Libre d'agir http://libredagir.fr Liberté Indépendance Action Fri, 02 Dec 2016 10:00:51 +0000 fr-FR hourly 1 https://wordpress.org/?v=4.5.4 Notre Top 4 des box les plus alléchantes, pour un Noël gourmand http://libredagir.fr/top-4-box-allechantes-noel-gourmand/ http://libredagir.fr/top-4-box-allechantes-noel-gourmand/#respond Fri, 02 Dec 2016 10:00:51 +0000 http://libredagir.fr/?p=2279 shutterstock_526901896

Le Cercle Agora - Invitation

On vous a forcément déjà offert une Wonderbox. Vous savez, celle qui vous donne droit à un dîner au restaurant ou à un week-end au vert. Peut-être que vous en avez déjà fait cadeau, quand vous n'aviez pas beaucoup d'autres idées.

Depuis, un nouveau genre de box a fait son apparition. Vous pouvez recevoir, chez vous, tous les mois, un colis surprise sur une thématique particulière.

Il y en a pour tous les goûts : les livres, les cosmétiques, la bière, le jardinage, le vin, le cinéma, le fromage, le thé ou même pour nos amis à quatre pattes.

C'est le cadeau idéal. Si vous avez un ami amateur de vin, offrez-lui pour Noël un abonnement à une box de vin. Vous toucherez en plein dans le mille, et sans avoir à vous soucier du choix des millésimes !

Alors, n'attendez plus. Laissez-vous surprendre. Faites-vous plaisir (ou faites plaisir à vos proches) avec notre sélection de box !

1- Le fromage : la box de "Tentation fromage"

Tentation Fromage

  • Qu'est-ce que vous recevez ? Un plateau composé de 4 à 6 fromages artisanaux, qui peuvent s'accompagner selon vos envies d'une bouteille de vin de petits producteurs et d'une sélection de charcuteries du terroir. Avec cela, des fiches fromage et un guide de dégustation.
  • Combien ça coûte ? De 18,90 euros/mois pour une box 100% fromages à 42,90 euros/mois pour la totale (vin-fromages-charcuterie).
  • Pourquoi on aime bien ? Pour des produits faits main, la garantie fraîcheur grâce à un emballage isotherme, qui préserve la saveur de vos fromages, et la bonne idée de proposer de la charcuterie et un vin pour les accompagner.

2- La bière : la box Découverte par "Saveur Bière"

Saveur Bières

  • Qu'est-ce que vous recevez ? La bière-phare du mois et son verre collector, 6 bières sélectionnées à travers le monde et un guide de dégustation (et quelques surprises).
  • Combien ça coûte ? 26 euros par mois ou 260 euros l'année.
  • Pourquoi on aime bien ? Pour le nombre impressionnant de bières différentes (en tout, 7, pour encore plus de découvertes) et des plus appréciables comme le verre collector.

3- Le vin : "MyVitiBox"

Vitibox

  • Qu'est-ce que vous recevez ? 2 bouteilles de vin et un livre de dégustation.
  • Combien ça coûte ? Entre 20 et 46 euros/mois selon les formules.
  • Pourquoi on aime bien ? Pour les 4 formules proposées, à varier selon vos envies, le regard de l'expert Alain Gousse (ancien sommelier de la Tour d'Argent et du Crillon), et, en prime, 15% de réduction sur l'achat de bouteilles via le site !

4- Les produits bretons : la "Penn ar Box"

Penn ar Box

  • Qu'est-ce que vous recevez ? Entre 6 et 10 produits originaux issus de la production locale bretonne : palets bretons, cidre artisanal, rillettes, sardines, thon, confiture de lait, pâté, crêpes... Tout ce que la Bretagne fait de meilleur !
  • Combien ça coûte ? 27,90 euros/mois ou 39,90 euros/mois pour un abonnement mensuel.
  • Pourquoi on aime bien ? Pour la mise en avant de petits producteurs locaux, les recettes concoctées par deux grands chefs bretons (Loïc Le Bail et Nathalie Beauvais) et le petit goût de Bretagne qui arrive directement chez vous.

Tout cela me donne l'eau à la bouche... pas vous ? Alors, profitez-en et régalez vos proches de vos nouvelles trouvailles !

[Argent, santé, loisirs, redécouvrez comment être heureux dans tous les aspects de votre vie ! Les spécialistes de J'Agis ! vous ont réservé un document exclusif contenant leurs meilleures stratégies pour profiter de la vie ! Plus d'info en cliquant ici...]

Cet article Notre Top 4 des box les plus alléchantes, pour un Noël gourmand est apparu en premier sur Libre d'agir.

]]>
http://libredagir.fr/top-4-box-allechantes-noel-gourmand/feed/ 0
Immobilier : les opérations à boucler d’urgence pour une baisse d’impôts ! http://libredagir.fr/immobilier-operations-a-boucler-durgence-baisse-impots/ http://libredagir.fr/immobilier-operations-a-boucler-durgence-baisse-impots/#respond Thu, 01 Dec 2016 12:09:54 +0000 http://libredagir.fr/?p=2274 shutterstock_523854238

Le Cercle Agora - Invitation

Certes, François Fillon propose une suppression de l'ISF. Mais rien ne garantit que cela se produise un jour. Et puis n'oublions pas qu'il n'entend pas diminuer l'imposition sur le revenu. Alors plutôt que de miser sur le programme fiscal des candidats à la prochaine présidentielle, à votre place j'agirais tout de suite, histoire d'alléger au possible le montant des impôts dus au titre de l'année 2016 !

D'autant plus que, d'après un rapport récent de la commission des finances de l'Assemblée nationale, signé de la députée socialiste Valérie Rabault : "La part des impôts acquittés par les ménages a progressé continuellement depuis huit ans, passant de 22,9% du PIB (produit intérieur brut) en 2007 à 25,4% en 2015, soit une hausse en valeur absolue de près de 110 milliards d'euros alors que, sur la même période, la part des prélèvements des entreprises restait stable, autour de 18,6%".

Parmi la liste de placements qui ouvrent le droit à des déductions fiscales, il est un secteur particulièrement intéressant : l'immobilier. Certes, les montants à débourser à l'entrée grimpent rapidement, mais ils s'accompagnent de déductions conséquentes dans le calcul des revenus imposables.

Puce Les avantages multiples de l'immobilier locatif
Acheter un bien immobilier pour le mettre en location : une stratégie qui permet de diversifier son patrimoine, de miser sur la hausse de la valeur du bien à long terme, de s'assurer un complément de revenu avec les loyers et.... d'obtenir une déduction fiscale.

  • L'immobilier ancien

Les charges qui accompagnent la mise en location d'un logement peuvent être déduites des loyers perçus. Et les montants peuvent vite grimper, puisque la liste des charges déductibles est relativement longue.

Elle comprend notamment les travaux d'aménagement et d'entretien, les frais d'agence, les intérêts de l'emprunt, la prime d'assurance ou encore les impôts liés au bien, comme la taxe foncière...

Si le total des charges est plus élevé que le montant des loyers perçus, vous pouvez alors déduire le reliquat directement de vos revenus, sur votre feuille d'imposition, dans une limite de 10 700 euros par an. Et si vos charges dépassent ce plafond, ce n'est pas perdu.

Vous pourrez les déduire des revenus fonciers perçus au cours des 10 années suivantes, à condition toutefois de vous engager à louer le bien pour encore 3 ans.

  • Les travaux avec le dispositif Malraux

Ce dispositif fonctionne sur le principe de la rénovation d'un bien. Le montant des travaux (dans une limite de 100 000 euros par an) est déductible des impôts, à hauteur de 22% ou 30% selon la localisation du bien. Une condition toutefois : s'engager à louer le logement pendant 9 ans.

Le dispositif est ouvert sur des biens haut-de-gamme, situés dans des quartiers de luxe ou historiques prédéfinis. La mise de départ pour l'achat est donc relativement élevée.

