Libre d'agir http://libredagir.fr Liberté Indépendance Action Sat, 29 Apr 2017 08:45:51 +0000 fr-FR hourly 1 https://wordpress.org/?v=4.7.4 Ils ont osé cette semaine… 29.04.2017 http://libredagir.fr/ont-ose-cette-semaine-29-04-2017/ http://libredagir.fr/ont-ose-cette-semaine-29-04-2017/#respond Sat, 29 Apr 2017 08:45:51 +0000 http://libredagir.fr/?p=3015

Spécial 1er tour Élection Présidentielle

 

1. Star du web

"Jules reproduit vachement ce qu'on fait ! Il a dû sentir que nous étions étonnés… C'est quand même la première fois que les deux principaux partis sont éliminés au premier tour !" a déclaré son père Julien à 20 Minutes après que la vidéo de ce bébé ait fait le tour d'Internet lors de l'annonce des résultats ! Pour voir la vidéo, c'est ici...

2. Triste exemple...

"J'aurais fait une campagne à la Trump [...], très agressive contre ceux qui sont responsables de la décadence du pays qu'ils soient de droite ou de gauche", a expliqué Jean-Marie Le Pen sur France Inter...

3. Fin de partie

"Parce que nous refusons de rester bras croisés face à la détresse d'autrui et qu'il est de notre devoir d'agir quand cela est nécessaire, nous, Le Gorafi, lançons cette opération de la dernière chance, pour permettre à François Fillon et sa famille de vivre dans la dignité et d'espérer un avenir radieux." Voilà la déclaration qu'avait fait le site parodique et humoristique Le Gorafi lors du lancement d'une cagnotte de soutien à la famille Fillon. L'heure est au bilan, et c'est au final près de 1 500 euros qui ont été versés par 1 654 internautes et qui seront reversés à différentes associations caritatives dont la très sérieuse Cravate Solidaire !

Cet article Ils ont osé cette semaine… 29.04.2017 est apparu en premier sur Libre d'agir.

]]>
http://libredagir.fr/ont-ose-cette-semaine-29-04-2017/feed/ 0
La réalité virtuelle pour aménager sa maison : un potentiel à exploiter http://libredagir.fr/realite-virtuelle-amenager-maison-potentiel-a-exploiter/ http://libredagir.fr/realite-virtuelle-amenager-maison-potentiel-a-exploiter/#respond Thu, 27 Apr 2017 10:45:38 +0000 http://libredagir.fr/?p=3008 réalité virtuelle

Vous pensiez que les casques de réalité virtuelle étaient réservés aux jeunes gens accros aux jeux vidéo et autres geeks en herbe ? Eh bien, détrompez-vous ! Loin de se cantonner à divertir l'utilisateur, les applications qui sont en passe d'envahir le marché de la réalité virtuelle ont vocation à devenir de vrais intermédiaires avec la réalité.

En la matière, on note le développement d'outils, concrets et vraiment utiles, dédiés aux travaux et à la maison ! Le principe ? Se projeter et imaginer des solutions, sans prendre le risque de se tromper.

L’immersion active : le futur des tutoriels vidéo

Pour vous aider à réaliser vous-même des travaux ou encore à vous improviser décorateur d'intérieur, les entreprises innovent.

Ainsi, Lowe's Innovation Labs développe un tutoriel virtuel qui fait passer le genre à la vitesse supérieure : Holoroom How To. Armé d'une manette, vous êtes immergé dans une maison en chantier. Si les tutos vidéo font des émules sur YouTube, cette première version 3D beaucoup plus poussée est une innovation vraiment ambitieuse. La pose d'enduits, de peintures, de carrelages ou d'autres revêtements sera ainsi apprivoisée en temps réel.

L'intérêt ? Apprendre et s'exercer (avec une précision extrêmement proche de la réalité) à réaliser des opérations très techniques dans le monde virtuel, pour ensuite refaire sa maison, en vrai de vrai cette fois ! Le tuto, qui fonctionne avec le casque de réalité virtuelle HTC Vive, est disponible pour l'instant seulement aux États-Unis... mais on espère pouvoir le tester bientôt en Europe !

Impressionnant, n'est-ce pas ?


Vous pouvez regarder la vidéo en cliquant ici.

Les plans 360° réalistes : Homebyme attaque le marché

Laissez-moi vous présenter une application développée par Dassault Systèmes dans le domaine de la maison : Homebyme. Ce logiciel en ligne de création de plans 2D et 3D propose une option "360°" lorsque l'on possède un casque de réalité virtuelle.

Si le logiciel s'adresse au grand public et se révèle donc facile à utiliser, il n'en demeure pas moins très complet et impressionnant par sa précision.

L'objectif ? Se promener dans les pièces de votre futur projet pour visualiser au plus près le rendu de votre déco : sol, fenêtres, couleurs des murs et accessoires s'ajoutent ou se modifient au gré de vos envies ! Des rendus réalistes sous formes d'images 3D sont également proposés.

Un vrai plus pour ne pas faire les mauvais choix et réussir à se projeter facilement lorsque l'on achète un bien avec des travaux ou que l'on construit. Précisons que le logiciel est gratuit, mais que générer des plans à 360° nécessitera l'achat de crédits (15 euros pour une image panoramique).

La réalité augmentée sans casque : les applis du futur au service des marques de déco

La tendance chez les marques de déco est à la création d'applications de réalité augmentée. Ici, pas besoin de casque, un simple smartphone ou une tablette suffiront.

L'objectif est clair pour les marques : permettre à leurs clients potentiels de tester les produits "chez eux" pour les inciter à passer à l'acte d'achat.
IKEA a ainsi mis en place cette option dans son application Catalogue : il vous suffit de sélectionner les produits qui vous intéressent et de les placer "dans votre salon" (via l'option "caméra" de votre smartphone) pour avoir une image on ne peut plus réaliste du rendu ! Côté peintures, c'est Dulux Valentine qui s'y colle avec une appli de réalité augmentée (Dulux Visualizer) qui propose deux options : en live, comme avec l'outil IKEA, où il suffit de placer sa tablette face au mur et de choisir la couleur envisagée, ou sur photo.

Ces nouveaux outils, ultra simples à utiliser, sont autant de moyens de communication interactive pour les entreprises, qui cherchent à créer des contenus à forte valeur ajoutée. Mais ils permettent aussi d'orienter les nouvelles technologies au service des usagers, dans une approche utilitaire qui manquait au secteur des objets connectés, encore trop gadgétisé aujourd'hui. Une bonne nouvelle en somme !

[Attention les nouveaux pirates web peuvent utiliser vos objets connectés pour vous hacker ! Installez rapidement un plan anti-piratage et protégez votre vie numérique en quelques minutes grâce à notre spécialiste. Toutes les informations ici !]

