Entreprendre

Révélez l’entrepreneur qui est en vous

Ecrit par Yann Boutaric

« L’ambition est de susciter des déclics, pour transformer des rêveurs en acteurs »Dès les premières secondes du clip de présentation, on est emporté par l’enthousiasme des jeunes de Ticket for Change (un billet pour le changement). Depuis 2014, la « start-up sociale » fait souffler un vent de fraîcheur sur l’entrepreneuriat.

La France, immobile ? Il suffit de créer des vocations.

Libre d'agir - Parce qu'on est ce que l'on fait Ticket for Change : un « pré-incubateur »

Ici, on cherche avant tout à activer des talents. La jeunesse est en manque de repères, elle subit une époque de transitions économique, sociale, culturelle qui ne l’encourage pas aux prises d’initiative. Elle a peur de se lancer, comme découragée par le contexte actuel et la complexité des démarches.

Pour répondre à cette situation, Ticket for Change a eu l’idée d’intervenir en amont de la création d’entreprise. Pendant 12 jours, 58 participants sélectionnés parmi 1 200 candidats parcourent la France à la rencontre d’une centaine de pionniers et d’experts de l’entrepreneuriat du changement.

Au programme pour les candidats :

  • des ateliers et des entretiens avec ces différents intervenants ;
  • une formation en ligne dispensée par HEC Paris ;
  • un accompagnement personnalisé pour passer à l’action.

Ticket for Change se présente comme un « pré-incubateur » : à travers ce programme intensif, il fait le pari de transformer en moins de deux semaines ces jeunes talents en entrepreneurs convaincus et convaincants. Avec en point de mire, la naissance d’un projet à développer.

Noélie Balez, responsable de la communication, précise : « Ce tour a pour objectif d’apprendre à entreprendre ; il comporte trois phases bien distinctes : l’inspiration, l’introspection et la mise en action ». Un processus pédagogique unique en son genre qui a porté ses fruits lors de la dernière édition : 12 projets portés par 30 entrepreneurs ont vu le jour. Cette année, l’objectif est de tripler ce nombre. Dès la fin du Tour, les porteurs de projet sont accompagnés pendant un an et ainsi guidés pendant les premières étapes du développement de l’activité.

Libre d'agir - Parce qu'on est ce que l'on fait La volonté d’agir, principal critère d’évaluation

L’une des forces de l’initiative, c’est son mode de sélection. Il y a quelques semaines, nous rappelions les lacunes du système éducatif dans la transmission de la culture entrepreneuriale aux élèves. La création d’entreprise devient une « démarche autodidacte. On ne l’apprend pas à l’école, ni à l’université, rarement grâce à ses parents… ».

Ticket for Change répond à ce besoin, à ce créneau abandonné par les sphères classiques d’apprentissage. Ici, on donne leur chance aux plus motivés, aux plus déterminés, aux plus volontaires.

Les compétences académiques sont laissées de côté. Ce qui prime ? Le leadership, la capacité à faire rêver, l’aptitude à mobiliser. Résultat, les profils sont extrêmement diversifiés, les parcours totalement hétérogènes. On s’affranchit des barrières du sempiternel CV pour se concentrer sur l’essentiel : le potentiel entrepreneurial du candidat.

Sur les 58 participants, 8 sont des intrapreneurs — des salariés qui souhaitent développer un projet économique pérenne au sein même de leur entreprise. Le programme, intitulé « Corporate for Change », leur permet de rencontrer des intrapreneurs confirmés en plus de profiter des méthodes pédagogiques de Ticket for Change.

L’intrapreneuriat est en effet une opportunité unique de porter son propre projet tout en bénéficiant du soutien de son entreprise, notamment du point de vue financier. La start-up a donc également le mérite de favoriser ce type d’initiatives.

L’action de Ticket for Change a en tous cas de quoi donner du baume au coeur : les entrepreneurs sont là, en chacun de nous, faisons-les émerger !

Les différents projets ont été présentés vendredi dernier à la maison de la radio, à Paris, devant un parterre d’investisseurs potentiels et de décideurs. En avril prochain, le processus de sélection pour l’édition 2016 sera lancé.

Peut-être y retrouverons-nous vos enfants ? A moins que vous ne vouliez vous lancer dans l’intrepreneuriat !

En attendant, pour faire naître en vous la flamme de l’entrepreneur, vous pouvez recevoir gratuitement la lettre de Mark Ford et ainsi profiter de ses conseils et de son expérience en la matière. Restez à l’écoute !

A propos de l'auteur

Yann Boutaric

Laissez un commentaire