A la une Loisirs

Skiez rassuré, skiez assuré

Ecrit par Anne Harald

« Et votre forfait, avec assurance ou sans ? »

Qu’allez-vous répondre à cette question que l’on va invariablement vous poser aux caisses des remontées mécaniques ?

Plutôt que de dire oui, voulant bien faire et protéger votre famille en cas d’accident, faites le point sur les assurances que vous possédez déjà avant de partir.

Puce   Les assurances qui fonctionnent
Vos frais de médecin, d’opération éventuelle, de rééducation peuvent être couverts par divers produits que vous possédez très probablement, à commencer par l’assurance multirisques habitation, qui peut concerner tous les membres de votre famille.

Beaucoup d’entre elles couvrent les accidents qui surviennent aux sports d’hiver, notamment le rapatriement (dans les limites du raisonnable bien sûr, c’est-à-dire que le transport en hélicoptère est rarement pris en charge).

Autre solution possible : souscrire une garantie des accidents de la vie (GAV), justement destinée à protéger sa famille en cas d’accident. Elle prend notamment en charge les préjudices esthétiques permanents, les souffrances endurées, les déficits fonctionnels permanents, les préjudices d’agrément ou encore les pertes des gains professionnels. La GAV apporte un véritable plus dans tout ce qui est « suites » de l’accident. Elle peut également rembourser les frais d’une aide à domicile si vous êtes alité ou en incapacité d’effectuer certaines tâches.

La GAV dispose de plusieurs avantages : elle permet d’obtenir un remboursement des frais même en cas d’accident qui n’implique pas un tiers et les délais de remboursement sont relativement courts. Elle peut être souscrite pour toute la famille, mais certaines assurances scolaires contiennent parfois déjà un volet GAV. À vérifier avant d’inscrire vos enfants sur le contrat.

Puce   Des couvertures et services disponibles
Outre ces assurances classiques, vous disposez aussi d’autres biais de couverture en cas d’accident. En premier lieu, grâce à votre carte bancaire. Payez vos skis et vos remontées mécaniques et vous, ainsi que votre famille, serez indemnisé en cas de casse ou de vol des skis et d’accident si vous possédez une Visa Premier ou une Gold. Avec une carte bleue classique, les frais de secours et de transport jusqu’à un hôpital sont généralement couverts, mais la suite sera à votre charge.

Enfin, trop souvent oubliée, la mutuelle est également d’un grand recours si vous devez faire face à d’importants frais d’hospitalisation. Tout dépend du type de contrat, consultez-le au préalable pour connaître votre niveau de remboursement en cas de dépassement d’honoraires.

Attention toutefois, certaines assurances peuvent contenir des clauses spécifiques et ne pas couvrir le ski ou, en tout cas, certains comportements à risque.

Cela ne veut pas pour autant dire que vous devez faire une croix sur les joies de la poudreuse. Certaines assurances vous couvrent, à condition de prendre les services d’un guide. Il existe également des contrats spécifiques spécialisés dans les sports extrêmes.

Quelle que soit la solution choisie, vérifiez tout de même les plafonds de couverture, qui varient d’une assurance à l’autre et d’un assureur à l’autre. Cela pourra guider votre choix, en fonction de la composition de votre famille et de votre profil de risque. Les besoins ne sont pas forcément les mêmes pour un couple qui considère avant tout que la piste de ski est le meilleur moyen d’atteindre le resto en altitude et une famille avec deux adolescents fans de surf.

Puce   L’assurance ski
Alors, avec tout ça, à quoi sert cette fameuse assurance proposée avec le forfait ?

Elle couvre deux types de choses :

  • les conséquences d’un accident sur votre santé : secours sur les pistes, transport jusqu’à l’hôpital, frais d’hospitalisation ;
  • les conséquences sur vos vacances : si l’accident est grave, il signe la fin des vacances. L’assurance peut alors permettre le remboursement des jours d’hébergement restants, rembourser les forfaits et les cours de ski non utilisés.

Elle vous coûtera en moyenne entre 15 et 20 euros par personne pour une semaine.

En bref, vous êtes déjà couvert pour vos frais de santé en cas d’accident. La garantie ski va plus loin, notamment en facilitant le remboursement de vos vacances gâchées. Les assurances apportent, quant à elles, des avantages dès que l’on parle de l’après, c’est-à-dire de la convalescence et des possibles répercussions d’un accident sur votre vie quotidienne.

[Retrouvez tous les conseils de nos spécialistes pour reprendre votre vie en main dans un document inédit ! Plus d’infos ici…]

A propos de l'auteur

Anne Harald

Laissez un commentaire