Heureusement, la déduction d'impôt s'applique dès le début, et non à la mise en location du bien, et elle porte sur les travaux engagés aussi bien au sein du logement que dans les parties communes.

  • L'immobilier neuf avec le dispositif Pinel

Les travaux, une galère à superviser ? Pas de problème, misez sur une acquisition dans du neuf et profitez là aussi d'une déduction fiscale, en remplissant certaines conditions.

Vous pouvez en effet prétendre à une réduction d'impôt si vous mettez directement le bien neuf en location, en tant que résidence principale non meublée. La défiscalisation dépend de deux facteurs : le prix du bien et la durée de la mise en location.

Vous pouvez en effet déduire 12% du prix du logement contre un engagement à le louer pendant 6 ans.

Pour une location de 9 ans, la déduction grimpe à 18%, puis à 21% pour 12 ans. Attention toutefois à la contrainte : tout cela ne se fait que dans une limite de 300 000 euros et 5 500 euros le mètre carré. Autres particularités à prendre en compte : les intérêts du crédit sont déductibles du loyer, en revanche ces derniers sont très encadrés, de même que le profil des locataires (plafond de ressources).

Que ce soit du neuf ou de l'ancien, avant de réaliser un investissement locatif, renseignez-vous sur le potentiel locatif du bien. Est-il situé dans un lieu recherché ? Le profil du bien correspond-il aux potentiels locataires dans cette zone géographique ? L'objectif est de louer rapidement le logement, et pour longtemps, afin de ne pas réduire vos revenus par un fort turn-over de locataires.

Puce Les résidences de services ont le vent en poupe
Il existe également une autre possibilité : misez sur une résidence de services. De plus en plus demandées, elles s'adressent aux retraités, nécessitant des degrés de médicalisation divers (résidences senior et Ehpad), ou encore à des étudiants. Etaient aussi compris, jusqu'ici, les meublés de tourisme, mais il est question qu'ils soient sortis de ce dispositif en 2017. Dans le doute, évitez.

En investissant dans une résidence de services, vous louez votre logement directement à l'exploitant, ce qui en facilite la gestion. Vous bénéficiez d'un abattement fiscal se montant à 11% de la valeur du bien, dans une limite de 300 000 euros, étalés sur 9 ans. L'avantage fiscal se monte donc à 3 367 euros au maximum par an.

Si vous optez pour cet investissement, n'hésitez pas à vous faire conseiller sur l'état de ce marché et sur la santé de l'exploitant immobilier. De sa capacité à louer votre logement dépendront vos rendements locatifs. Car il ne faut pas l'oublier : une déduction fiscale seule ne peut motiver un investissement dans l'immobilier. Il s'agit plutôt d'y voir une stratégie de diversification de son patrimoine, une opportunité de toucher un complément de revenus, de réaliser une plus-value à la revente ou d'habiter un jour dans le logement.

Cet article Immobilier : les opérations à boucler d’urgence pour une baisse d’impôts ! est apparu en premier sur Libre d'agir.

]]>
http://libredagir.fr/immobilier-operations-a-boucler-durgence-baisse-impots/feed/ 0
Rire : c’est bon pour la santé http://libredagir.fr/rire-bon-sante/ http://libredagir.fr/rire-bon-sante/#respond Wed, 30 Nov 2016 10:59:18 +0000 http://libredagir.fr/?p=2270 shutterstock_524744197

Le Cercle Agora - Invitation

La fin de l'année approche. Et si on prend le temps de regarder dans le rétroviseur, il n'y a pas toujours de quoi rire.

Et si vous riiez simplement parce que c'est bon pour la santé ? Rire peut vous aider à gagner confiance en vous, évacuer le stress qui plombe votre quotidien ou encore favoriser votre fonctionnement cardio-vasculaire.

Agir c'est aussi apprendre à rire, "simplement et sans raison".

Puce Les bienfaits du rire
Beaucoup d'articles et d'études ont été publiés sur le sujet.

Il semblerait que les vertus du rire soient en effet nombreuses :

  • rire provoque une respiration saccadée, qui fait travailler le diaphragme (vous savez, ce muscle essentiel de la ventilation pulmonaire qui sépare la cavité thoracique de l'abdomen et qui se retrouve souvent bloqué, faute de bien RES-PI-RER). Conséquence du rire : massage en douceur de l'estomac et des intestins, meilleure oxygénation du sang et des organes, en particulier du coeur, ce qui réduit les risques de maladies cardiovasculaires ;
  • rire entraîne également la libération d'endorphines, neuromédiateur du bien-être, et de catécholamines qui stimulent l'éveil et les capacités intellectuelles ;
  • le fait de rire aide également à positiver et à se désinhiber. Le sujet parle et échange plus spontanément. Les liens sociaux se tissent plus facilement et ce qui apparaissait comme une réelle difficulté aux yeux d'un grand timide (parler à son voisin et au groupe) se fait alors plus naturellement.

Certains avancent même que rire a contribué à la guérison de certaines maladies.

Avez-vous déjà entendu parler de Norman Cousins ? Ce célèbre journaliste américain, rédacteur en chef de la Saturday Review a raconté son histoire dans le livre Comment je me suis soigné par le rire.

Voici la présentation de l'éditeur : "Un jour, Norman Cousins tombe gravement malade. Il est hospitalisé. Les médecins diagnostiquent une spondylarthrite ankylosante et ne lui donnent qu'une chance sur 500 de guérir.

Cousins refuse de se résigner et décide de prendre les choses en main. Il quitte l'hôpital, s'installe à l'hôtel, se fait projeter les meilleurs films comiques, découvre les vertus thérapeutiques du rire, reçoit ses amis, réduit son traitement à de fortes doses de vitamine C... et guérit. C'est toute cette aventure, ses suites et ses enseignements qu'il raconte dans ce livre qui fut aux Etats-Unis un véritable best-seller et connut en France un grand succès de librairie."

Ne simplifions pas à l'extrême et évidemment, le seul fait de rire devant de nombreuses caméras cachées et les films des Marx Brothers n'explique pas tout ! Les importantes doses de vitamine C ingérées par Norman Cousins mais aussi la force de caractère de cet homme ont grandement mené à sa guérison miraculeuse.

Puce Où susciter "le rire simple, sans raison" ?
Il existe des clubs de rire, partout en France et dans le monde. "Un club de rire est un groupe de personnes qui se réunissent autour d'un animateur pour rire ensemble, selon les principes du "Rire sans Raison" établis par le docteur indien Madan Kataria, explique Bernard Piwosz animateur du club de rire de Mulhouse (premier club à avoir été créé en France). Cette méthode, introduite en France par Daniel Kiefer, consiste en une série d'exercices de rire, inspirés du yoga, et rythmés par un exercice régulier qui représente le fil rouge de la séance. Elle a ainsi naturellement pris le nom de Hashya Yoga, ou Yoga du Rire."

Bernard s'est lancé dans cette pratique en 2002, pour dépasser sa timidité. Au départ, la démarche n'était pas aisée et se rendre aux ateliers lui demandait un effort. Au bout de quelques séances, les effets bénéfiques du rire se sont fait sentir. Et la confiance est arrivée, sur la pointe des pieds...

"En riant, le corps secrète des endorphines, ces substances magiques qui ont le pouvoir de nous apporter le bien-être" raconte Bernard.

Parmi les participants, certains viennent pour trouver un moyen de se détendre, évacuer le stress ou comme Bernard, parvenir à être plus sûrs d'eux. D'autres, souffrant de dépression, ont pris le chemin du club sur prescription de leur médecin. D'autres encore ont été envoyés par leur orthophoniste, pour débloquer la gorge. Ensemble, ils boivent un cocktail de rire et apprennent à "rire sans raison".

Le prix ? Difficile d'en faire une excuse pour ne pas se lancer : le club de rire de Mulhouse demande par exemple 3 euros la séance ou 40 euros l'année.

