Ils ont osé

Ils ont osé cette semaine… 11.03.2017

Femme surprise
Ecrit par La Rédaction

1- À votre bon cœur…
« Soyons sérieux, si on veut régler le problème de la corruption, un député a besoin de 9 000 euros nets par mois », a lancé Julien Dray, cofondateur de SOS Racisme, député pendant 24 ans et actuel conseiller régional d’Ile-de-France…
2- Les pauvres !
« Augmenter [les députés] est la seule façon de leur assurer un niveau de vie décent et de leur éviter d’avoir un autre métier qui pourrait entraîner des conflits d’intérêts », a expliqué Charles de Courson, député UDI dans Le Parisien

Point important : la rémunération d’un député est d’environ 5 500 euros bruts par mois. Auquel s’ajoute l’indemnité de fonction et de résidence. On grimpe alors à 7 000 euros…

3- Sans commentaire
« Je vais dire quelque chose qui n’est pas politiquement correct du tout mais qui a été évoqué plus ou moins adroitement par Guaino, par Alain Minc à un certain moment : est-ce qu’il y a une question de niveau de rémunération des parlementaires en France, la réponse est oui. Je le pense. Je le dis. Un proche à moi disait l’autre jour en réunion de groupe, si on continue comme ça, polémiques, décri du politique, conditions matérielles, sauf peut-être des accommodements, à un moment on trouvera pour être parlementaire en France des retraités, des riches ou des nuls… Cinq mille euros nets, c’est un salaire confortable mais cela fait des Français les parlementaires les moins bien payés en Europe », a estimé Hervé Mariton sur Franceinfo…

Flash : les députés français gagnent en moyenne 85 200 euros bruts par an, soit en moyenne 2,8 fois plus que la moyenne de la population active française.
Ils bénéficient en plus de trajets gratuits en 1ère classe, sur tout le réseau SNCF, du remboursement de forfaits de cinq lignes de téléphones mobiles, d’un abonnement Internet et d’un bureau du Palais Bourbon. Les frais d’envois postaux sont pris en charge par l’Assemblée nationale.

 

A propos de l'auteur

La Rédaction

Laissez un commentaire