Bien-être Santé

Tout ce que vous devez savoir sur la noix de macadamia !

Noix macadamia
Ecrit par Meriem Saïdi

La noix de macadam ou macadamia (ou Kindal Kindal comme l’appellent les aborigènes) nous vient des antipodes : le fruit est celui du noyer du Queensland en Australie. Rendez-vous compte : les aborigènes en dégustaient depuis des milliers d’années avant qu’un botaniste allemand ne s’y intéresse, au milieu du xixe siècle.

Puce Un peu d’histoire
Le nom de macadamia a été choisi en l’honneur de l’universitaire écossais John Macadam, qui avait aidé à son identification. Quelques noyers du Queensland furent importés à Hawaï à la fin du xixe siècle. Les Australiens se mirent à cultiver intensivement la noix de macadamia plusieurs décennies plus tard.

La noix de macadamia est aujourd’hui cultivée en Nouvelle-Zélande, mais aussi en Afrique du Sud, au Costa Rica, au Brésil et en Californie. Il existe une petite production en Espagne et en Afrique du Nord. L’Australie reste leader avec 45 % de la production mondiale.

Très calorique (plus de 700 calories pour 100 g !), la noix de macadamia vous rassasie vite. C’est le fruit sec oléagineux le plus riche en lipides (78 %). Mais, pas de panique, il s’agit de bon gras, puisque la noix de macadamia renferme, en majorité, des acides gras mono-insaturés.

C’est une noix reconnue pour ses vertus antioxydantes, anti-cholestérol (riche en acides gras mono-insaturés), et sa haute teneur en magnésium, en calcium, en phosphore, en potassium… ainsi que la variété de ses utilisations possibles, en version salée ou sucrée. Il existe une bonne demi-douzaine de variétés, chacune présentant des caractéristiques particulières : elles sont plus ou moins grasses, mœlleuses et même sucrées.

L’huile de macadamia, extraite à froid, vous servira aussi bien à l’alimentation qu’en cosmétique.

Obtenue par pressage des noix, l’huile de noix de macadamia très riche en acides gras mono-insaturés (autant, sinon plus, que l’huile d’olive) agit donc comme protecteur cardio-vasculaire. Avantage non négligeable : elle résiste assez bien au rancissement (à condition de ne pas laisser la bouteille traîner en pleine chaleur).

Vous allez adorer cette excellente huile de massage. Très nourrissante et régénérante, elle a en plus un fort pouvoir pénétrant. Comme il s’agit d’une huile sèche, elle ne laisse pas de pellicule grasse sur votre peau. En général, elle est très bien tolérée. Vous pouvez l’employer en massage en prévention de vergetures, pour la cicatrisation de la peau, en protection sur les cheveux et les mains. Elle a également la réputation d’améliorer la microcirculation.

Puce Passons à la dégustation !
Vous l’apprécierez principalement à l’heure de l’apéritif, mais pas uniquement. La noix de macadamia accompagnée d’un fruit constitue une collation équilibrée pour les petits creux de l’après-midi. Vous pourrez la savourer de mille et une façons : nature, grillée, sucrée, enrobée de chocolat, dans des cookies ou de la glace, ou dans des plats à base de poisson ou de viande. Elle est délicieuse avec des noix de Saint-Jacques, des crevettes ou de l’agneau.

Beaucoup penseront, à juste titre, au bilan carbone de ce fruit venu de l’autre bout du monde… Alors, pourquoi ne pas alterner sa consommation en petite quantité avec d’autres fruits secs ? Les fruits à coque revêtent chacun leurs atouts !

Bonne dégustation !

Retrouvez notre dossier spécial :

  • Avec des qualités nutritionnelles, ne vous privez plus de cette mine de minéraux et d’oligo-éléments !
  • Bénéficiez en plus de ses effets cardioprotecteurs…
  • Mais attention, elle doit être consommée correctement pour profiter pleinement de ses vertus !

Tout est dans J’Agis !

Recevez dès maintenant notre tout dernier numéro en cliquant ici.

A propos de l'auteur

Meriem Saïdi

Laissez un commentaire