Cet article La réalité virtuelle pour aménager sa maison : un potentiel à exploiter est apparu en premier sur Libre d'agir.

]]>
http://libredagir.fr/realite-virtuelle-amenager-maison-potentiel-a-exploiter/feed/ 0
Pollen : vivez mieux votre allergie grâce à votre smartphone http://libredagir.fr/pollen-vivez-mieux-votre-allergie-grace-a-votre-smartphone/ http://libredagir.fr/pollen-vivez-mieux-votre-allergie-grace-a-votre-smartphone/#respond Wed, 26 Apr 2017 10:45:17 +0000 http://libredagir.fr/?p=3004 allergie au pollen

Un Français sur quatre souffre de maladies respiratoires. Sans prise en charge, la rhinite allergique peut s'aggraver et le risque de développer un asthme respiratoire est plus élevé.

Je vous propose d'être l'acteur principal de votre santé avec l'aide d'applications qui vont vous aider à gérer vos allergies respiratoires et/ou votre asthme.

Mon asthme

Pionnière des applications dans le domaine, Mon asthme a été conçue par les laboratoires GSK et labellisée par l'Association Asthme & Allergies et le Comité national contre les maladies respiratoires (CNMR).

Disponible sur l'App Store, elle offre plusieurs fonctionnalités, dont un agenda qui vous permet d'avoir un suivi dans le temps. Vous disposez aussi de conseils sur la conduite à tenir pour :

  • évaluer le niveau de contrôle de votre asthme à l'aide du test de contrôle de l'asthme (TCA) ;
  • saisir le nombre de fois où vous prenez en urgence votre inhalateur pour vous soulager en cas de crise ;
  • saisir le débit de votre souffle (peak flow), ce qui va permettre de contrôler votre état respiratoire ;
  • trouver l'école de l'asthme la plus proche de chez vous, ainsi que ses coordonnées.

E-Symptons

Il s'agit d'un journal dans lequel vous pouvez noter et recueillir des informations concernant les symptômes d'une allergie ou de l'asthme, les médicaments pris et vos habitudes. Vous pouvez également y inclure des photographies.

Les données fournies sont transformées en graphiques et vous pourrez ainsi les envoyer à votre médecin en deux clics, afin qu'il puisse disposer d'une image complète et précise de votre état clinique.

L'application offre également des informations et des conseils pour les personnes allergiques en italien, en allemand, en français et en anglais.

Asthmacrise

Le laboratoire AstraZeneca a créé une application mobile qui s'adresse à toutes les personnes atteintes d'asthme : les adultes, les adolescents et les parents ou l'entourage d'enfants asthmatiques. Asthmacrise offre notamment plusieurs fonctions indispensables qui permettent aux différents profils cités de s'organiser, d'alerter les secours ou encore d'anticiper une crise.

Voici la liste complète :

  • facteurs déclenchants : les identifier et les enregistrer ;
  • rappels : création d'alertes pour vos rappels de rendez-vous médicaux ;
  • signes : reconnaître les signes qui peuvent annoncer ou décrire une crise d'asthme ;
  • conduite à tenir : accompagnement pour agir justement étape par étape en cas de crise d'asthme ;
  • fonctionnalité d'appel : alerter les secours par téléphone, voire par SMS, noter les coordonnées des personnes à joindre en cas d'urgence ;
  • carte et alertes de pollution : information en temps réel en cas de pic de pollution dans votre ville ;
  • journal de suivi des crises : journal précis des crises pour échanger avec votre médecin et/ou votre pharmacien.

Je retiens surtout la dimension informative de cette application proposant des informations très complètes sur les allergies, les symptômes, les allergènes (etc.) et des conseils pour éviter les crises.

Gadget qui n'en est pas un : un système d'alarme sonore à déclencher en cas de crise d'asthme pour faire savoir aux personnes qui sont autour de vous que vous avez besoin de leur aide. L'application adapte également son contenu au profil de personne allergique que vous sélectionnez (adulte, adolescent ou enfant).

Développée en partenariat avec l'Association Asthme & Allergies, cette application est disponible sur l'App Store et Google Play.

Alertes Pollens

C'est la plus connue et la plus complète des applications pour suivre l'évolution du pollen en France. Elle vous permet de :

  • renseigner le type de pollen auquel vous êtes allergique ;
  • connaître l'indice de chaque allergène dans votre région ;
  • tenir un tableau de bord de vos symptômes pour mieux connaître vos réactions allergiques ;
  • envoyer l'historique de votre suivi à votre médecin afin que ce dernier adapte au mieux votre traitement.

Développée par Stallergenes, Alertes Pollens est disponible sur l'App Store et Google Play. Grâce à l'analyse en temps réel du niveau de pollinisation à l'endroit où vous vous trouvez, vous pouvez mieux organiser votre journée (annuler une promenade ou une séance de sport, éviter de tondre le gazon, refuser un pique-nique à l'air libre...).

Allergy Track

Développée par Stallergenes, l'association Asthme & Allergies et l'EFA (European Federation of Allergy and Airways Diseases Patients Associations), Allergy Track est une application qui vous permet de :

  • suivre l'évolution de votre rhinite allergique en fonction du taux d'allergènes qui vous entourent ;
  • mesurer l'impact de vos symptômes allergiques sur votre productivité au travail ou à l'école ;
  • tenir informé votre médecin de l'évolution de votre rhume des foins.

Bon à savoir : Allergy Track est également valable pour les allergiques aux acariens.

Capt'air Bretagne

Créée par l'association à but non lucratif du même nom, c'est une application beaucoup plus ciblée géographiquement parlant. Comme son nom l'indique, elle recense l'évolution des pollens dans l'air breton, de Rennes à Brest en passant par Pontivy. Capt'air Bretagne comprend :

  • un suivi de l'évolution du pollen en fonction des différents types d'allergènes ;
  • plusieurs astuces pour vous aider à limiter les crises d'allergie.

Signalement Ambroisie

Encore plus spécifique que Capt'air Bretagne, Signalement Ambroisie cible un type de pollen bien particulier dans une zone très précise : le Rhône-Alpes. Avec cette application, vous aurez la possibilité de :

  • comprendre ce qu'est l'ambroisie grâce à des explications simples qui permettent de mieux l'identifier ;
  • signaler vous-même la présence de l'ambroisie pour informer les habitants de la région.

Ces données permettront ensuite au référent de la commune concernée de coordonner les actions de lutte contre les allergies.

Allergeek

Les mots d'ordre de cette application ? Sensibilisation et apprentissage. Elle a été conçue par ALK, un laboratoire danois de recherche et développement, leader mondial dans les traitements d'immunothérapies spécifiques (ou désensibilisation).

