Bons plans

C’est décidé, vous faites le tri dans votre maison

Ecrit par Meriem Saïdi

Vous ne vous en rendez pas compte, mais la façon dont vous accumulez des choses embarrasse non seulement votre espace, mais aussi votre tête.

Et si vous profitiez des beaux jours pour faire le tri ? La même question se pose, comme une ritournelle. Garder, ranger, revendre ou jeter ?

D’autres questions surgissent : par quoi commencer ? Qu’est-ce que l’on garde ? Et, une fois qu’on a tranché, on en fait quoi ?

Une chose est sûre : prendre les devants est la première étape vers le chemin du bonheur.

Vous êtes prêt ? Commençons…

Vous commencez à trier…Oui, mais par où commencer ?

Pour vous organiser, équipez-vous d’une poubelle et de cartons qui réceptionneront ce que vous jetez, ce que vous donnez, ce que vous recyclez…

Commencez par les endroits visibles de votre habitation, le résultat sera plus flagrant, puis attaquez-vous aux pièces les plus encombrées de la maison : garage, cave, grenier… Vous aurez vite fait de faire un premier tri parmi les objets qui vous encombrent le plus (bibelots, vêtements, vaisselle, livres…), avant de vous attaquer aux objets volumineux.

Posez-vous les questions suivantes.

  • Cet objet me plaît-il ?
  • M’est-il utile ?
  • Est-il facile à utiliser ?
  • Est-ce que je m’en sers régulièrement ?
  • L’ai-je utilisé cette année ?
  • En ai-je un seul exemplaire ?

Donnez à des proches, à des amis, à des associations

Vous ferez toujours plaisir et vous éviterez le gaspillage. Même les petits objets peuvent faire le bonheur de quelqu’un. Il existe aussi des sites très utiles pour se « débarrasser » rapidement de ce qui vous encombre.

Le mouvement Emmaüs récupère des meubles, des livres ou des vêtements en bon état dans ces 205 structures réparties dans toute la France. Des ateliers remettent en état les équipements technologiques. Les objets sont ensuite revendus à petits prix. Vous trouverez toutes les adresses sur le site. L’entreprise dispose d’ une boutique en ligne pour vous faire une idée de ce que vous pouvez donner.

Dans le même esprit, vous trouverez les relais, des entreprises d’insertion sociale qui recyclent vêtements, linge de maison, chaussures et maroquinerie déposés dans les 16 000 bornes textiles dont vous trouverez les adresses ici. Du don à la valorisation, tout vous est expliqué.

Les ressourceries récupèrent des objets qui sont revendus sans but lucratif, après une éventuelle remise en état par les salariés. D’autres produits sont entièrement créés à partir d’objets donnés dans un esprit de recyclage écologique. Ces structures sensibilisent à la réduction des déchets avec leur concept des 3R : réduire, réutiliser, recycler. Ce réseau compte 2 304 salariés qui opèrent sur tout le territoire.

Toujours dans la même veine, je vous conseille le réseau FreeCycle et le Secours populaire. Sur jedonnetout.com, vous pouvez rédiger une annonce gratuitement ; même chose sur donnons.org et recup.net. Sur ces derniers sites, les « donneurs » publient des annonces présentant le bien à céder gratuitement. Les « preneurs » viennent ensuite les chercher sur place.

Vendez à un prix raisonnable ou troquez sur le net

Avec 700 000 annonces déposées chaque jour, Le Bon Coin est le site de référence en matière de revente entre particuliers. Déposer une petite annonce est gratuit. Les personnes intéressées contactent le vendeur par e-mail ou téléphone. L’abondance d’annonces fait que vous avez de la concurrence et que la visibilité de votre annonce est très limitée. Le succès de ce site peut vous valoir de rester avec vos objets sur les bras un certain temps, mais il reste un incontournable car il est très consulté.

Site reconnu internationalement, Ebay rassemble des annonces de particuliers et de professionnels. Il est possible de vendre à prix fixe ou aux enchères. Une fois le paiement effectué, directement auprès du vendeur, ce dernier envoie l’article. Une commission est prélevée en cas de vente. Les mises en ligne sont gratuites jusqu’à un certain seuil.

Pour des ventes plus conséquentes, vous pouvez aussi consulter vivastreet : il est possible d’y vendre à peu près tout, y compris une voiture et un bien immobilier. Le dépôt de votre annonce est gratuit. C’est un site qui permet de mettre en relation des particuliers entre eux. Certaines catégories d’annonces sont payantes, mais cela concerne seulement les professionnels de l’immobilier. Des options payantes, comme pour Le Bon Coin, sont également disponibles.

En matière de troc, le choix ne manque pas sur la toile. Essayez le réseau social MyRecycleStuff, Brocnswap ou gchangetout pour une approche plus « traditionnelle ». Le principe est plutôt simple, indiquez les objets dont vous souhaitez vous séparer et éventuellement ceux que vous aimeriez acquérir. Il est aussi possible de laisser les membres vous proposer un objet ou un service, libre à vous d’accepter ou non l’échange !

En dernier recours, jetez

C’est décidé : direction la poubelle… Mais attention, la bonne poubelle ! Mieux vaut vous renseigner au préalable sur les consignes de tri et les modalités d’enlèvement des déchets encombrants. Prudence ! Jeter ou abandonner des objets dans la rue en dehors des conditions fixées par la loi est passible d’une amende.

L’Ademe (l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) vous propose un moteur de recherche qui indique les endroits où jeter (déchetteries, magasins d’électroménagers, grandes surfaces) en fonction de la localisation et du type d’objet. Très pratique en cas de déménagement aussi.

Pas prêt à vous séparer de vos affaires ? Vous pouvez stocker

Vous pouvez louer un box chez un particulier. Des plateformes web vous permettent de contacter des particuliers qui désirent mettre en location un espace de stockage (cave, garage, grenier…). J’en citerai deux : costockage et JeStoke, qui ont pour vocation d’optimiser l’espace inutilisé chez les particuliers. Ces solutions coûtent 30 à 50 % moins cher que les espaces de stockage traditionnels tout en offrant un service de proximité.

Des entreprises comme Homebox stockent meubles et cartons dans des conteneurs sécurisés. Comptez entre 70 et 200 euros environ par mois pour un box entre 4 et 7 m², hors assurance.

Pourquoi ne pas envisager de louer les choses qui peuvent être utiles aux autres ?

En allant faire un petit tour le site E-loue, vous serez sans doute surpris du nombre de choses que vous possédez et dont l’usage peut être optimisé. De quoi se décider facilement quand on ne veut pas se séparer de quelque chose !

À vos cartons, et bon tri !

[Retrouvez tous les conseils de Yann Boutaric et son équipe dans J’Agis ! Santé, argent, conso, ils partagent avec vous leurs meilleures idées et stratégies votre vie en main dans un document inédit ! Téléchargez le vite en cliquant ici…]


 

A propos de l'auteur

Meriem Saïdi

Laissez un commentaire