Puce Ne pas se juger et lâcher prise
"Au départ nous effectuons des exercices pour amener le rire car ce dernier ne vient pas forcément spontanément, confie Bernard. Il devient ensuite très communicatif. Il faut environ 5 séances pour réussir à rire pour un rien. On retrouve son âme d'enfant et c'est formidable de pouvoir expérimenter cela."

Un conseil, donc, si vous souhaitez vous lancer : ne vous contentez pas d'une séance. Accrochez-vous. Au fil des ateliers, vous parviendrez à moins vous juger, à ne plus craindre le ridicule et à vous lâcher, sans faire attention au regard des autres (souvent bien plus bienveillant qu'on ne le croit !). Vous apprendrez à rire pour un rien. Et à vous faire du bien.

Cet article Rire : c’est bon pour la santé est apparu en premier sur Libre d'agir.

]]>
http://libredagir.fr/rire-bon-sante/feed/ 0
Préparez Noël pour vous… mais surtout pour les autres ! http://libredagir.fr/preparez-noel-surtout-autres/ http://libredagir.fr/preparez-noel-surtout-autres/#respond Tue, 29 Nov 2016 10:31:31 +0000 http://libredagir.fr/?p=2265 shutterstock_423086563

Le Cercle Agora - Invitation

Même si vous vous réveilliez d'une longue et mystérieuse période de sommeil qui vous aurait fait perdre toute notion du temps, il y aurait toujours deux indices pour vous rappeler que le mois de décembre pointe le bout de son nez :

  • les calendriers de l'avent qui commencent à fleurir partout dans les appartements, les boutiques et au bureau ;
  • et ce type de conversation :

- "Tu le passes où Noël cette année ?

- A la maison, en famille, comme d'habitude."

Pour beaucoup de gens, c'est une évidence, une tradition inaltérable. On profite du réveillon pour retourner voir ses chers parents, passer du temps avec sa belle-famille, ou simplement se rassembler autour du sapin avec enfants et petits-enfants.

Les fêtes de fin d'année sont le rendez-vous familial par excellence, où l'on prend plaisir à se retrouver. Pour ceux qui sont seuls, le vide est alors abyssal. Et la douleur amplifiée par la bonne humeur ambiante, par le joyeux brouhaha qui s'échappe du voisinage.

Et si vous décidiez de donner un peu de votre temps à ces personnes qui en ont tellement besoin ? Vous pourriez leur offrir ce qui leur manquera le plus en cette fin d'année : de la chaleur humaine.

Puce Devenir bénévole pendant les fêtes de fin d'année
On se rappelle tous du Père Noël est une ordure, cette pièce de théâtre interprétée par la troupe du Splendid qui fut par la suite adaptée en film, et dont la scène se déroule à la permanence téléphonique parisienne de SOS Détresse Amitié, un soir de 24 décembre.

Derrière la comédie burlesque et ses personnages fictifs, la détresse est bien réelle : depuis plus de 50 ans, des "écoutants" bénévoles se relaient 24h/24 et 7j/7 au standard de SOS Amitié pour entendre et soutenir les personnes en situation de mal-être.

Pendant les périodes de fêtes, les besoins sont particulièrement élevés. Si, comme il est précisé sur le site, "vous recherchez un engagement solidaire enrichissant, s'inscrivant dans une démarche d'évolution personnelle", vous pouvez vous inscrire sur www.sos-amitie.com.

Puce Partagez un repas de Noël avec une personne âgée
Les personnes âgées sont bien souvent les premières victimes de cette solitude. Pour que cette fin d'année soit aussi une fête pour eux, l'association Les petits frères des Pauvres organise depuis 1951 un dîner collectif le 24 décembre, ainsi que des visites à domicile les 24 et 25. Comme chaque année, l'association recherche activement des bénévoles pour :

  • aider à la préparation et participer à un repas collectif de Noël (les 24 et 25 décembre ) ;
  • conduire les invités aux repas de Noël collectifs et les raccompagner ensuite à leur domicile ;
  • rendre visite et partager un repas au domicile d'une personne âgée qui ne peut ou ne souhaite pas sortir les 24 ou 25 décembre.

Pour plus d'informations, rendez-vous sur leur site : www.petitsfreresdespauvres.fr, ou appelez le 0800 833 822 (appel gratuit).

Puce "Un peu de pain et de chaleur..."
Comme tout au long de l'année, Les Restos du Coeur recherchent également des bénévoles, notamment pour le réveillon de Noël et pour la Saint-Sylvestre. En France, 8,5 millions de personnes vivent sous le seuil de pauvreté (Insee, septembre 2014). En plus du milliard de repas servis depuis la création des Restos, l'association organise chaque année en période de fêtes des dîners collectifs.

Pour vous engager, rien de plus simple : rendez-vous sur www.restosducoeur.org/devenir-benevole.

La Mie de Pain est une association d'assistance aux sans-abris qui organise également chaque année un réveillon de Noël. Vous pouvez y participer en tant que bénévole en cliquant ici.

Et pourquoi ne pas devenir bénévole d'un jour pour la Croix-Rouge française ? Cette année, l'opération "Tous en fête" fête ses 10 ans. Elle constitue, pour l'association et ses bénéficiaires, "un moment privilégié permettant de retisser des liens sociaux et familiaux particulièrement importants à cette période de l'année chargée de sens".

Avez le soutien de la fondation FDJ, ces 10 années d'événements solidaires ont permis à près de 500 000 personnes démunies de passer des fêtes de fin d'année plus chaleureuses.

Pour vivre une expérience humaine enrichissante et donner un peu de votre temps aux plus vulnérables, retrouvez toutes les offres de bénévolat près de chez vous sur http://redtouch.croix-rouge.fr, rubrique "participer à un projet".

Puce A défaut de temps, donnons de l'argent
Vous vous voyez mal annuler le dîner de Noël en famille prévu depuis des mois ? Il est toujours possible -- comme durant toute l'année -- de faire un don.

Pour que ce ne soit plus seulement l'apanage de l'Etat, ne devrions-nous pas, à notre tour et à notre échelle, prendre l'initiative d'agir davantage sur le terrain afin de participer de façon plus concrète à l'action sociale ?

En plus des celles citées plus haut, Handicap International, Le Secours Populaire, La Fondation de France, l'Armée du Salut, le Secours Catholique et beaucoup d'autres associations sont plus que jamais en attente de dons, pour que ceux qui en ont le plus besoin passent l'hiver au chaud.

[Retrouvez le chemin du bonheur dans tous les aspects de votre vie en suivant les conseils de nos spécialistes réunis dans un document inédit. Recevez le dès maintenant en cliquant ici...]

Cet article Préparez Noël pour vous… mais surtout pour les autres ! est apparu en premier sur Libre d'agir.

]]>
http://libredagir.fr/preparez-noel-surtout-autres/feed/ 0
Monsherif : le clic qui peut vous sauver http://libredagir.fr/monsherif-donner-alerte-clic-peut-sauver/ http://libredagir.fr/monsherif-donner-alerte-clic-peut-sauver/#respond Mon, 28 Nov 2016 11:16:22 +0000 http://libredagir.fr/?p=2258 shutterstock_521707867

Invitation Personnelle Cercle Agora

Agression, intimidation, vol, accident... ce ne sont pas des moments agréables à vivre ou à subir. Certes, avec un smartphone, plusieurs actions peuvent être entreprises, mais il n'est pas souvent aisé ou possible de le faire soit rapidement soit en toute discrétion.

Monsherif est un objet connecté très malin à porter sur soi et qui fait office de télécommande de votre mobile. Ce petit boîtier en silicone de 25 mm seulement est conçu par la start-up française Meetphonespécialiste des applications utiles et qui n'en est pas à son premier essai. Avec Monsherif, Meetphone nous propose une solution intelligente et discrète qui permet de prévenir et réagir en cas d'agression physique.