Cette application est vraiment très intéressante car elle permet d'apprendre des choses sur les allergies tout en s'amusant : vous devez aider un panda à retrouver le chemin vers sa partenaire… Pour la retrouver, le panda doit réaliser un certain nombre de défis et répondre à des énigmes. Les questions peuvent être, par exemple : "Qu'est-ce qu'une moisissure ?"

On apprend tout en faisant des jeux d'action, de réflexion… Il y a 30 niveaux de plus en plus difficiles, et 3 univers qui répertorient des moyens de prévention des allergies et des informations.

Votre enfant prend conscience de manière ludique de ses allergies et des risques qu'elles peuvent comporter. En parallèle, il jouera et s'occupera de l'univers d'un petit panda.

Allergik

Outre les classiques outils de rappels de consultations et de prises de traitement, l'application enregistre vos crises, leur intensité, et vous donne une vision d'ensemble sur plusieurs mois, ce qui est idéal pour faire un suivi et apprendre à mieux connaître votre allergie.

Un tableau d'accueil vous informe des risques d'allergies dans la zone géographique où vous vous trouvez. Chose très appréciable, la section "allergies croisées" vous informe des possibles et probables allergies croisées dont vous pourriez souffrir.

Arbrallergik

Vous êtes allergique au pollen d'arbre ? Arbrallergik est l'application idéale pour vous !

Elle met à votre disposition :

  • une aide pédagogique pour identifier les 36 espèces d'arbres les plus courantes en France ;
  • des cartes polliniques pour identifier les zones à risques selon les saisons ;
  • un onglet "mes photos d'arbres" où vous pouvez stocker des clichés d'arbres au pouvoir allergisant déjà croisés ;
  • une rubrique "allergie" avec des réponses précises aux questions les plus couramment posées sur les allergies au pollen.

Toutes ces applications gratuites sont à télécharger sans plus attendre, la saison des allergies étant déjà bien installée.

[Santé, argent, conso, retrouvez tous les conseils de nos spécialistes pour reprendre votre vie en main dans un document inédit ! Plus d'infos ici...]

Cet article Pollen : vivez mieux votre allergie grâce à votre smartphone est apparu en premier sur Libre d'agir.

]]>
http://libredagir.fr/pollen-vivez-mieux-votre-allergie-grace-a-votre-smartphone/feed/ 0
Adoptez un mode de vie… à la japonaise ! http://libredagir.fr/adoptez-mode-de-vie-a-japonaise/ http://libredagir.fr/adoptez-mode-de-vie-a-japonaise/#respond Tue, 25 Apr 2017 10:45:18 +0000 http://libredagir.fr/?p=2997 Japon

Je reviens tout juste du Japon. Et, comme vous pouvez l'imaginer, j'ai plein de choses à vous raconter.

Certaines coutumes et, de manière plus générale, l'état d'esprit des Japonais, m'ont particulièrement séduite. Quand on habite en France, on ne peut que remarquer les différences. Les apprécier. Et avoir envie de s'inspirer de belles propositions, qui résonnent parfois comme de possibles solutions.

Se déchausser, puis entrer

Je dois avouer que je le faisais déjà. Enlever mes chaussures, aussitôt le seuil de la porte de chez moi franchi. Et demander à mes invités de faire de même ! C'est de notoriété publique : il faut venir avec ses plus belles chaussettes quand on me rend visite.

Ce n'est un secret pour personne, mais les substances retrouvées sur les semelles des chaussures sont sales (vu le nombre de personnes gardant leurs souliers chez elles, il est sans doute bon de le rappeler !). Une étude menée par des chercheurs de l'université de l'Arizona a montré qu'il y avait plus de 420 000 bactéries (notamment E. Coli) à l'extérieur d'une chaussure. Sans parler de la matière fécale, dont on peut facilement retrouver la trace (qui ne va jamais aux toilettes dans le train, dans l'avion ou au cinéma ?).

Les Japonais enlèvent leurs chaussures lorsqu'ils pénètrent à l'intérieur d'une maison. C'est en effet plus hygiénique mais aussi plus respectueux. Et un excellent moyen de laisser le monde du dehors… dehors ! L'espace de transition, entre l'intérieur et l'extérieur, est appelé Genkan. Il est souvent situé à une petite marche de distance du reste du logement.

Il est également fréquent d'ôter ses chaussures en arrivant chez le médecin ou en entrant dans la cabine d'essayage d'un magasin. La liste est longue et la coutume ancienne.

Dans beaucoup de musées, on pénètre certaines salles seulement après avoir enfilé des chaussons laissés à disposition. Je dois dire que ce rituel rend la découverte d'une œuvre encore plus incroyable. Quelle expérience unique que celle d'admirer les Nymphéas de Monet sur l'île de Naoshima, en chaussons gris douillets ! Le moment n'en est que plus pur, le silence plus intense et le temps suspendu.

Suivre les règles, respecter autrui

Beaucoup de Tokyoïtes se rendent au travail (et rentrent chez eux) en métro. Il existe de nombreuses lignes, gérées par différentes compagnies et ce sur plusieurs niveaux. Ce n'est pas simple, il faut bien l'avouer. Pourtant, tout se déroule de manière très fluide, dans un mouvement incessant d'entrées et de sorties et de va-et-vient.

Sur les quais, des lignes tracées au sol invitent chaque voyageur à patienter devant la porte de sa voiture, dans une file d'attente légèrement décalée, de manière à laisser sortir ceux qui le souhaitent, puis à monter dans la rame. Et le plus important : ces règles sont respectées à la lettre. Chaque nouveau voyageur arrivant sur le quai se positionne pour faire la queue. Lorsque le métro arrive, les passagers descendent, puis les autres montent. Tout simplement.

De manière générale, les Japonais sont très respectueux des règles. Et vous verrez très rarement quelqu'un traverser une route lorsque le feu des piétons est rouge (même si aucune, vraiment aucune voiture ne se profile à l'horizon).

Une autre chose qui m'a vraiment interpellée : cette habitude que les Japonais ont de saluer. C'est très frappant dans le Shinkanzen (TGV japonais), où tout le personnel, passant à travers les voitures, salue la rame par une courbette en entrant ET en sortant.

Porter le masque sanitaire

Au Japon, il est très fréquent de croiser des personnes portant un masque. Je pensais, en arrivant, qu'il s'agissait d'une manière de se protéger soi-même contre la pollution. Mais encore une fois, le souci de l'autre a frappé ! C'est surtout pour prévenir les rhumes et les grippes et empêcher les épidémies de se propager que le port du masque s'explique.

