Argent

Premier arrivé, premier servi

bitcoin
Ecrit par Yann Boutaric

Je suis retombé récemment sur une scène de Margin Call (2011), un film sur le déclenchement de la crise financière de 2008 qui n’eut pas – à mon humble avis – le succès qu’il méritait.

Lors d’une réunion au sommet, alors que la survie d’une grande banque d’affaires est en jeu, son PDG John Tuld s’adresse à ses collaborateurs :

« Il n’y a que trois façons de gagner sa vie dans notre business : être le premier, être plus intelligent ou tricher.
Je ne triche pas. Et même si j’aime à penser qu’il y a quelques esprits particulièrement intelligents dans cette salle, il est clair qu’il est bien plus facile d’être simplement le premier. »

Si cette mise au point se révèlera d’un cynisme absolu dans le contexte d’alors – pour sauver sa peau, la banque d’affaires revendra sciemment tous ses actifs toxiques au détriment des acheteurs –, elle résonne en nous comme un refrain familier.

Avoir un coup d’avance, agir avant que les autres ne réagissent, prévoir plutôt que constater, voilà qui a toujours été notre crédo au sein des Publications Agora.

Un exemple parmi d’autres ? Revenons à mai 2015.

Le Bitcoin avec un train d’avance

Dès le mois de mai 2015, nous vous recommandions d’acheter du Bitcoin. En décembre de la même année, nous écrivions dans J’Agis ! : « Vous pouvez (…) miser sur un nouvel élan haussier de cette monnaie en vue de réaliser une plus-value. »

Claire Diaz, rédactrice en chef, vous le rappelait ici-même il y a quelques jours : « Si en décembre Yann ou moi avions acheté 1 seul et unique Bitcoin (pour 350 euros), nous aurions aujourd’hui 3 682 euros en poche… (…) Heureusement, nos lecteurs, eux, ont pu en profiter. »

Depuis, nous n’avons cessé d’en parler.

Il faut dire qu’à l’époque, les médias mainstream ne donnaient pas cher de cette monnaie numérique indépendante des États, des banques et de tout intermédiaire superflu. Car au-delà des plus-values espérées, c’est aussi sur la liberté offerte par le Bitcoin que nous insistions.

C’est toujours le cas.

Le Bitcoin, et les crypto-monnaies en général, donnent à un individu A et à un individu B la possibilité inédite d’échanger de la valeur sans recourir à un tiers qui viendrait prélever sa commission. Rien d’étonnant donc dans les déclarations du PDG de JP Morgan Chase hier à propos de l’effondrement supposé du Bitcoin : ce sont ses propres intérêts qui sont en jeu.

Pour autant, sans l’intervention de ce tiers « de confiance », le système est-il fiable ? Bien davantage. La validation collective des transactions par la cryptographie lui confère une intégrité difficilement contestable. Et le risque de fraude est extrêmement limité.

Cette promesse d’un monde d’échange libre, où le pouvoir est restitué au citoyen, nous séduit particulièrement. Et si nous conseillons son usage pour s’affranchir de la mainmise de l’État et des banques sur notre argent, ce n’est pas une raison pour ignorer son potentiel de croissance encore important.

Dans un article paru dans J’Agis ! début 2017, notre expert Charles Hugh Smith annonçait le Bitcoin à 10 000 dollars en 2018. Pour Standpoint Research, ce sont les 7 500 dollars qui seront atteints. Et alors que le cours a glissé jeudi à 3 600 dollars selon le Bitcoin Price Index, il offre un nouveau point d’entrée intéressant.

Moins intéressante qu’il y a deux ans ?…

Crypto-monnaies : prenez place à bord

Dans le sillage du Bitcoin, ce sont plus de 1 000 crypto-monnaies qui ont été créées. Chacune d’entre elles possède ses caractéristiques propres, des qualités et des défauts qu’il faut savoir mettre en perspective.

Et certaines ont déjà démontré leur potentiel : par exemple, le cours du Litecoin (LTC) a progressé de plus de 1 500% depuis le début de l’année…

Difficile cependant de se jeter à l’aveugle dans cette économie encore si complexe et volatile. Il faut savoir faire les bons choix en étudiant minutieusement tous les paramètres et toutes les caractéristiques qui justifient un investissement.

C’est pourquoi nous nous sommes entourés des meilleurs experts pour vous guider sur ce terrain encore en jachère – et qui offre ainsi de belles perspectives.

J’ajoute que nous travaillons actuellement sur un projet qui pourrait vous intéresser si vous souhaitez aller encore plus loin dans les crypto-monnaies. Nous vous donnons rendez-vous dès mardi : vous en serez le premier informé !

[Retrouvez toutes les analyses de Yann Boutaric dans J’Agis ! Finance, sécurité, investissements, vie privée, crypto-monnaies, tout ce que vous devez savoir est dans J’Agis ! Plus d’infos ici…]

A propos de l'auteur

Yann Boutaric

Laissez un commentaire