Il s'agit d'un petit bouton à porter sur ou sous ses vêtements en le clipsant, connecté à votre smartphone en Bluetooth, et qui se configure depuis une application mobile.

Trois actions sont possibles : une pression, deux pressions ou une pression continue.

En fonction de l'action effectuée sur le bouton, une action sera déclenchée avec le smartphone :

  • la géolocalisation auprès de cinq personnes : liste de contacts d'urgence préenregistrés ;
  • une sirène d'alarme qui attire l'attention des personnes aux alentours ;
  • le déclenchement d'un appel téléphonique prédéfini.

Nul besoin ici de sortir son smartphone, de le déverrouiller, de composer un code, un numéro de téléphone ou d'écrire un SMS. En effet, l’utilisation de Monsherif vous permet :

  • le blocage du smartphone ;
  • le déclenchement de prise de vue ;
  • le déclenchement d'enregistrement vidéo ;
  • le déclenchement d'enregistrement audio ;

Ce bouton innove car il est capable d'activer les fonctions vidéo, photo et micro du smartphone de son utilisateur dans le but d'identifier l'agresseur.

Depuis l'application dédiée (iOS ou Android), il est possible de paramétrer les différents comportements du bouton. Attention néanmoins, seules 3 fonctions peuvent être configurées. Il faudra donc choisir.

Le bouton est disponible au tarif de 50 euros et les applications sont téléchargeables sur les stores Androïd et Apple. La solution ne requiert aucun coût supplémentaire (pas d'abonnement). Le tout est d'avoir le réflexe d'appuyer sur le bouton... et surtout de se rappeler la bonne combinaison pour déclencher l'alerte adéquate. Ceci n'est pas évident dans une situation de peur ou de douleur liée à une chute ou une agression.

Il peut s'avérer utile :

  • en cas d'agression

            Vous pouvez appeler au secours, que ce soient des proches, le Samu ou même la police.

  • en cas de chute ou d'accident

Vous pouvez prévenir cinq proches simultanément, votre médecin, un infirmier... par un SMS d'alerte géolocalisée. Chacun sait qui a été contacté. Le plus proche et/ou le plus disponible peut intervenir rapidement sur le lieu de l'accident. Vous vous sentez moins seul et moins vulnérable.

La majorité des chutes ont lieu au domicile. Vous n'avez pas toujours envie d'avoir votre mobile dans la poche. Le bouton Shérif reste accroché à vos vêtements, léger et discret.

Vous pouvez opter pour le numéro de téléphone préprogrammé. Vous pouvez aussi programmer une alarme spécifique sur votre téléphone pour prévenir vos proches, sachant qu'elle peut sonner pendant 1h.

A qui s'adresse Monsherif ?

  • aux sportifs : D'après l'EPAC (Enquête permanente sur les Accidents de la vie courante), près d'un million de Français sont concernés chaque année par des accidents du sport. Profitez de vos balades à cheval et de votre course à pied sans vous inquiéter, les secours peuvent être prévenus grâce à se discret boîtier.
  • aux scolaires et au personnel scolaire : mieux qu'un téléphone portable offert à l'entrée au collège pensant que votre progéniture ne manquera pas de vous rappeler histoire que vous ne vous fassiez pas un sang d'encre toute la journée, vous pouvez lui proposer ce boîtier qu'il pourra porter en toute discrétion. Il peut s'avérer utile pour le personnel scolaire aussi en cas d'agression, d'accident... C'est du moins ce que la start-up souhaite développer en cette fin d'année 2016.

Pour Dominique Brogi, présidente de Meetphone : "Aujourd'hui, nous vivons dans un monde où le souci n'est plus de savoir comment mettre un terme aux agressions, mais comment y faire face. Se savoir relié à tout instant en cas de besoin à ses proches est indispensable, se savoir équipé en toute discrétion pour faire face est rassurant. De plus, penser pouvoir téléphoner ou lancer une application en cas d'agression est utopique, sans même mentionner toutes ces agressions qui ont lieu pour justement voler le smartphone.

C'est pourquoi j'ai décidé de mettre à profit le savoir-faire de Meetphone pour développer un objet connecté pragmatique qui, en faisant office de télécommande de son smartphone, amène de vraies réponses dans ces moments de choc, de peur, voire de douleur. Malgré le travail des forces de l'ordre, il est légitime de songer à d'autres manières de se protéger sans aller dans les extrêmes du système américain pour autant (le port d'armes). L'essor du numérique peut être l'origine de solutions innovantes pour les particuliers. Il serait dommage de ne pas s'y intéresser au vu des situations difficiles que vivent nos sociétés et nos forces de l'ordre.

Le bouton Shérif vient renforcer l'expertise de Meetphone dans le domaine de la sécurité citoyenne, puisque l'entreprise a récemment levé le voile sur "Touch'Alertes", un boîtier connecté s'adressant cette fois aux corps de métiers exposés à des situations d'urgence. A destination des agents de police isolés par exemple, il permet de prévenir via une pression ou deux à peine d'un besoin immédiat de renfort ou d'assistance médicale en cas d'urgence.

Reste à savoir si les professions à risque en seront équipées.

En attendant, rien ne vous empêche d'aller jeter un coup d'oeil sur le site de cette start-up qui, je pense, en préfigure d'autres.

A propos de Meetphone : c'est une entreprise française fondée en 2010 qui édite des applications mobiles de communication. Elle englobe aussi l'univers des objets connectés pour une "sécurité citoyenne connectée".

[Argent, santé, loisirs, redécouvrez comment être heureux dans tous les aspects de votre vie ! Les spécialistes de J'Agis ! vous ont réservé un document exclusif contenant leurs meilleures stratégies pour profiter de la vie ! Plus d'info en cliquant ici...]

Cet article Monsherif : le clic qui peut vous sauver est apparu en premier sur Libre d'agir.

]]>
http://libredagir.fr/monsherif-donner-alerte-clic-peut-sauver/feed/ 0
Sport : les meilleures applications pour vous y mettre http://libredagir.fr/sport-meilleures-applications/ http://libredagir.fr/sport-meilleures-applications/#respond Fri, 25 Nov 2016 11:17:52 +0000 http://libredagir.fr/?p=2254 shutterstock_522551191

J'ai testé pour vous les applis du Net. Outre leur nom barbare, il y en a pour tous les goûts, pour tous les niveaux et pour toutes les bourses.

Vous aimez bouger, sauter, courir, faire de nouvelles expériences ou encore dépasser vos limites, vous lancer des challenges, ou tout simplement prendre soin de vous en pratiquant régulièrement une activité physique, alors lisez la suite !

Je vous préviens tout de suite, je ne suis pas une sportive dans l'âme et pas dans mon canapé non plus. Je n'en reste pas moins préoccupée par une manière stimulante, pas trop contraignante et pas coûteuse d'entretenir ma forme olympique au coeur d'un automne froid et gris... Je vous entends vous dire, elle n'a qu'à courir !

Et pourquoi pas un abonnement à la salle de sport voisine tant qu'on y est ? Eh bien parce que suer en groupe, très peu pour moi. Si je dois en plus saluer tous les parents, voisins, connaissances...et j'en passe, serrée dans ma combinaison violette, si, si, violette, parce que ma fille m'a assurée que, je cite, "c'est trop beau", je pense que l'expression "par intermittence" prendra tout son sens quand, au bout d'un trimestre, j'aurai franchi le seuil de la porte trois fois en tout et pour tout. A raison de 39,99 euros le mois, c'est le prix d'un cours à domicile avec le coach de vos rêves... sauf que, dans mon cas, ce n'est plus du rêve, c'est du lancer de billets par la fenêtre !

Alors oui, j'ai testé les applis du Net qui font que je peux faire du sport à la carte, à mon rythme, sans me délester de trop d'euros et continuer à porter sans complexe ma combi violette.