Bien sûr, il est aussi utilisé pour la prévention des allergies (au Japon, les pollens sont très puissants et le rhume des foins peut être sévère !). Oui, parfois le Japonais pense à lui…

Se montrer aimable et patient, en toutes circonstances

Je dois dire que je n'ai pas croisé un seul Japonais mal élevé ou juste un peu désagréable. Constat établi à la fois après les échanges que j'ai pu avoir avec la population locale ou l'observation des habitudes et des modes de fonctionnement.

Combien de fois, en cherchant mon chemin, ai-je trouvé un Japonais sincèrement prêt à me venir en aide ! Et souvent au-delà de ce que j'attendais ! Chaque passant interrogé sortait sans tarder son téléphone pour repérer mon lieu d'arrivée et me guider, même dans un anglais laborieux.

Et plusieurs d'entre eux ont entrepris de faire un bout de chemin avec moi (voire m'ont accompagnée jusqu'à bon port !) alors même qu'ils allaient dans le sens opposé ! Une fois arrivée, les remerciant chaleureusement d'un "Aligato gozaimas", je les voyais rebrousser chemin et repartir vers l'endroit où nous nous étions rencontrés !
Une belle leçon de savoir-vivre, n'est-ce pas ? Prendre le temps d'écouter, de chercher, d'accompagner. Tout faire pour aider.

Celles et ceux d'entre vous qui ont eu la chance de visiter ce pays pourront, sans aucun doute, parler des nombreuses autres coutumes que nous gagnerions à importer chez nous.

En revanche, il y a une chose que j'imposerais tout de suite là-bas et dont nous profitons chaque jour en France : l'interdiction de fumer dans les restaurants et les bars ! La loi Évin n'est pas encore passée par le Japon. Mais, chose bizarre, il n'est pas autorisé de fumer dans la rue, en dehors de certains endroits très spécifiques. Oui, parfois le Japonais n'est pas logique…

[Santé, argent, conso, retrouvez tous les conseils de nos spécialistes pour reprendre votre vie en main dans un document inédit ! Plus d'infos ici...]

Cet article Adoptez un mode de vie… à la japonaise ! est apparu en premier sur Libre d'agir.

]]>
http://libredagir.fr/adoptez-mode-de-vie-a-japonaise/feed/ 0
Immobilier : comment réussir une indivision ? http://libredagir.fr/immobilier-comment-reussir-une-indivision/ http://libredagir.fr/immobilier-comment-reussir-une-indivision/#respond Mon, 24 Apr 2017 10:30:23 +0000 http://libredagir.fr/?p=2989 immobilier indivision

Que ce soit le fruit d'un héritage ou d'une acquisition commune, posséder un bien immobilier à plusieurs est bien souvent synonyme de galère. Pourtant, l'indivision a aussi ses avantages : cela reste le moyen le moins cher et le plus simple d'acheter un bien avec quelqu'un, dès lors que l'on sort du cadre d'un mariage ou d'un PACS.

Pour que le bon coup financier ou la cohabitation ne tourne pas au cauchemar, voici quelques règles à suivre.

Qui possède quoi ?

Premier point, et pas des moindres, saviez-vous que si vous ne précisez rien au moment de l'acquisition, chacun est propriétaire du bien à part égale, peu importe son apport ?

Une situation qui n'est pas gravée dans le marbre. Pour y échapper, il suffit de signaler à son notaire la part du bien dont chacun est propriétaire – en général, en fonction de son apport financier. Vous pouvez d'ailleurs être plus que deux propriétaires dans le cadre d'une indivision, mais plus nombreux vous êtes, plus les problèmes risquent de survenir.

L'organisation de la vie quotidienne se fait ensuite en fonction de votre bon vouloir. S'il est d'usage que les charges se répartissent également en fonction des parts détenues, vous pouvez aussi vous arranger autrement, notamment si un propriétaire habite le bien et l'autre non.

Mais comment être sûr que la situation ne dégénère pas ?

Les divergences surviennent facilement : entretien du bien, volontés opposées sur une éventuelle revente ou mise en location...

Des règles pour contrer les conflits

À l'achat, tout le monde est d'accord sur tout, aucun problème. Et puis, dans la pratique, la situation se complique. Alors pour ne pas en arriver à un blocage, mieux vaut anticiper. Vous pouvez entériner tous les points sur lesquels vous vous mettez d'accord avec les autres détenteurs du bien immobilier. Ils devront figurer dans un document nommé convention d'indivision.

Voici les points sur lesquels vous devriez fixer en amont une ligne de conduite.

  • L'occupation du bien

Un indivisaire va-t-il occuper le bien ? Si oui, il peut verser des indemnités aux autres propriétaires. Vous pouvez également, comme mentionné précédemment, fixer la répartition des charges, la prise en charge des travaux d'entretien...

  • Les modalités de prise de décision

En théorie, avec l'indivision, les décisions doivent être adoptées à l'unanimité, peu importe la répartition des parts. C'est d'ailleurs pour cette raison que beaucoup sont réfractaires à cette formule, les risques de blocage sont en effet élevés. Une solution pour les contourner est donc de déterminer des modes de prise de décision dans la convention d'indivision.

Il est par exemple possible de désigner un gérant et de décider des champs de compétence pour lesquels il pourra librement agir, sans demander l'avis des indivisaires. La convention peut également stipuler les règles de désignation du gérant.

  • Gérer la succession

Si vous ne prenez pas de dispositions spécifiques, voici ce qui se passe au décès de l'un des indivisaires. Ses parts entrent dans sa succession et peuvent donc être réparties entre plusieurs héritiers. Vous possédiez un bien en indivision avec votre frère et étiez donc deux. Après sa disparition, vous voici désormais propriétaire aux côtés de ses trois enfants...

Il est possible d'éviter une telle situation en fixant d'autres règles de transmission des parts du bien dans la convention d'indivision.

  • Le rachat des parts

Ici, en revanche, il existe des principes de droit. Chaque indivisaire peut en effet librement décider de vendre ses parts, toutefois les autres indivisaires sont prioritaires sur leur rachat.

Et si les parts ne trouvent pas d'acheteur ?

Alors le bien devra être en vendu car, selon le droit, "nul ne peut être contraint à demeurer dans l'indivision".

La convention d'indivision n'est pas un document rédigé sur un coin de table. Elle doit être écrite par un notaire, stipuler la durée de l'accord. Elle peut être au plus de cinq ans, renouvelables, ou encore indéterminée. Elle doit être publiée au bureau des hypothèques ainsi qu'au service de publicité foncière dès lors qu'il s'agit d'un immeuble.

Cet acte a un coût, proportionnel à la valeur du bien sur lequel porte la convention.

Un formalisme et des frais garants de votre bonheur d'indivisaire.

Cet article Immobilier : comment réussir une indivision ? est apparu en premier sur Libre d'agir.

