Bien-être

Transmettre : et vous, qu’aimeriez-vous partager et incarner ?

Transmettre
Ecrit par Maya Dujardin

Transmettre

Je viens de faire un beau voyage. La lecture de Transmettre m’a à la fois émue, enthousiasmée, questionnée et passionnée. Elle a conforté, encore un peu plus, mon envie profonde de participer à la construction d’un monde plus solidaire et durable. Vous embarquez ?

Dans Transmettre, huit grands auteurs dans les domaines de la sagesse, de la psychologie et de l’éducation (Céline Alvarez, Christophe André, Catherine Gueguen, Ilios Kotsou, Frédéric Lenoir, Caroline Lesire, Frédéric Lopez et Matthieu Ricard) guident le lecteur « dans une démarche vivifiante ». « Ils témoignent de ce qu’ils ont appris de leur expérience, quelquefois difficile, de leurs proches ou de leurs maîtres, et de ce qu’ils veulent transmettre à leur entourage, à vous et au monde. »

En refermant cet essai, vous comprendrez ce que signifie la transmission et ce qu’elle implique. Et vous vous interrogerez : que souhaitez-vous laisser en héritage à ceux qui vous survivront ?

Lisez, réfléchissez, agissez.

La transmission réside dans l’attitude

« Si nous voulons transmettre quelque chose, la question à se poser est simple. Comment nous comportons-nous ? se demandent Caroline Lesire, Ilios Kotsou et Christophe André. Traite-t-on les autres, l’environnement, la vie avec respect, ou sommes-nous dans le prêche ? »

La transmission réside dans l’attitude. « Le savoir-transmettre vient, profondément, de ce que nous sommes », partage Frédéric Lenoir, philosophe, sociologue et historien des religions.

Pour lui, transmettre c’est « permettre aux autres de grandir en leur donnant de l’amour et de grandir en conscience en leur apportant les clés pour se connaître. C’est transmettre un savoir-être, un savoir-vivre, en proposant à chacun des clés pour trouver ses réponses. »

Offrir l’amour, « incarné en actes, en attitudes, en gestes » et les moyens de développer par soi-même son intelligence. La philosophie et la méditation sont d’excellents outils pour y parvenir : pour apprendre à penser d’un côté et acquérir un discernement et une distance émotionnelle de l’autre.

Si vous avez des enfants ou des petits-enfants, n’attendez pas qu’ils entrent au lycée ! Philosophez et méditez avec eux.

Cultiver sa bienveillance

Transmettre explore toutes les dimensions de la transmission : il peut s’agir d’un savoir, d’une valeur mais aussi une manière d’être au monde. « Être, a priori, toujours bienveillant, à l’égard de ceux que l’on rencontre. » C’est l’une des recommandations concrètes de Matthieu Ricard, moine bouddhiste, photographe et interprète du Dalaï-Lama, qui souhaite transmettre « l’importance de se transformer soi-même pour mieux se mettre au service d’autrui et contribuer à un monde meilleur ».

A ce sujet, n’hésitez pas à compléter votre lecture par le Plaidoyer pour l’altruisme. La force de la bienveillance de Matthieu Ricard. Si vous souhaitez, vous aussi, nourrir votre bienveillance et faire en sorte qu’elle rayonne autour de vous.

Transmettre

L’éducation positive

Tout comme moi, vous serez sans doute interpellé (voire passionné, si vous avez de jeunes enfants ou des petits-enfants) par les chapitres rédigés par Catherine Gueguen, pédiatre et spécialisée dans l’éducation positive, et Céline Alvarez, auteur et conférencière française, linguiste de formation.

La première met en avant les découvertes récentes des neurosciences affectives et sociales, qui ont montré combien il est primordial de faire preuve d’empathie et de bienveillance envers les petits (surtout entre 0 et 2 ans), dont le cerveau est fragile et vulnérable, pour permettre leur bon développement intellectuel et affectif.

La seconde a mené une expérimentation dans une maternelle de banlieue parisienne, et raconte l’importance de créer un contexte favorable à la transmission. Son « modèle d’école physiologique » est tout à fait passionnant et les résultats sur le développement des compétences cognitives et non cognitives (empathie, altruisme, générosité, confiance en soi) des enfants montrent qu’il est grand temps d’agir dans ce sens. Et de faire, de ce modèle, la norme.

« Si nous nous engageons collectivement à ne plus piétiner les lois biologiques qui conditionnent le développement humain, il est fort probable que nous soyons témoins de quelque chose de grandiose, écrit Céline Alvarez. Une levée d’êtres humains aux potentiels cognitifs, sociaux, émotionnels et créatifs pleinement déployés, qui seront en capacité de construire, avec intelligence, discernement et bienveillance, une société nouvelle. »

A vous d’agir !

Vous verrez, cet essai est à la fois riche en enseignements, propositions, pistes de réflexion. Vous y trouverez également de grands textes sur la transmission (Platon, Michel de Montaigne, Albert Camus, Simone Veil…) et un cahier pratique, pour vous accompagner vers une transmission consciente et incarnée. Vous serez notamment invité à écrire une lettre de gratitude et à rédiger votre épitaphe « en vous connectant ainsi à la trace que vous aimeriez laisser de votre passage sur Terre, à ce que vous souhaitez transmettre ».

A propos de l'auteur

Maya Dujardin

Laissez un commentaire