Puce Decathlon coach
Si vous aimez courir, c'est l'appli running qu'il vous faut. Que vous soyez adepte du jogging en pleine nature ou que vous souhaitiez préparer un marathon, un trail, vous trouverez des programmes accessibles à tous les niveaux, à tous les objectifs et progressifs. Tout cela est totalement gratuit, ce qui n'est pas négligeable.

A noter aussi : l'interface est simple.

Decathlon propose un kit abordable. Il se compose d'un tee-shirt de sport moulant et d'un boîtier en plastique noir Geonaute. Le tee-shirt est en polyester et il possède une languette sur le torse avec deux boutons pressions, sur lesquels le capteur va se clipser et récupérer les battements de votre coeur. Pour l'utiliser, il suffit de le connecter à son téléphone en Bluetooth. Une opération plutôt simple qui prend quelques minutes à peine.

Pour utiliser votre matériel, vous devrez télécharger l'application Decathlon Coach sur iPhone ou sur Android.

DC rivalise avec les meilleures applications de running comme Runkeeper ou Endomondo. Je conseille cette application à tous ceux qui débutent ou reprennent la course ou à ceux qui n'ont jamais eu d'application auparavant. Comme beaucoup de produits Decathlon, le capteur, l'appli et le tee-shirt sont abordables et démocratisent la pratique du sport.

Le tee-shirt coûte 20 euros, le cardio 20 euros : pour 40 euros vous êtes équipés et coachés pour retrouver la forme. Cette appli de running a un petit plus : vous pouvez rajouter, dans votre préparation, des séances de fitness, de yoga, de boxe...

Puce Sworkit
L'application classique est déjà très aboutie et rivalise avec des applis comme Freelitics et Fizz Up.

Sworkit est une application de fitness qui permet de s'entraîner et de suivre ses progrès au quotidien. Vous pouvez choisir votre séance (entre 5 et 60 minutes). Les exercices à réaliser sont montrés sous la forme de vidéos, d'animations. Vous n'avez besoin d'aucun équipement mis à part peut-être un tapis de gymnastique à emporter partout. Les tutoriels permettent vraiment de bien se placer. Les exercices sont accessibles.

Les fonctionnalités sont nombreuses : force (renforcement ciblé du bas du corps, haut du corps, corps entier), yoga (léger, intense, camp d'entraînement), étirement (corps entier, debout, renforcement du dos).

L'entraînement sur-mesure est intéressant : vous pouvez choisir les exercices que vous voulez en fonction de la zone du corps.

Il y a aussi un récapitulatif de tous les entraînements faits, le temps passé, le nombre de calories brûlées... Toutes ces fonctionnalités sont gratuites.

Sworkit a développé trois autres applications : Sworkit Kids, Abdominali et Fesses.

Vous pouvez relier cette appli à votre compte Spotify et faire votre sport en musique.

Puce Freelitics
Sportifs aguerris, voici l'appli qu'il vous faut !
Ne vous arrêtez pas à la page d'accueil, elle donnerait des complexes à n'importe qui ! Le ton est donné : bienvenue aux "athlètes libres".

L'application est fluide et soignée. Il suffit de télécharger l'application gratuite. Jusque-là, rien de bien compliqué. Sauf qu'il faut très vite y mettre un peu de son porte-monnaie (à partir de 35 euros le trimestre) pour avoir accès à des entraînements complets et bénéficier du "coach" (virtuel) ou encore du "guide de nutrition" à privilégier si on souhaite perdre du poids.

Si vous n'investissez pas dans la version payante, vous aurez vite fait le tour des exercices. Le temps des programmes d'exercices varie de 5 à 30 minutes. Ils ne nécessitent pas d'équipement particulier hormis un tapis de sol et une bonne volonté. Les exercices sont parfaitement expliqués.

Dans la fonction workouts (WO), on retrouve toute une liste d'entraînements bien spécifiques, avec des noms de personnages issus de la mythologie grecque. Aphrodite, Poséidon, Zeus et j'en passe. Il y a possibilité de réaliser ces entraînements sous trois formes :

  • endurance : l'accent est mis sur l'endurance cardio-vasculaire avec des exercices peu complexes qui permettent de s'entraîner avec des répétitions plus nombreuses que les autres modes ;
  • standard : il s'agit là des versions "ordinaires" des exercices, tels qu'on peut les connaître : squats (flexions des genoux), burpees (le saut de la grenouille), sit ups (abdos), lunges (appelés aussi fentes), jumps (sauts), pullups (tractions), pushups (pompes)...
  • force : les exercices de cette catégorie incluent des mouvements plus complexes et mettent au défi la force musculaire pure. Ces exercices ne sont pas accessibles à tous dans les premiers temps.

Lorsqu'on a sélectionné son entraînement, l'application nous donne plusieurs informations :

  • la récompense : le nombre de points gagnés après avoir réalisé l'entraînement ;
  • l'équipement nécessaire : au mieux rien, au pire une barre de traction, un mur et de l'espace pour courir ;
  • le volume d'entraînement : c'est-à-dire combien de fois on va souhaiter faire le workout ;
  • le classement des personnes que l'on suit avec leur temps de référence (leur meilleur temps appelé aussi Personal Best ou encore PB).

Chaque WO est constitué d'une ou plusieurs série(s) d'exercices avec des répétitions plus ou moins nombreuses. Certains WO comportent des exercices avec 300 répétitions à la suite ! Parfait pour les compétiteurs !

Puce Fizz Up
C'est l'application la plus téléchargée en France en 2016
.

Elle est complète : échauffements, séance cardio, renforcement musculaire, étirements, le tout servi par un coach en chair et en os (pas virtuel).

Il y a un temps d'échauffement avant la séance, des temps de repos entre les exercices et un moment d'étirement en fin de séance. Les séances durent entre 20 et 30 minutes.

La progression des niveaux est bien étudiée mais adaptée à votre évolution. Pas de découragement pour les débutants. A la fin de chaque niveau, après un bref test, on voit si on a progressé ou pas. Lorsqu'on passe au niveau suivant, on refait un court test pour évaluer ses performances. Du coup, le nouveau programme proposé s'adapte à ses performances.

Pas besoin d'un équipement particulier là non plus.

L'application est gratuite mais vous avez accès à des programmes "focus" payants (à partir de 5 euros par mois) qui ciblent des zones clés.

Vous pouvez oublier une séance...mais il y a des rappels (mails, notifications). Il faut être régulier (tous les deux jours, week-end compris).

Rien que de me remémorer certaines séances, j'ai des courbatures, mais je pense avoir trouvé l'appli qui me convient. Je vous souhaite de trouver la vôtre.

[Argent, santé, loisirs, redécouvrez comment être heureux dans tous les aspects de votre vie ! Les spécialistes de J'Agis ! vous ont réservé un document exclusif contenant leurs meilleures stratégies pour profiter de la vie ! Plus d'info en cliquant ici...]

Cet article Sport : les meilleures applications pour vous y mettre est apparu en premier sur Libre d'agir.

]]>
http://libredagir.fr/sport-meilleures-applications/feed/ 0
L’or à 2 800 dollars ? http://libredagir.fr/or-inde-dollar/ http://libredagir.fr/or-inde-dollar/#respond Thu, 24 Nov 2016 10:36:48 +0000 http://libredagir.fr/?p=2249 shutterstock_372278458

La guerre contre le cash en Inde a propulsé les cours de l'or à 2 800 dollars l'once.

Ceci est la preuve que l'or reste une monnaie recherchée en cas de répression financière violente.

Ils sont fous, les Indiens ? Acheter de l'or 2 800 dollars l'once alors que toutes les cotations nous indiquent autour de 1 200 dollars l'once.

Non, ils ne sont pas fous : ils sont victimes de répression financière.

