Bons plans

L’éclairage connecté, entre économies d’énergie et confort quotidien

Économiser de l’énergie, cela passe aussi par notre consommation de lumière électrique ! En la matière, les chiffres fournis par l’Association française de l’éclairage sont intéressants : ils nous expliquent que les ménages français consacrent 12,8% de leur consommation électrique à l’éclairage, quand les intérieurs sont en moyenne éclairés de façon artificielle 6,7 heures par jour.

Alors, comment peut-on faire des économies d’électricité grâce aux objets connectés tout en maximisant notre confort ?

Puce   Comment fonctionnent les « hubs » ?
Grâce à un système dit de « bridge » (ou « pont » en français), les ampoules de toute la maison se connectent par wifi à une station centrale, elle-même reliée à votre box et directement pilotée depuis un smartphone via une appli. Son intérêt ? Vous permettre d’avoir la main sur tous les éclairages de votre logement, peu importe où vous vous trouvez (pourvu que vous ayez une connexion Internet !).

Cette révolution technologique a le grand avantage de bannir définitivement les oublis de votre facture d’électricité (que vous soyez au bureau ou tout simplement dans une autre pièce de la maison), tout comme de pouvoir régler l’intensité de vos ampoules pour un confort optimal.

Puce   Philips se positionne sur l’éclairage connecté
Philips s’est ainsi imposé sur ce marché avec Philips Hue. Le système fonctionne avec des ampoules LED (économiques et à la durée de vie très élevée) et se veut évolutif, en proposant la possibilité de connecter jusqu’à 50 ampoules.

Côté confort, cet objet intelligent permet de créer des ambiances, d’établir des scénarios ou encore de programmer un allumage progressif le matin. Un plus pour ne pas multiplier les lampes tout en ayant la possibilité de profiter d’éclairages vifs ou tamisés en fonction des moments de la journée.

Côté sécurité, l’utilisation à distance vous permettra de simuler votre présence, soit en programmant des plages horaires durant lesquelles vos ampoules s’allumeront automatiquement, soit en déclenchant votre éclairage de manière aléatoire depuis votre lieu de vacances.

Puce   L’ampoule connectée sans pont : une solution au cas par cas
Si vous ne vous sentez pas prêt à passer au « tout connecté » avec un système à pont, on trouve aujourd’hui sur le marché des ampoules qui se relient directement à votre smartphone.

Le chantre en ce domaine, c’est le Français AwoX, une marque qui a lancé la technologie Mesh, permettant de relier les ampoules entre elles via Bluetooth, sans aucun bridge à l’horizon. Cette nouvelle avancée technologique offre la possibilité de connecter jusqu’à 50 ampoules entre elles et de les piloter depuis votre smartphone dans toute la maison, puisqu’elle augmente considérablement la portée du signal. Le bémol ? Dans ce cas, on ne pourra pas contrôler l’éclairage si l’on se trouve loin de son domicile.

Puce   L’éclairage connecté au service du bien-être
Le connecté, outre les économies qu’il vous permet de réaliser en gérant au plus près votre consommation, est peut-être surtout une fenêtre de plus qui s’ouvre sur le bien-être à la maison.

Grande tendance de la société, la maison considérée comme un cocon ou un refuge s’équipe désormais d’objets intelligents et connectés, destinés à éveiller les sens. En matière d’éclairage, les spécialistes l’ont bien compris et ne cessent de rivaliser d’ingéniosité pour proposer de nouvelles fonctionnalités à nos ampoules.

On trouve donc aujourd’hui sur le marché des ampoules connectées qui créent des ambiances colorées (jusqu’à 16 millions de nuances possibles), mais aussi des éclairages qui diffusent des senteurs ou font vibrer nos mélodies préférées.

Des gadgets qui devraient rencontrer un public curieux de réconcilier réel et virtuel mais qui nous interrogent sur la nécessité d’ajouter toujours plus de technologie pour vivre épanoui.

[Retrouvez toutes nos sélections pour mettre la technologie et l’innovation au service de votre quotidien dans J’agis ! Plus d’informations ici…]

A propos de l'auteur

Julie Mallet-Cocoual

Laissez un commentaire