acheter des biens en magasin — contre 44% à l’échelle mondiale.

Dans un monde où même les relations sociales sont parfois devenues virtuelles, nous avons bien besoin d’entretenir ce contact humain !

Soyez honnête : vous utilisez souvent les caisses automatiques dans les supermarchés ? Nombre d’entre nous continuent de privilégier les caisses traditionnelles, où la présence de la caissière est rassurante.

Et puis nous restons tout de même attachés aux traditions, n’est-ce pas ?

Ce lien social reste à ce point ancré dans nos habitudes d’achat que certaines plateformes d’e-commerce font le chemin inverse. Ainsi l’entreprise Etsy, leader des places de marché d’achat-vente spécialisées dans les produits fait main ou « vintage » a annoncé fin novembre qu’elle allait ouvrir une dizaine de boutiques éphémères en France. Une volonté de « mettre (ses) vendeurs en avant pour entrer en relation directement avec les clients, et véhiculer l’économie Etsy à un public large ».

Puce Ne choisissons pas l’un ou l’autre

Nul besoin donc d’enterrer l’un ou l’autre de ces modèles : les magasins physiques et les boutiques en ligne peuvent parfaitement coexister, avec des atouts qui leur sont propres. Tout dépend de votre objectif !

Si vous cherchez des cadeaux originaux par exemple, ou si vous souhaitez compléter vos revenus en vendant des objets que vous avez confectionnés vous-même, les plateformes de créateurs feront votre bonheur.

[Dans le prochain numéro de J’Agis !, Gilles Boulet vous révèle tous les secrets de ces sites Internet qui vous permettent de gagner de l’argent en quelques clics ou de dénicher des objets uniques ! Mettez vos talents au service de votre pouvoir d’achat et découvrez toutes les recommandations de notre spécialiste pour vous créer un second revenu… Pour recevoir directement ces conseils dans votre boîte e-mail, c’est ici !]

A propos de l'auteur

Yann Boutaric

Laissez un commentaire