]]>
http://libredagir.fr/immobilier-comment-reussir-une-indivision/feed/ 0
Ils ont osé cette semaine… 22.04.2017 http://libredagir.fr/ont-ose-cette-semaine-22-04-2017/ http://libredagir.fr/ont-ose-cette-semaine-22-04-2017/#respond Sat, 22 Apr 2017 08:30:08 +0000 http://libredagir.fr/?p=2981 élections présidentielles

1. Un, deux, trois, JOUEZ !

Connaissez-vous bien le programme des candidats à l'élection présidentielle ? C'est le moment de le prouver dans un quizz passionnant !
C'est parti et c'est ici... 

2. Parodie

Travailler plus pour avoir de meilleures notes ? Inverser les trois heures de récré contre les 24 heures de travail et pour pouvoir profiter de plus longues pauses dans la cour ? Des enfants parodient la campagne présidentielle et c'est hilarant... et souvent juste !

Regardez la vidéo ici...

3. Dis-moi qui tu es... je te dirai pour qui voter !

Demain vous irez glisser un bulletin dans l'urne de l'élection présidentielle... mais lequel ? Si vous hésitez encore, pourquoi ne pas faire un rapide test pour voir de qui vous êtes le plus proche ?
BFM vous propose un test rapide pour vous aider à y voir plus clair...

BONUS : Réparties cinglantes, réponses incisives et déclarations choc, découvrez le Mélenchon Machine et son générateur de punchlines !

Mélenchon Machine

Notez que la version Chirac Machine existe aussi ici...

Cet article Ils ont osé cette semaine… 22.04.2017 est apparu en premier sur Libre d'agir.

]]>
http://libredagir.fr/ont-ose-cette-semaine-22-04-2017/feed/ 0
Assurance-vie : connaissez-vous cette astuce fort utile ? http://libredagir.fr/assurance-vie-connaissez-cette-astuce-fort-utile/ http://libredagir.fr/assurance-vie-connaissez-cette-astuce-fort-utile/#respond Thu, 20 Apr 2017 10:30:55 +0000 http://libredagir.fr/?p=2973 assurance-vie

Trop souvent négligée, la clause bénéficiaire de votre assurance-vie en est pourtant une des pièces maîtresses. Son objectif : assurer la transmission de votre patrimoine à votre décès, en fonction de vos volontés.

Le problème est que ce volet "transmission" de l'assurance-vie est souvent oublié lorsque l'on souscrit le produit. On est alors dans une logique d'épargne, de diversification, de fiscalité... Et l'on oublie.

On oublie aussi que, malheureusement, un accident peut arriver.

D'où l'intérêt d'avoir anticipé et rédigé une clause en bonne et due forme.

Là, vous vous dites très bien, je vais mettre le nom de mon époux, ceux de mes enfants, et n'en parlons plus. Pourtant, il existe des subtilités, comme souvent avec ce produit qu'est l'assurance-vie.

Puce   Démembrer pour protéger

Vous pouvez "optimiser" votre clause bénéficiaire, grâce à un mécanisme portant le nom barbare de démembrement.

Son but : vous permettre de distribuer votre patrimoine à long terme, en protégeant certains membres de votre famille. Un exemple courant consiste ainsi à favoriser son conjoint après son décès, mais à ensuite s'assurer que son patrimoine reviendra à ses enfants (pratique, notamment dans le cadre d'un re-mariage).

Votre conjoint est donc le bénéficiaire usufruitier (techniquement, on parle de quasi-usufruit) de votre capital et des intérêts qu'il produit. Il peut le dépenser à sa guise après votre décès, mais vous désignez, dans votre clause bénéficiaire, vos enfants comme nus-propriétaires de ce capital.

Votre conjoint contracte donc envers vos enfants ce que l'on nomme une créance de restitution. À son décès, ce capital doit revenir à vos enfants.

Quel est donc l'intérêt du stratagème, si de toute façon le capital doit être rendu ?

Puce  Démembrer pour payer moins d’impôts

Si l'assurance-vie attire tant les Français, c'est notamment pour ses avantages fiscaux. Et le démembrement permet de multiplier les avantages. Reprenons notre exemple familial.

En vertu des exonérations en vigueur, la part que touche le conjoint en quasi-usufruit est exonérée d'impôts (en admettant que le capital ait été versé par le souscripteur de l'assurance-vie avant ses 70 ans).

Quant à la part des enfants, en nue-propriété, elle bénéficie des avantages fiscaux en vigueur pour l'assurance-vie. Ils profitent ainsi d'un taux d'imposition de 20% et d'un abattement de 152 000 €, au prorata de leur part de capital touchée en nue-propriété.

Si le capital avait été transmis directement aux enfants, ils auraient été plus lourdement imposés, car le démembrement vient réduire la base de capital transmis imposable.

En revanche, les impôts sont dus immédiatement, et par tous les bénéficiaires, y compris les nus-propriétaires. Il convient donc d'anticiper cette situation et d'avoir les moyens de débloquer les fonds nécessaires. L'avantage, c'est qu'il ne faudra donc pas s'en acquitter au moment du versement effectif du capital, au décès de l'usufruitier. Les droits de succession ne sont pas applicables sur ce capital, ce qui n'aurait pas été le cas si vous l'aviez d'abord transmis à votre conjoint via l'assurance-vie, puis que celui-ci l'avait légué à vos enfants à son décès.

Puce   Déminer les conflits

Évidemment, un tel système n'est pas sans risques, surtout en cas de mésentente entre les différents bénéficiaires de l'assurance-vie. Pour éviter de potentiels conflits, demandez à votre assureur ou à votre notaire de vous aider dans la rédaction de votre clause bénéficiaire. Autre possibilité : prévenir avant tous les protagonistes et demander à l'usufruitier de signer une reconnaissance de dette envers les nus-propriétaires.

Bien sûr, reconnaissance de dette ou non, il existe toujours le risque que l'usufruitier dilapide tout le capital. D'où l'intérêt de signer également une convention de quasi-usufruit devant notaire, qui consiste en une créance de la part de l'usufruitier. Si les bénéficiaires l'enregistrent dans leur Centre des impôts, ils pourront la faire valoir au moment de la succession de l'usufruitier. Cela évitera aussi que la somme transmise soit imposée une seconde fois, au titre des droits de succession.

Signer un arrangement préalable peut également être un moyen de prendre en compte l'inflation. Des prévisions d'inflation convergentes issues de trois méthodes différentes permettent d'intégrer l'inflation estimée dans le calcul de la somme qui sera due par l'usufruitier.

