Club des créateurs de richesse

Comment chaque décision peut faire de vous quelqu’un de plus riche — ou de plus pauvre

Ecrit par Mark Ford

Dans la vie, il y a des milliers d’opportunités qui vous permettent de devenir plus riche… ou plus pauvre.

Vous allez déjeuner avec un collègue… Lorsque le serveur pose l’addition sur la table, le total est de 26 euros.

La prenez-vous ? Attendez-vous en espérant que votre collègue va s’en charger ? Ou suggérez-vous de la diviser ?

A première vue, ce n’est pas LA décision de votre vie. Mais en réalité elle fait partie du million de chances que vous avez eues, avez ou aurez de gagner plus d’argent…

Puce Quelqu’un près de ses sous le verrait ainsi 

  • si je paie la totalité de l’addition, je serai plus pauvre de 26 euros ;
  • si on divise l’addition, je serai plus pauvre de 13 euros ;
  • si je peux le faire payer, je serai plus riche de 13 euros, plus riche que si j’avais eu à payer mon repas.

Pour ce grippe-sou, la meilleure décision est évidente. Donc, lorsque l’addition arrive, il se lève pour se « rendre aux toilettes » et espère ainsi que son collègue se chargera de payer.

Mon point de vue est différent.

Puce  Un petit investissement qui peut sceller une relation
Tout comme la mécanique quantique, l’enrichissement fonctionne souvent selon des lois qui semblent aller a contrario de ce qui est « évident ».

En d’autres termes, payer l’addition pourrait réellement vous permettre de vous enrichir, car les 13 dollars que vous dépensez pour payer le déjeuner de votre collègue pourraient à terme vous générer un rendement bien plus important.

Votre générosité pourrait bien être un signal pour lui que vous êtes le genre de personne en qui il peut avoir confiance. Cela pourrait lui indiquer que vous êtes une personne qui n’hésite pas à donner d’abord, sans rien demander en retour. S’il vous voit sous cet angle, ce petit investissement pourrait sceller une relation. Imaginons, un an plus tard… : il pourrait vous recommander en vue d’une promotion après avoir été lui-même nommé à la tête du département.

Tout dépend de la façon dont vous cernez sa personnalité.

  • Si selon vous il croit en la réciprocité tout comme vous, vous saurez que les 13 dollars sont un investissement judicieux.
  • Mais s’il se montre comme quelqu’un prompt à exploiter l’autre, il serait sage de ne payer que votre part et ne pas aller plus loin dans cette relation.

Dans les deux cas vous ressortirez enrichi.

D’un côté, vous serez plus riche d’une relation professionnelle potentiellement lucrative. Sinon, vous aurez gagné en connaissance, vous saurez que ce collègue peut vous aider à éviter des ennuis ou à saisir une opportunité future.

A ce stade, j’aimerais préciser deux points qu’il faut avoir en tête :

  • tout d’abord, chaque événement de votre vie ou presque correspond à une opportunité qui vous est proposée de vous enrichir ;
  • ensuite, en considérant chaque situation comme une opportunité de construire votre richesse, vous pouvez décider d’actions qui vous amèneront progressivement à devenir très riche.

Puce  Etes-vous un « architecte instinctif de la fortune » ?
Les personnes que j’appelle les « architectes instinctifs de la fortune » comprennent cela de façon intuitive. Elles considèrent chaque relation (sociale, personnelle ou professionnelle) comme une opportunité qui, in fine peut mener vers un peu plus de richesse. Elles sont toujours à la recherche, même de façon inconsciente, de possibilités d’accroître leur fortune. Elles savent saisir les opportunités lorsqu’elles émergent, voire les provoquer.

La plupart d’entre nous ne possèdent pas cet instinct de façon innée. Pour nous, une conversation informelle n’est rien de plus qu’une conversation informelle.

Mais à partir du moment où nous nous mettons à agir comme une « architectes instinctifs de la fortune », nous voyons le monde sous un angle différent. Son potentiel n’a plus de limites, il devient énorme et même peut-être infini.

Nous considérons alors chacune des actions que nous réalisons comme une chance, grande ou petite, d’accroître ou de diminuer notre fortune.