Comme vous le savez, leur gouvernement a autoritairement décidé de supprimer deux billets très utilisés dans le pays. Ceux de 500 roupies et 1 000 roupies. 97% de l'économie du pays tourne avec des espèces et 86% avec ces billets. Les petites entreprises ont été ébranlées, certaines ne pourront jamais s'en remettre. Les gens échangent leurs roupies contre des dollars. Les capitaux sortent du pays. Même l'économiste de Princeton, Kenneth Rogoff, pourtant grand avocat de la société sans cash, a émis des réserves sur les méthodes brutales du gouvernement Modi.

Vous n'avez pas encore signé notre pétition "Non à la société sans cash" ? Merci de soutenir nos libertés en signant ici.

Selon le site zerohedge.com, "l'or est monté à 2 800 dollars l'once, lorsqu'on pouvait en trouver".

C'est le début de la saison des mariages en Inde, période durant laquelle on recycle son argent en or. L'Inde est déjà le premier acheteur d'or et le métal est resté populaire.

Si dans un pays où l'or est répandu, une panique monétaire fait monter les cours à plus du double du cours officiel, quel serait le résultat d'une telle expérience monétaire dans un pays où l'or est moins courant ?

Les gens se réfugieraient-ils aussi vers le bitcoin et les crypto-monnaies, comme en Chine lorsque le gouvernement dévalue sauvagement ? Dans ses notes, Nicolas Perrin se penche sur les avantages comparés du bitcoin et de l'or. L'usage du bitcoin dépend beaucoup des réseaux de télécommunications.

Bill Gates était en Inde lors de la désastreuse expérience monétaire du gouvernement Modi et a indiqué à The Economic Times à New Delhi : "le monde basculera dans le cashless et l'Inde adoptera rapidement une économie à paiement numérique".

Le milliardaire fondateur de Microsoft est très impliqué dans la promotion du paiement numérique qui arrange bien ses affaires. Selon le quotidien indien financier Business Standard, Gates souhaite devenir un partenaire privilégié du gouvernement. "C'est une période très intéressante en Inde et certaines opportunités de ces plateformes digitales sont vraiment étonnantes", a indiqué Gates. Mais ses ambitions ne s'arrêtent pas là : "Nous devons travailler sur les questions de santé, les applications santé".

Une puce sous la peau avec votre compte en banque et votre dossier médical, ça ne vous choque pas ?

Le contrôle de la monnaie et des paiements par les gouvernements ou les multinationales se fait au détriment de nos libertés fondamentales. La lutte contre la corruption n'est que le paravent qui masque la volonté de contrôler nos vies et de nous rendre dépendants.

Nous ne croyons pas à l'or en tant que spéculateurs. Qui aurait envie de subir une expérience comme celle des Indiens ? Nous croyons à l'or d'abord en tant que monnaie libre, indépendante des folies des gouvernements, des bureaucrates et même des technocrates.

Toutefois, nous pensons qu'au fur et à mesure que les gouvernements s'enfoncent dans la dette et l'insolvabilité, ces folies vont se multiplier et que la répression financière va s'intensifier. Donc nous spéculons sur le fait que de plus en plus de monde voudra se réfugier dans des monnaies non contrôlées par des gouvernements aux abois. Au-delà, bitcoin ou or, soyons libres de choisir.

[NDRL : Nous avons repéré une jeune minière aurifère qui possède une caractéristique unique. Si vous croyez en l'intensification de la répression financière et dans la future hausse de l'or pour cette raison, découvrez cette minière très spéciale en cliquant ici.]

Cet article L’or à 2 800 dollars ? est apparu en premier sur Libre d'agir.

]]>
http://libredagir.fr/or-inde-dollar/feed/ 0
EDF menace de disjoncter : chronique d’une pénurie annoncée http://libredagir.fr/edf-menace-de-disjoncter-chronique-penurie-annoncee/ http://libredagir.fr/edf-menace-de-disjoncter-chronique-penurie-annoncee/#respond Wed, 23 Nov 2016 11:42:29 +0000 http://libredagir.fr/?p=2244 shutterstock_394598974

"La France ne connaîtra pas de pénurie d'électricité cet hiver" assure Ségolène Royal. Pouvez-vous y croire ? C'est même "une très bonne chose qu'un certain nombre de réacteurs soient contrôlés", a-t-elle estimé. Formidable, nous voilà rassurés...

Pas tout à fait quand même... Fin octobre, la ministre n'avait pas caché ses inquiétudes, adressant un courrier à Jean-Bernard Lévy, patron du groupe énergétique, pour s'assurer des capacités d'approvisionnement en électricité.

Le groupe aurait répondu qu'il n'y avait pas de risque pour cet hiver, même si ce sont 21 réacteurs sur 58 qu'exploite EDF dans ses 19 centrales françaises qui ne fonctionnent plus.

Puce Plus d'un tiers du parc nucléaire est à l'arrêt
Certains réacteurs le sont pour une "maintenance classique", d'autres pour "observation", soupçonnés par l'Autorité de Sûreté Nucléaire de ne pas être conformes au cahier des charges. L'ANS a refusé de donner son feu vert pour la remise en marche de ces derniers, contraignant EDF à annoncer, début novembre, une diminution de sa production nucléaire.

Il se trouve que la France est habituellement exportatrice dans ce domaine. Les clients devront aller voir ailleurs.

Au vu des sombres prévisions de la RTE (Réseau de transport d'électricité, filiale d'EDF), devrez-vous vous inquiéter à l'approche d'un hiver que d'aucuns annoncent glacial ? Pour l'heure, rien ne sert de spéculer sur une donnée aussi incertaine que la météo, laissons cela à d'autres... mais, il n'empêche qu'entourée de volets, de plaques de cuisine, et de chauffage électrique, je commence à m'inquiéter de ce que pourrait donner une pénurie... La conjonction la plus malheureuse de grand froid, d'absence de soleil et de vent pourrait tout à fait nous conduire à des soucis réels d'approvisionnement des foyers.

L'autre versant d'une éventuelle pénurie est pécuniaire : d'exportatrice, la France devient importatrice avec les désagréments qui vont avec. Je m'explique : au nom de la concurrence, la loi Nome impose, depuis 2010, le partage de la "rente nucléaire" entre EDF et les autres producteurs alternatifs d'électricité. L'entreprise publique cède donc une partie de sa production à un prix garanti de 42 euros le mégawattheure. Avec la baisse de la production de cette année, les prix explosent (80 euros). Voilà EDF contraint de racheter de l'électricité à ceux à qui elle l'a vendue deux fois moins cher, sinon pire... Bonjour la spéculation ! Et qui va payer la note ? Le contribuable !

Mais pourquoi ne pas interrompre ce mécanisme qui contribue à gonfler la note me direz-vous ? Je n'ai pas la réponse, Ségolène Royal non plus visiblement.

Puce Le nucléaire coûte cher et de plus en plus cher
Je ne vous apprends rien. Nous ne sommes pas près d'en sortir. Nous ne sommes plus à une contradiction près : le gouvernement souhaite réduire la part du nucléaire, EDF s'y oppose (forcée par l'ANS), le gouvernement parle de développer les énergies renouvelables, EDF investit dans le gaz de schiste américain via sa filiale EDF Trading. Le gouvernement lutte contre la précarité énergétique, EDF hausse les prix.

Puce Qu'est ce qui pourrait limiter une éventuelle crise ?
Le fait que le problème soit européen et que la solution puisse venir en même temps d'une collaboration européenne. Qu'est ce qui pourrait l'aggraver ? Un arrêt prolongé des centrales nucléaires, en France et dans les pays limitrophes, la pénurie du gaz russe...

Ce déficit prévisionnel est lié à l'arrêt de plusieurs centrales à gaz, au fioul ou au charbon, soit une perte de capacité installée pour le réseau. Les arrêts de centrale sont liés au durcissement des normes environnementales, à l'essor des énergies renouvelables et à une demande atone.

Globalement, nous sommes en situation de surcapacité mais nous avons une situation de manque de puissance pour les pics de consommation.