Vous l'aurez compris, les subtilités sont nombreuses et le cas que je vous ai décrit – conjoint/enfants – est loin d'être la seule combinaison possible. N'hésitez donc pas à prendre conseil pour ne pas passer à côté des avantages de ce dispositif.

Cet article Assurance-vie : connaissez-vous cette astuce fort utile ? est apparu en premier sur Libre d'agir.

]]>
http://libredagir.fr/assurance-vie-connaissez-cette-astuce-fort-utile/feed/ 0
Présidentielle : comment le Kremlin tente-t-il d’influencer les élections françaises ? http://libredagir.fr/presidentielle-kremlin-tente-t-dinfluencer-elections-francaises/ http://libredagir.fr/presidentielle-kremlin-tente-t-dinfluencer-elections-francaises/#comments Wed, 19 Apr 2017 10:30:31 +0000 http://libredagir.fr/?p=2968 Le Kremlin Russie

Savez-vous pour qui vous allez voter à la présidentielle ? À quelques jours du scrutin, il y a encore de quoi s'interroger face à cette campagne électorale pour le moins déroutante.

En revanche, sans le dire, le gouvernement russe, lui, sait pour qui vous devriez voter. En effet, différents rapports de spécialistes de sécurité fournissent suffisamment d'éléments prouvant que des groupes russes de cyberattaquants ciblent les élections de différents pays européens, dont la France. Ils cherchent à orienter les citoyens vers certains candidats qui arrangeraient les autorités russes.

Ainsi, selon des informations du Canard Enchaîné provenant de la DGSE, le Kremlin aurait jeté son dévolu sur le parti de Marine Le Pen. Ces "groupes" n'en sont pas à leur coup d'essai. Pour bien comprendre la méthode employée pour favoriser un candidat, il suffit de décortiquer les manœuvres réalisées lors des élections américaines en 2016.

Début janvier, les trois agences américaines de renseignement (FBI, CIA, NSA) ont publié un rapport, expliquant que le gouvernement russe, dirigé par Vladimir Poutine, a tenté de favoriser l'élection de Donald Trump contre Hillary Clinton.

Même s'il est difficile de dire si ces manœuvres ont effectivement eu des conséquences sur l'issue de l'élection, ces cyberattaquants se sont bien introduits via les réseaux informatiques dans les comptes e-mail personnels de responsables du parti démocrate. Leur objectif consistait alors à collecter de gros volumes de données. Les données récupérées pouvant discréditer la candidate ont été ensuite diffusées sur des sites tels que Guccifer 2.0, WikiLeaks et DCLeaks.

Les comptes informatiques des Républicains ont également été piratés, mais les données n'ont pas été exploitées. Du moins, pas encore. Mais compte tenu de la tournure que prennent les relations russo-américaines après le bombardement d'une base aérienne syrienne, l'avis de Vladimir Poutine vis-à-vis de Donald Trump pourrait bien évoluer...

Selon la DGSE, la méthode serait identique pour les élections françaises et le niveau d'alerte sur le sujet des cyberattaques des différents partis est à son maximum. Les représentants des partis ont même été invités à une formation de sensibilisation par le secrétariat général de la Défense et de la Sécurité Nationale.

Puce   Comment ces groupes font-ils pour s'introduire et collecter des données ?

Très sophistiquées, les méthodes employées sont à peu près les mêmes que celles menées depuis quelques années par les cybercriminels. Ces groupes d'attaquants ont toutefois encore amélioré leurs techniques pour contrer les enquêtes judiciaires.

Une des tendances les plus inattendues de l'année passée a été de voir des attaquants contacter leurs cibles par téléphone pour les inciter à cliquer sur des liens dans des documents reçus par e-mail, ou encore pour obtenir leurs adresses de messagerie personnelles. Une fois le mot de passe du compte récupéré, ou le mouchard installé sur un ordinateur du réseau, toutes les données peuvent être collectées.

Et, comme l'indique dans son rapport annuel FireEye, spécialiste de la sécurité des réseaux, le piratage permet aux groupes de prendre le temps de surveiller et de récupérer en masse des documents, puisque "les organisations laissent les cyberattaques se propager dans leurs réseaux pendant 106 jours en moyenne avant d'être détectées et éliminées".

Sachant que les pirates ont besoin de moins de trois jours pour accéder à la totalité du réseau, les 103 jours restants présentent un véritable confort pour ces groupes. Ceci dit, il y a eu beaucoup de progrès en un an. Il faut savoir qu'en 2015, il fallait à une organisation 469 jours pour se rendre compte qu'elle avait été attaquée.

Cet expert considère que ces intrusions dirigées par le Kremlin, aux États-Unis, ainsi que celles ayant ciblées plusieurs politiciens allemands en 2016, se poursuivent tranquillement en Europe et en France. Pour FireEye, ces cyberattaques sont effectivement le meilleur moyen d'influencer la politique européenne.

Puce  Des médias d'influence financés par le Kremlin

En plus de cette collecte et cette diffusion de données, il faut savoir que l'État russe procède à des ingérences médiatiques subtiles. L'objectif consiste à créer un bruit de fond, permettant de faire douter ou de tenter de faire basculer les plus indécis vers les candidats choisis. Ainsi, des médias d'influence ont été implantés dans pratiquement tous les pays européens.

Voici deux exemples, avec des sites financés entièrement par le Kremlin : RT (Russian Today) et Sputnik. Ces sites d'information diffusent des articles quotidiennement. Malgré les apparences, il ne s'agit pas de faire du journalisme, mais plutôt de traiter les faits avec un angle répondant toujours aux exigences dictées par le gouvernement russe.

En marge de ces articles, des nuées d'internautes donnent leur avis dans des commentaires. Difficile de savoir s'il s'agit de véritables lecteurs, ou plutôt de membres de l'équipe éditoriale qui ouvrent des débats. Dans tous les cas, ces discussions en ligne permettent de faire remonter les articles dans les premiers résultats des actualités sur Google, par exemple.

Ces informations sont également systématiquement relayées par de nombreux sites d'influence français lorsqu'il s'agit de taper sur les doigts de l'Europe ou des États-Unis. L'effet boule de neige fonctionne, puisque ce bruit de fond peut faire douter de la véracité des informations livrées par les grands médias du pays.

Puce   Des réseaux de "trolls" étatiques pour créer un bruit de fond

Enfin, en plus du piratage et de ces médias d'influence, le Kremlin a mis en place un gigantesque réseau de ce qu'on appelle des "trolls".

Il s'agit de très nombreux faux comptes intervenant sur Twitter ou Facebook. Ils viennent relayer des messages de soutien ou engendrer des discussions en faveur ou au détriment d'un candidat. Un de ces cyberagents soutenu par les autorités russes peut très bien gérer jusqu'à 50 faux profils.