Alors voici quelques conseils concrets :

Puce  Lorsque vous êtes en situation, entraînez-vous à vous poser ces quatre questions
… tout en conservant à l’esprit que chaque situation, importante ou insignifiante, est une opportunité pour progresser sur le chemin de la richesse :

  1. « Dans quelle mesure ceci peut-il représenter pour moi une opportunité de devenir plus riche ? »
  2. « Quel potentiel possède cette opportunité ? »
  3. « Quels sont les problèmes éventuels que peut poser cette opportunité ? »
  4. « Que puis-je faire pour saisir cette opportunité ? Comment la saisir ? »

Envisagez chaque situation dans laquelle vous vous trouvez comme une opportunité d’avancer sur le chemin de la richesse, un pas de plus dans le bon sens. Et je dis bien chaque situation, même la plus banale. Cela comprend :

  • la chose à laquelle vous pensez le matin lorsque vous vous réveillez ;
  • ce que vous écoutez en allant travailler ;
  • la façon dont vous saluez votre patron et vos collègues de travail ;
  • ce que vous dites lorsque vous êtes à la machine à café ;
  • l’expression de votre visage lorsque vous serrez la main à quelqu’un et l’énergie que vous mettez dans votre poignée de main ;
  • la conversation que vous engagez avec votre voisin dans l’avion ;
  • si vous utilisez une voiture neuve ou d’occasion ;
  • la façon dont votre voix est perçue lorsque vous répondez au téléphone ;
  • la façon dont vous vous préparez pour une réunion ;
  • si vous vous habillez chez Lacoste ou Tati ;
  • si vous sortez déjeuner ou si vous déjeunez à votre bureau.

Certaines de ces opportunités seront insignifiantes et d’autres seront importantes.

Mais en vous posant les quatre questions mentionnées ci-dessus, vous avancerez dans le bon sens…

Si vous prenez l’habitude d’envisager chaque situation de ce point de vue, cela deviendra rapidement un automatisme. Un état d’esprit.

Et avant que vous ne vous en rendiez compte, vous aurez saisi des centaines, et même des milliers d’opportunités créatrices… chacune d’entre elles vous rendant un peu plus riche chaque jour, vous aidant à progresser.

A propos de l'auteur

Mark Ford

Je m’appelle Mark Ford et suis un millionnaire autodidacte. Je suis né à Brooklyn, à New York, où je vivais dans un minuscule appartement avec mes parents et mes trois frères et sœurs. Mon père était professeur de lycée, il gagnait environ 10 000 dollars par an…

J’ai rejoint le bénévolat (Peace Corps) quand j’étais un jeune homme… j’ai dormi sur des sols boueux dans des huttes africaines... et lorsque mon premier enfant est né, je gagnais moins de 9 000 euros par an. J’ai réalisé que quelque chose devait changer. Et c’est à ce moment que j’ai décidé de gagner sérieusement ma vie.

Depuis mon adolescence “rêveuse”, j’ai passé 39 ans à étudier et pratiquer les secrets pour devenir financièrement indépendant.

J’ai commencé avec le business des services, les toitures, la pose de piscine, la peinture en bâtiment. Ensuite j’ai évolué vers les restaurants, clubs de santé, clubs d’arts martiaux, deux agences de voyage et deux galeries d’art.

En fait, j’ai lancé des business dans tous les secteurs que vous pouvez imaginer – et j’ai collaboré dans bien plus encore. A la fin, mes clients me payaient jusqu’à 2 000 dollars l’heure pour que je les conseille sur leur business – et c’était justifié puisqu’une seule de mes idées pouvait transformer leur entreprise à la peine en entreprise à succès.

Aujourd’hui, je dispose de 50 millions d’euros…

Mais j’ai toujours eu une passion : enseigner. C’est à cela que j’aime passer du temps en ce moment : apprendre aux gens à devenir riche (j’ai beaucoup de chance : je n’aurais plus jamais à me soucier de l’argent désormais, et je peux me permettre de me consacrer aux projets qui m’intéressent).

Il y a des gens qui écrivent leurs Mémoires lorsqu’ils arrivent à l’âge de la retraite. D’autres se lancent dans des activités philanthropiques... Pas moi...

Je veux être reconnu pour avoir aidé un maximum de gens à devenir riche. C’est ce que j’aime faire. Et j’en ai déjà aidé des dizaines, si ce n’est des centaines durant toute ma carrière.

Mais maintenant que je me dirige vers l’âge de la retraite, j’ai décidé de me consacrer entièrement à cela pour le reste de mes jours en créant le Wealth Builder Club (Club des Créateurs de Richesse). Je transmets aujourd’hui toute mon expérience et mon savoir-faire aux membres de mon club qui sont de plus en plus nombreux et qui viennent du monde entier. Je les aide à bâtir leur fortune.

J’en suis fier. Cela fait aussi de moi un retraité heureux, qui se sent utile aux autres.

Laissez un commentaire