La France est le pays européen le plus sensible à la température, liée à la forte part du chauffage électrique. La France représente 15% de la consommation électrique européenne mais 50% de la demande supplémentaire en cas de baisse de la température.

Nos équipements sont énergivores et vous aurez beau produire ou utiliser des énergies propres, cela ne changera rien au fait que votre radiateur électrique consomme trop d'électricité en période de pic et que la chaudière de l'immeuble soit bloquée à 25 degrés.

Gardez votre stock de bougies pour l'anniversaire du petit, pour Noël ou pour le plaisir d'une lumière feutrée. Inutile de fantasmer sur un hypothétique retour à la bougie et au feu de bois. La réalité est bien moins romanesque et la note risque d'être salée* surtout si, comme moi, vous habitez un immeuble surchauffé et que vous n'êtes pas maître du thermostat.

Si vous êtes propriétaire, n'hésitez plus à recourir à un diagnostic énergétique. Voyez en quoi vous pouvez concrètement diminuer votre dépendance au système de fourniture d'électricité nucléaire devenant de plus en plus incertain et onéreux, comment vous pouvez diminuer concrètement votre consommation.

* La Commission de Régulation de l'Energie (CRE) annonce que le tarif d'utilisation des réseaux publics d'électricité (Turpe, 35% de votre facture) connaîtra une augmentation non négligeable en août 2017. Cette augmentation serait largement supérieure à l'inflation, dont les niveaux restent très bas dans l'Hexagone.

[Argent, santé, loisirs, redécouvrez comment être heureux dans tous les aspects de votre vie ! Les spécialistes de J'Agis ! vous ont réservé un document exclusif contenant leurs meilleures stratégies pour profiter de la vie ! Plus d'info en cliquant ici...]

Cet article EDF menace de disjoncter : chronique d’une pénurie annoncée est apparu en premier sur Libre d'agir.

]]>
http://libredagir.fr/edf-menace-de-disjoncter-chronique-penurie-annoncee/feed/ 0
Diabète : cette découverte allemande pourrait tout changer ! http://libredagir.fr/diabete-decouverte-allemande-pourrait-changer/ http://libredagir.fr/diabete-decouverte-allemande-pourrait-changer/#respond Tue, 22 Nov 2016 11:51:28 +0000 http://libredagir.fr/?p=2241 shutterstock_519299554

Les facteurs pouvant provoquer le diabète sont apparemment partout...

Des aliments trop sucrés dans les rayons de votre supermarché aux gènes présents dans votre propre corps ; il semble difficile d'échapper au diabète.

Donc si vous êtes comme moi, vous faites tout ce que vous pouvez pour rester en bonne santé ... vous mangez sainement et faites de l'exercice régulièrement.

Mais il se trouve que même en vous privant de dessert et en fréquentant assidument votre salle de gym, vous pourriez quand même être en présence d'un facteur de risque pouvant provoquer un diabète.

Car vous voyez, cette nouvelle menace est littéralement partout... elle est dans l'air !

Puce Les dangers du diabète
Une récente étude du centre Helmholtz Zentrum München, un centre de recherche allemand sur la santé et l'environnement, a lié le risque de diabète à deux types de pollution de l'air -- la pollution aux particules fines et à l'oxyde d'azote. Ce sont des polluants générés par les transports, la production d'énergie, l'industrie etc.

Et ces deux pollutions peuvent conduire... à des niveaux accrus de résistance à l'insuline.

La résistance à l'insuline se produit lorsque les cellules de votre corps ne répondent pas correctement à l'insuline. Votre corps est incapable d'absorber le sucre de votre circulation sanguine, ce qui augmente votre taux de sucre dans le sang. Si cette résistance n'est pas surveillée, elle peut conduire à un état pré-diabétique ou à l'apparition d'un diabète à part entière.

Pour l'étude, les chercheurs ont étudié les niveaux de glucose et d'autres marqueurs du diabète d'environ 3 000 personnes vivant dans et autour d'Augsburg, une petite ville allemande. En même temps, ils ont également surveillé les niveaux de particules et d'oxyde d'azote présent dans l'air.

Et ce qu'ils ont trouvé est absolument étonnant...

Pour une augmentation de 7,9 microgrammes par mètre cube de pollution aux particules, le risque de résistance à l'insuline a explosé de 15% !

Pour autant ce n'est même pas le plus choquant ! Sur les sujets déjà diagnostiqués pré-diabétiques, le risque augmentait de près de 50%, même après avoir pris en compte d'autres risques graves comme le tabagisme ou l'obésité.

Cela signifie que pour les gens qui sont déjà prédisposés, la pollution de l'air peut augmenter le risque de 50% de développer un diabète, peu importe leur poids ou leur hygiène de vie.

Bien qu'il ne soit pas clair pour les scientifiques pourquoi la pollution de l'air impacte à un tel niveau le taux de glycémie, ils émettent l'hypothèse que cela soit la cause d'une inflammation accrue et d'un stress oxydatif.

Puce Une meilleure façon de respirer
La pollution de l'air -- et plus particulièrement la pollution aux particules -- a déjà été mise en cause comme un facteur de risque dans d'autres problèmes de santé comme l'obésité, l'autisme, le déclin cognitif et même certaines maladies cardiaques.

Ces minuscules particules peuvent pénétrer profondément dans vos poumons, et même dans votre circulation sanguine, ils peuvent induire des symptômes dévastateurs comme de l'asthme aggravé, de l'arythmie cardiaque et attaquer le bon fonctionnement de vos poumons.

Bien que cette étude ait eu lieu dans un cadre relativement urbain, en raison de la configuration des vents, la pollution de l'air peut également affecter la santé des gens vivant dans des zones plus rurales. En somme peu importe l'endroit où vous vivez, vous avez un vrai risque d'être exposé à ce type de pollution.

Cela signifie que vous devez vous protéger contre les particules fines... même dans votre maison !

Une façon simple pour cela est d'investir dans un purificateur d'air de bonne qualité.

Certains purificateurs d'air utilisent des filtres HEPA (High Efficiency Particulate Air) pour réduire drastiquement les niveaux de particules fines dans votre maison -- ces filtres peuvent filtrer des particules minuscules (jusqu'à 0,3 microns).

Une récente étude montre que les filtres HEPA peuvent réduire le niveau global de particules fines à l'intérieur de votre maison de 40%.

Si vous décidez d'acheter un purificateur d'air, vérifiez également que le modèle que vous envisagez possède un filtre à charbon actif.

Ces filtres peuvent éliminer jusqu'à 99,97% des impuretés et des contaminants présents dans l'air, lorsque qu'ils sont associés avec un système de filtration HEPA.

J'ai récemment investi dans un système de purification d'air pour ma maison, et j'ai constaté un vrai changement. Il est beaucoup plus facile de respirer. L'air dans ma maison est plus frais, et je peux déjà voir une amélioration de mon énergie et de mon bien-être en général. Et je diminue en plus mon risque de développer un diabète.

Mon conseil : si vous vous décidez à franchir le pas : optez pour un modèle possédant à la fois un filtre HEPA et un filtre à charbon actif.

[Argent, santé, loisirs, redécouvrez comment être heureux dans tous les aspects de votre vie ! Les spécialistes de J'Agis ! vous ont réservé un document exclusif contenant leurs meilleures stratégies pour profiter de la vie ! Plus d'info en cliquant ici...]

Cet article Diabète : cette découverte allemande pourrait tout changer ! est apparu en premier sur Libre d'agir.

]]>
http://libredagir.fr/diabete-decouverte-allemande-pourrait-changer/feed/ 0
Attaques DoS et DDoS : une armée de zombies menace votre (cyber)sécurité http://libredagir.fr/attaques-ddos-armee-de-zombies-menace-cybersecurite/ http://libredagir.fr/attaques-ddos-armee-de-zombies-menace-cybersecurite/#respond Mon, 21 Nov 2016 11:11:58 +0000 http://libredagir.fr/?p=2237 shutterstock_262666154

Les cybermenaces ne font que croître, et cette tendance ne s'inversera pas. Les acteurs gouvernementaux, les "hacktivistes", les voleurs et les escrocs privilégient de plus en plus les offensives virtuelles.

