Vie privée

La clé pour résoudre vos conflits familiaux

Ecrit par Anne Harald

Un différend financier avec votre frère ? Un désaccord sur le montant d’une pension alimentaire ? La garde d’un enfant en jeu ? En famille, les occasions de se brouiller sont nombreuses et les aspects émotionnels rendent la résolution des conflits souvent encore plus épineuse. Alors avant de braquer plus encore la « partie adverse » en dégainant votre avocat, avez-vous pensé à passer par la médiation familiale ?

Puce Evitez une décision préjudiciable
Renouer le dialogue et trouver une issue à un conflit entre les membres d’une même famille, tel est le rôle du médiateur familial. J’en vois d’ici froncer les sourcils : peut-on avoir confiance en cette personne ? D’où sort-elle ?

L’avantage, avec la médiation familiale, c’est qu’elle permet de manoeuvrer dans un cadre neutre et de confiance. Les médiateurs familiaux ont un diplôme d’Etat et sont répertoriés sur les sites du service public, comme ceux des départements, ou encore de la CAF. Leur rôle, contrairement à la justice, n’est pas de trancher en faveur d’une partie ou d’une autre, mais d’aboutir à un compromis.

Voilà donc une première raison de faire appel à eux. En effet, si vous en arrivez au stade de l’action judiciaire, rien ne garantit que le juge statue en votre faveur. Vous avez sans doute beaucoup à gagner en trouvant un accord à l’amiable.

Puce Le cadre idéal pour un accord
Contacter un médiateur familial ne vous engage à rien. Votre premier appel est anonyme et gratuit. Il vous permettra d’en savoir plus sur ce service et de convaincre votre adversaire de se prêter à la démarche.

Si le membre de votre famille accepte, vous débuterez, seul ou ensemble, toujours dans l’anonymat, par un entretien préliminaire confidentiel. Cela n’engage à rien, libre à vous de donner suite ou non au processus.

Car à l’issue de cet entretien, le médiateur vous proposera une marche à suivre. En fonction de la gravité du conflit, il évaluera le nombre de séances nécessaires. Ces dernières durent entre 1h30 et 2 heures. Vous avancez à votre rythme, pendant — en général — trois à six mois.

Et voici un nouvel avantage de la médiation familiale : si vous trouvez un accord, vous pouvez ensuite le faire facilement homologuer par un juge ! De quoi éviter toute brouille future ou retour en arrière. Le tout sans être passé par la case tribunal.

La médiation familiale est d’ailleurs si avantageuse qu’elle peut parfois être proposée par un juge, s’il estime qu’un conflit peut être résolu ainsi, plutôt qu’au travers d’une décision judiciaire.

Puce Une procédure économique
Enfin, venons-en à un aspect plus trivial : les frais.

Faire appel à un avocat est coûteux, sans compter que les procédures peuvent s’éterniser. Or la médiation familiale, même si son prix est fonction de vos revenus, est bien plus économique !

Jugez plutôt des tarifs des séances, si vous faites appel à un médiateur conventionné :

Revenu (R) < RSA : 2 euros
RSA < R < Smic : 5 euros
Smic < R < 1 200 euros : 5 euros + 0,3%R, plafonné à 9 euros
1 200 euros < R < 2 200 euros : 5 euros + 0,8%R, plafonné à 23 euros
2 200 euros < R < 3 800 euros : 5 euros + 1,2%R, plafonné à 51 euros
3 800 euros < R < 5 300 euros : 5 euros + 1,5%R, plafonné à 85 euros
R > 5 300 euros : 5 euros + 1,8%R, plafonné à 131 euros

Sans doute également moins cher qu’une thérapie chez un psy si votre conflit familial s’envenime.

Le médiateur familial est donc une occasion de se passer des intermédiaires officiels que sont les juges et surtout de ne pas payer trop de frais en chemin, notamment auprès d’avocats coûteux. Cette procédure vous permet également de gagner du temps : vous vous apercevrez vite si les séances portent ou non leurs fruits.

Au bout de 7 séances sans accord, la procédure est de toute façon bien souvent abandonnée. Vous n’avez donc plus aucune raison de laisser votre situation familiale se dégrader !

[Argent, santé, carrière, découvrez le secret pour vous réapproprier votre droit au bonheur… Le mieux ? Ce secret, nous vous l’offrons en cadeau ! Comment l’obtenir ? C’est tout simple — cliquez ici…]

A propos de l'auteur

Anne Harald

Laissez un commentaire