Généralement, il est facile de les repérer puisqu'ils sont relativement récents et ne disposent que d'une vingtaine d'abonnés. Ces "trolls" viennent s'immiscer dans les discussions sur les réseaux sociaux. Ils livrent des éléments factuels ou des rumeurs pouvant mettre en péril un candidat, afin d'orienter les choix.

Puce   Des "trolls étatiques" et des "trolls de partis"

Mais attention, hormis le piratage, les réseaux de troll et les médias d'influence ne sont pas forcément l'apanage des Russes. Les candidats français ont aussi les leurs.

Par exemple, les militants du candidat Fillon sont parvenus à faire passer le hashtag #StopChasseàLHomme en tête des sujets tendances sur Twitter, afin d'adoucir les conséquences des affaires le concernant. Ainsi, une seule et même personne pouvait piloter 40 faux comptes.

De même, les troupes du candidat ont créé une chaîne de vidéos virales baptisée Ridicule TV, afin de tourner en ridicule Emmanuel Macron. En guise de contre-feu, l'équipe d'En Marche a créé un site, la Team Love. Son objectif consiste à mettre en valeur des articles et des commentaires positifs sur le candidat qui sont relayés par les réseaux sociaux.

Ceci dit, qu'il s'agisse d'attaquer ou de défendre, il faut savoir que globalement, les autres candidats exploitent également largement ce genre de procédé avec plus ou moins de talent. Reste à savoir si ces messages viraux diffusés massivement sur les réseaux sociaux ont vraiment une influence sur les électeurs.

Au final, entre les actions de piratage non détectées, les techniques d'influences digitales russes additionnées à celles menées par les candidats, il y a de quoi être anxieux en tant que citoyen... Toutefois, 2016 et 2017 devraient marquer l'arrivée de nouvelles techniques [Pour en savoir plus cliquer ici...] pour renforcer la sécurité informatique des réseaux, mais aussi la détection et le blocage des trolls.

Cet article Présidentielle : comment le Kremlin tente-t-il d’influencer les élections françaises ? est apparu en premier sur Libre d'agir.

]]>
http://libredagir.fr/presidentielle-kremlin-tente-t-dinfluencer-elections-francaises/feed/ 1
Merci ou… le pouvoir de la gratitude ! http://libredagir.fr/merci-pouvoir-de-gratitude/ http://libredagir.fr/merci-pouvoir-de-gratitude/#respond Tue, 18 Apr 2017 10:30:33 +0000 http://libredagir.fr/?p=2965 merci

Merci : ces cinq lettres peuvent changer votre vie. Pas les mercis machinalement lancés pour une porte tenue... Il ne s'agit pas d'énoncer un simple merci comme l'on saluerait de façon automatique. Il s'agit de le ressentir au plus profond de soi et de l'exprimer très chaleureusement et affectueusement.

Puce   Qu’est-ce qui se cache sous le terme gratitude ?

La gratitude est "la reconnaissance pour un service, pour un bienfait reçu, un sentiment affectueux envers un bienfaiteur" selon le Larousse. La gratitude consiste à dire merci, du plus profond de son coeur, pour les services et bienfaits apportés par autrui, un environnement ou des circonstances. La reconnaissance exige, en effet, la sincérité du sentiment.

La gratitude, c'est modifier le regard que l'on porte sur le monde et sa manière d'être au monde. Vous avez ressenti les bienfaits de la gratitude ou vous avez souffert du manque de reconnaissance, de l'ingratitude... Vous ne voyez absolument pas les 98% des matins où tout va bien, vous vous focalisez sur les 2% de matins dans l'année où il y a un problème ! Ne vous inquiétez pas si vous fonctionnez de cette manière... La quasi-totalité des gens fonctionnent ainsi. Et c'est justement cet état d'esprit qu'il faut changer !

Il faut passer du statut : "il me manque ça" à "je suis reconnaissant pour ce que j'ai !"

Il faut savoir être attentif, car les raisons d'être reconnaissant se trouvent partout : de l'eau chaude pour se laver, un lit douillet, de la nourriture, un toit pour s'abriter, une bonne santé, une famille aimante, des habits pour avoir chaud, des amis, un soutien moral, un bien reçu, un cadeau...

Puce  Les bénéfices majeurs de la gratitude

Être reconnaissant, éprouver de la gratitude serait une façon simple et efficace de reconsidérer votre vie dans son ensemble et vos actions, et d'augmenter sensiblement votre satisfaction de vie et votre bien-être. Sa force vient du fait qu'elle est au carrefour entre le monde extérieur (les autres, les événements, le résultat de nos actions...) et notre monde intérieur (notre perception, nos sentiments...).

  1. Elle accroît la sensation de bonheur.
  2. Elle réduit le matérialisme : les biens matériels sont moins importants, moins recherchés et moins significatifs dans votre réussite.
  3. Être reconnaissant vous rend plus empathique, plus serviable. Vous êtes plus disponible pour les autres.
  4. Cultiver la gratitude diminue le stress et, par ricochet, améliore votre concentration et votre sommeil.

Exprimer sa gratitude, c'est se fondre dans le grand bain de l'humanité. C'est accepter et s'inscrire avec joie dans la transmission. Aristote déjà le disait : "L'homme qui est incapable de vivre en communauté ou qui n'en éprouve pas le besoin parce qu'il se suffit à lui-même, ne fait pas partie de la cité et par conséquent est une brute ou un dieu." Pour s'en convaincre, il suffit de se replonger dans la sensation éprouvée quand, après un service rendu, vous n'avez reçu aucun signe de remerciement.

Puce   Exprimez votre gratitude !

Peu importe la façon de faire, ce sera toujours mieux que rien !
Commencer par dire merci tout simplement. Pour cela choisissez un moment calme et intime :

  1. regardez votre bienfaiteur dans les yeux ;
  2. établissez un contact physique en fonction de votre niveau d'intimité ;
  3. introduisez votre propos et prononcer le mot magique ;
  4. appuyez vos remerciements avec un adverbe ;
  5. expliquez la raison pour laquelle vous le remerciez et ce que cela représente pour vous.

Dire merci renforce les liens et le moral. La chercheuse Rebecca Shankland explique dans son livre Les Pouvoirs de la gratitude que les personnes les plus appréciées et qui ont donc le plus de contacts satisfaisants sont celles qui sont reconnaissantes (étude P. Watkins).

"Remercier, c'est donner ; rendre grâce, c'est partager, écrit André Comte-Sponville. Ce plaisir que je te dois, ce n'est pas pour moi seul. Cette joie, c'est la nôtre."

C'est le regard de l'autre sur moi qui vient valider mon existence, puis confirmer ma valeur. Éprouver de la gratitude réduit le sentiment de solitude. Ce n'est pas la quantité mais la qualité des moments passés avec les autres qui compte.

