Bons plans

Découvrez le Bullet Journal

bullet journal
Ecrit par Maya Dujardin

Vous recherchez un nouveau système d’organisation et de gestion des tâches ? Efficace mais aussi plus personnalisé et créatif ? J’ai trouvé ce qu’il vous faut : le Bullet Journal, également appelé BuJo (premières syllabes de BUllet et de JOurnal). Une méthode qui rencontre un réel engouement depuis maintenant quelques années.

Tout consigner dans un carnet et apaiser ses pensées

L’objectif du BuJo est de vous simplifier la vie, vous faire gagner du temps, vous aider à sortir de votre tête toutes les informations qui ne savent où se loger et parasitent votre capacité à profiter du moment présent, en les inscrivant dans un carnet unique et personnalisé. Le journal joue alors le rôle de disque dur externe, qui permettra à votre cerveau de se reposer et de se focaliser sur ce qui en vaut la peine.

Ryder Carroll, l’inventeur du Bullet Journal, aime raconter que son célèbre cahier a corrigé les troubles d’attention dont il souffrait depuis l’enfance ; qu’il a ainsi pu faire le brillant cursus universitaire en design dont il rêvait ; qu’un collègue à lui, impressionné par sa méthode, lui a soufflé l’idée de la commercialiser.

Pourquoi ne pas vous lancer dans cette nouvelle méthode ?

Le Bullet Journal : comment ça marche ?

Achetez-vous un carnet vierge ou un cahier comme Mon journal de bord, qui vous aidera à structurer votre BuJo : « Cet agenda un peu particulier va devenir votre seconde tête. Vous pourrez tout y noter pour ne rien oublier, en faire votre outil indispensable au jour le jour. Pour vous aider, nous avons dessiné les lignes essentielles, juste la trame, pour que vous vous l’appropriiez. »

Le Bullet Journal comprend toujours un index, qui permet de retrouver, en un coup d’œil, le chapitre que vous recherchez. Listez le contenu de votre journal, en indiquant le numéro de la page. A vous de le construire, en fonction de ce que vous notez au fur et à mesure dans votre BuJo.

Commencez ensuite à intégrer vos calendriers !

  • Le calendrier annuel, sur une double page, pour avoir sous les yeux les rendez-vous incontournables de votre année. Débutez à partir du mois d’août par exemple ! Si vous partez en vacances, c’est le moment idéal pour vous lancer. Profitez de la sieste de vos enfants ou petits-enfants pour remplir et personnaliser votre BuJo.
  • Le calendrier mensuel est un aperçu du mois en cours ou à venir. D’un mois à l’autre, reportez les tâches non effectuées (mais surtout, ne culpabilisez pas si une tâche est décalée plusieurs fois !). Sur la page de gauche, inscrivez le nom du mois, puis les jours les uns en dessous des autres. Sur la page de droite, notez les tâches sous forme de cases à cocher.
  • Le calendrier hebdomadaire, qu’il est bon de visualiser le dimanche soir avant d’attaquer une nouvelle semaine.
  • Le calendrier quotidien, à remplir au fil des jours.

En plus des calendriers, intégrez les « collections », qui représentent en fait des listes thématiques. Voici quelques exemples, pour vous inspirer :

  • livres à lire ;
  • films à voir ;
  • anniversaires à souhaiter (si vous avez une grande famille, des cousins et de nombreux petits-enfants, mieux vaut vous constituer un pense-bête) ;
  • recettes de cuisine ;
  • vins à déguster ;
  • suivi de votre poids ;

A vous de créer vos propres collections, en fonction de vos intérêts. Et n’oubliez pas de reporter, dans votre index, le numéro de la page correspondante.

Pour gagner du temps lors de la prise de note des informations et comprendre immédiatement de quoi il s’agit lorsque vous ouvrirez votre BuJo, ayez recours toujours aux mêmes « signifiers » :

  • les cases à cocher correspondent aux tâches à effectuer ;
  • les points gardent trace de toute information que vous jugez intéressante : référence d’un produit, nom du restaurant italien que votre N+1 vous a conseillé… ;
  • les ronds indiquent les évènements (rendez-vous chez le barbier ou l’allergologue) ;
  • un astérisque rouge vous signifiera le caractère urgent de la note ;

Laissez parler votre créativité

L’avantage du Bujo est qu’il permet de tout centraliser. Et d’exprimer sa créativité.

Et ne pensez pas qu’il faut être plutôt une femme ou absolument graphiste pour rejoindre le club !

Illustrez les pages, testez la calligraphie pour écrire le nom des mois, inventez votre propre identité visuelle. Osez, testez, innovez. Et respirez.

Profitez des tête-à-tête avec votre BuJo pour faire une vraie pause, et vous offrir l’une de ces parenthèses de pleine conscience si chères à Christophe André (la sensation du stylo dans votre main, la mine qui rentre en contact avec le papier, les courbes de vos tracés, les couleurs qui se répondent…). En refermant votre journal, vous serez plus apaisé, plus centré, plus disponible pour profiter de tous les bonheurs qui vous entourent.

A propos de l'auteur

Maya Dujardin

Laissez un commentaire