Et tout un monde de nouvelles opportunités s'offre à eux. En effet, le nombre de connexions au réseau explose avec la croissance de l'IoT. Ces appareils connectés intelligents représentent une menace unique en son genre, car ils sont une porte ouverte sur nos vies, via nos maisons et nos entreprises.

Les dépenses en matière de cybersécurité devraient donc exploser dans les années qui viennent. Elles ont atteint plus de 75 milliards de dollars en 2015, devraient grimper à 101 milliards de dollars en 2017 et plus que doubler d'ici 2020, à 170 milliards. C'est une excellente nouvelle pour le secteur de la cyberdéfense et les investisseurs qui auront mis ces entreprises en portefeuille. Dont ceux d'entre vous qui me suivent dans NewTech Insider.

En juillet dernier, je vous ai recommandé un leader du secteur, une véritable référence en matière de cybersécurité et le développeur de ce qui sont peut-être les meilleurs pare-feux au monde. Notre gain latent dépasse les 30% et je pense que ce groupe a encore de beaux jours devant lui. Je m'attends à un gain plus élevé encore, et ce à court terme.

Le besoin croissant en cybersécurité devrait aussi profiter à une autre de nos recommandations, qui a rejoint notre portefeuille en décembre 2015 et dont le cours a depuis progressé de 35%, et il est encore temps pour vous de prendre position si ce n'est pas encore fait.

Cette valeur est le premier fournisseur mondial de sécurisation des comptes privilégiés.

Nombre de cyberattaques sont préparées de l'intérieur, et utilisent des comptes internes qui permettent d'accéder et de contrôler les ressources du réseau. La spécialité de cette innovante tech est de sécuriser ces chemins d'accès internes. Là encore, je m'attends à ce qu'elle nous réserve de belles performances dans les mois qui viennent.

Malheureusement, vous pouvez avoir sécurisé vos infrastructures de réseau, avoir fermé toutes les portes et calfeutré les fenêtres à l'aide de technologies comme celles de nos entreprises, et malgré tout courir un risque.

Puce  Des milliers de zombies menacent votre cyber-sécurité
Si vos "voisins" sur Internet sont piratés, leurs ressources peuvent être utilisées pour vous attaquer, même si votre propre réseau n'a pas été directement compromis. C'est une tactique que l'on appelle DoS (pour déni de service).

Ces attaques mettent hors ligne les services d'un réseau en utilisant des requêtes, constamment répétées, qui peuvent alors surpasser les ressources de la cible en termes de puissance informatique ou de bande passante.

Pour vous donner un exemple, admettons qu'un site de vente ait les ressources disponibles pour gérer un millier de connexions simultanées de la part de ses utilisateurs. Si une attaque DoS inonde le site avec 1 000 tentatives de connexion illégitimes à la fois, il n'est plus possible de fournir de service aux autres utilisateurs.

Il existe aussi une version légèrement modifiée de l'attaque DoS appelée DDoS (déni de service distribué).

Pour ce genre d'attaques, les agresseurs construisent patiemment une armée constituée de milliers d'adresses uniques sur le réseau. Ces adresses sont contrôlées à distance en infectant ou en piratant un ordinateur ou un autre appareil sur le réseau.

Si l'agresseur en donne l'ordre, l'armée d'appareils compromis (appelés "bots" ou aussi "zombies") peut s'attaquer à la forteresse la mieux protégée d'Internet, et ce uniquement grâce au nombre d'attaques portées en même temps.

Plus il y a d'appareils connectés à Internet, plus les occasions sont nombreuses de créer une grande armée de zombies pour une attaque de type DDoS.

Or, le nombre d'appareils connectés devrait augmenter rapidement. On estime à 10 milliards le nombre d'appareils connectés à Internet l'an dernier. Ce chiffre devrait plus que tripler d'ici 2020 avec l'apparition d'objets connectés dans nos maisons, nos bureaux, nos usines, nos exploitations agricoles, nos hôpitaux... partout, en somme.

Puce  Attaque contre Dyn, avant-goût de ce que nous réserve l'avenir
Les premières attaques de cette vague de nouvelles menaces ont déjà été lancées. En octobre dernier, une immense cyberattaque a permis l'accès à une énorme partie du réseau Internet sur la côte est des Etats-Unis.

L'attaque visait Dyn, une entreprise d'infrastructures Internet qui fournit des services à certains des sites les plus populaires du Web, comme Netflix et Twitter.

Cette attaque trouve sans doute son origine dans des objets connectés, et plus particulièrement des caméras de surveillance. Ces appareils ont été piratés par un logiciel malveillant appelé Mirai. Ces logiciels malveillants scannent Internet pour y trouver des objets connectés à infecter, faire croître l'armée de zombies, tout en attendant l'ordre de lancer une attaque.

Dans le cas de l'attaque visant Dyn, les cyberactivistes auraient lancé cette attaque suite à une rumeur selon laquelle le fondateur de Wikileaks, Julian Assange, avait été tué ou capturé.

Les conséquences de cette attaque ont été spectaculaires : de nombreux sites Internet étaient inaccessibles car le système de noms de domaine (DNS) de Dyn a été inondé par une immense attaque de type DDoS. Des services comme Netflix et Spotify ont cessé de fonctionner dans une large part des Etats-Unis.

Puce  Les DNS, un des talons d'Achille d'Internet
Les DNS fournissent un service très important que nous utilisons tous : ils constituent d'immenses bases de données contenant des noms de domaine sur Internet, et conçus pour faciliter notre navigation sur le Web.

Quand vous tapez "publications-agora.fr" dans votre explorateur Internet, votre ordinateur envoie une requête à un serveur DNS qui contient une copie de la base de données. Le serveur DNS, quant à lui, fournit une adresse IP à votre ordinateur, pour qu'il puisse se connecter au site. Cette adresse permet à Internet de faire circuler les données dans les deux sens et d'établir une connexion.

Si nous n'avions pas de DNS, nous devrions mémoriser des centaines d'adresses IP (ou les conserver dans un dossier) afin de nous connecter aux sites Internet que nous utilisons au quotidien. Avec les DNS, il suffit de se souvenir de noms tout simples, comme "publications-agora.fr".

Le problème, cependant, est que si l'on met les services DNS hors service, les noms ne peuvent plus être convertis en adresses, et Internet est "cassé". C'est un point de défaillance crucial qui peut être exploité pour une attaque DDoS.

Les attaques de type déni de service sur les DNS et d'autres points cruciaux du réseau sont très sérieuses -- elles empêchent les internautes de se connecter aux sites qu'ils souhaitent consulter. Il est difficile de décrire à quel point nous sommes aujourd'hui dépendants d'une connexion à Internet stable et de services fiables, notamment maintenant que tant de particuliers et d'entreprises stockent leurs données ou hébergent leurs services sur le "cloud".

Pendant une attaque, si Internet ne fonctionne plus, une entreprise est au point mort. Si l'attaque est suffisamment importante pour toucher toute une région, c'est l'économie d'un pays dans son ensemble qui est paralysée.

C'est un énorme problème, mais aussi une belle occasion pour les entreprises de cybersécurité qui fournissent la technologie nécessaire au fonctionnement des services en cas de DDoS... et pour nous ! Dans le nouveau numéro de NewTech Insider, je vous propose de renforcer notre portefeuille cybersécurité en investissant sur une valeur qui s'est spécialisée sur la protection des DNS contre les attaques DoS ou DDos.

Cet article Attaques DoS et DDoS : une armée de zombies menace votre (cyber)sécurité est apparu en premier sur Libre d'agir.

]]>
http://libredagir.fr/attaques-ddos-armee-de-zombies-menace-cybersecurite/feed/ 0