Puce   Dire merci ça se cultive !

Et pourquoi pas une boîte à mercis pour toute la famille, ou un journal de gratitude où vous noterez tout ce qui vous fait du bien jour après jour.

Vous ne cesserez jamais d'apprendre à dire merci à vos enfants, à vos petits-enfants...

La gratitude vous permettra de cultiver une attitude positive. Il ne s'agit pas de trouver du positif dans tout, mais de se focaliser un peu plus sur ce qui fonctionne sans pour autant oublier ce qui ne fonctionne pas.

Vous l'aurez compris : c'est à condition de dépasser l'automatisme du mot magique hérité de notre éducation enfantine que vous redonnerez tout son sens au mot merci.

Je terminerai avec un extrait du livre de Jean-François Thiriet, Pratique de la gratitude, l'art d'être déjà heureux : "Quand je regarde ma vie à la lumière de la gratitude, elle retrouve du sens (...), elle retrouve de la cohérence et me donne ce sentiment d'unité intérieure, et enfin je me sens tout simplement dans ma vie, plein de ce qu'elle est, plutôt que vide de ce qu'elle n'est pas ou aurait pu être. N'est-ce pas une belle définition du bonheur ? Être dans le plein de la vie plus que dans son vide."

[Santé, argent, conso, retrouvez tous les conseils de nos spécialistes pour reprendre votre vie en main dans un document inédit ! Plus d'infos ici...]

Cet article Merci ou… le pouvoir de la gratitude ! est apparu en premier sur Libre d'agir.

]]>
http://libredagir.fr/merci-pouvoir-de-gratitude/feed/ 0
Immobilier : Macron peut-il faire couler la pierre ? (3) http://libredagir.fr/immobilier-macron-faire-couler-pierre-3/ http://libredagir.fr/immobilier-macron-faire-couler-pierre-3/#respond Mon, 17 Apr 2017 10:30:32 +0000 http://libredagir.fr/?p=2956 immobilier

Le programme de Macron propose de limiter l'ISF au seul patrimoine immobilier et les nouveaux députés fraîchement élus seront probablement moins portés sur l'immobilier comme nous l'avons déjà vu.

On reparle aussi de la taxation du revenu fictif. Ceci est un facteur baissier. Certes, les politiques existantes – et pour lesquelles aucune remise en cause n'a été annoncée par le candidat "En Marche" – contribuent à renchérir l'immobilier.

Puce   Quelle force risque donc de l'emporter ?

Même si c'est plus difficile à croire, l'immobilier, taxé et surtaxé par tous les bouts tant qu'il s'agit d'un investissement locatif, bénéficie cependant d'une double niche fiscale lorsqu'il s'agit de la résidence principale, et ce à deux niveaux.

Au niveau de l'ISF bien sûr, puisque la résidence principale bénéficie d'un abattement de 30 %. Mais de manière plus subtile – et donc plus difficile à comprendre – à partir du moment, et en France cela remonte aux années 1960, où le loyer fictif n'est pas taxé.

Le principe même d'imposer les loyers fictifs (équivalents à ceux que vous percevriez si vous mettiez en location le bien que vous habitez aujourd'hui) provoque à chaque fois que l'idée est agitée des poussées d'urticaire chez tous ceux qui ont bataillé toute leur vie pour se construire un patrimoine.

Prenons par exemple deux particuliers, qui à l'âge de 40 ans décident tous deux de s'endetter sur 20 ans – l'un pour acquérir sa résidence principale, l'autre pour acheter des parts de SCPI. Au terme, le premier pourra disposer du patrimoine constitué par sa résidence principale, sans jamais payer d'impôts sur le revenu (certes fictif) de cet actif, contrairement à l'autre, qui touchera des revenus et paiera de (lourds) impôts dessus.

Puce   Jean Pisani-Ferry, conseiller de Macron, favorable à la taxation du loyer fictif

Il est intéressant de noter que si de nombreux think tanks ont remis cette idée, adoptée d'ailleurs par d'autres pays, sur la table au cours de la période récente, l'un de ses plus ardents défenseurs est Jean Pisani-Ferry, à l'époque commissaire général de France Stratégie (ancien Commissariat au Plan), rattaché au Premier ministre, et aujourd'hui membre de l'équipe de campagne de... Emmanuel Macron !

Proposer une telle mesure serait une nouvelle arnaque. En effet, cet avantage économique que personne ne voit est déjà incorporé dans le prix de la pierre, les particuliers le payant par anticipation lors de l'achat ! Les taxer aujourd'hui reviendrait à les pénaliser une seconde fois.

Les décideurs politiques semblant souvent imperméables à toute analyse économique des conséquences des mesures qu'ils prennent, le pire est à venir. Des particuliers, ayant déjà surpayé leur logement, devant payer des impôts plus élevés sans en avoir forcément les moyens, seront alors contraints de vendre.

Puce   Une vague de ventes sous l'effet cumulé de l'ISF et du loyer fictif

D'autant qu'avec un ISF limité à l'immobilier, qui pourrait, avec sa fusion avec l'impôt foncier, augmenter pour compenser la suppression quasi-totale de la taxe d'habitation et la sortie de l'assiette de l'impôt sur la fortune des actifs financiers, au point de devenir vite une property tax à la nord-américaine (1% à 3% de la valeur du bien, et sans franchise), comme le propose l'économiste Jacques Delpla, là encore des propriétaires occupants seront incités à céder leur bien. Encore faut-il que de telles mesures soient votées.

Avec une majorité dont le cœur est constitué de députés jeunes et jusqu'à présent exclus du marché immobilier des grandes villes malgré leurs bons revenus, devinez ce qui pourrait se passer ?

Source : http://www.journaldunet.com/economie/immobilier/1110050-prix-immobilier/

Les investisseurs amateurs de pierre sont soucieux des conséquences inflationnistes à terme des politiques "expérimentales" des banques centrales.

Pour vous soustraire du marché français jugé risqué, pourquoi ne pas vous tourner vers l'immobilier international, en direct ou par le biais de véhicules collectifs, dans des zones à fort développement économique où les rendements sont encore élevés ?

[NDLR : Pour vous guider vers votre premier investissement à l'étranger, nos meilleurs experts vous ont concocté un guide de 20 pages sur l'immobilier berlinois dans notre série consacrée à l'immobilier de rendement. Cliquez ici, votre meilleur investissement pourrait bien se trouver Outre-Rhin...]

Cet article Immobilier : Macron peut-il faire couler la pierre ? (3) est apparu en premier sur Libre d'agir.

]]>
http://libredagir.fr/immobilier-macron-faire-couler-pierre-3/feed/ 0