Economie

Votre étalon-or personnel

lingots d'or
Ecrit par Jim Rickards

« Je ne connais que deux hommes qui aient compris la véritable valeur de l’or : un obscur employé dans une chambre forte, au sous-sol de la Banque de Paris, et l’un des administrateurs de la Banque d’Angleterre. Malheureusement, ils ne sont pas d’accord. »
— Lord Nathan Rothschild

« La monnaie, c’est l’or et rien d’autre. »
— J.P. Morgan

« Personne ne comprend vraiment les cours de l’or, et je ne prétends pas les comprendre, non plus. »
— Ben Bernanke

Ces citations illustrent le perpétuel défi auquel sont confrontés les investisseurs lorsqu’ils doivent décider quel rôle attribuer à l’or au sein de leur portefeuille. Peu d’entre eux savent comment évaluer l’or, et ils sont encore moins nombreux à comprendre que ce dernier n’est pas vraiment un investissement, que c’est une monnaie.

Dire que l’or n’est pas un investissement peut paraître étrange, en particulier lorsque que je recommande d’avoir un compartiment or dans tout portefeuille d’investissement. Pour illustrer ce point, vous pouvez sortir de votre porte-monnaie, ou de votre portefeuille, une pièce d’un euro. Lorsque vous pensez à l’euro, vous le voyez en tant que monnaie, et non comme un investissement.

Un investissement comporte des éléments de risque et, traditionnellement, des rendements de type intérêts, dividendes ou loyers. La monnaie peut se transformer en investissement si on l’utilise pour acheter des actions, des obligations ou de l’immobilier. Mais sous cette forme d’une pièce d’un euro, ce n’est que de la monnaie n’offrant aucun rendement et qui demeurera une pièce d’un euro, que ce soit demain ou l’an prochain.

Pour l’or, c’est pareil. Il n’a pas de rendement. Une once d’or actuelle demeurera une once d’or l’an prochain et l’année suivante encore. Elle ne va pas mystérieusement se changer en deux onces, se mettre à rouiller ou changer de forme ou de couleur. C’est juste de l’or. Et pourtant, c’est une monnaie.

Il est vrai que la valeur de l’or peut changer lorsqu’elle est exprimée en dollar. Il est également vrai que la valeur d’un dollar peut changer lorsqu’on l’exprime en euro ou en once d’or. Mais ces changements de valeur relative ne transforment pas ces unités en investissement : ils reflètent simplement l’offre et la demande relatives à différentes formes de monnaie.

Aucune Banque centrale au monde ne souhaite revenir à l’étalon-or. Mais la question n’est pas là. La question est plutôt de savoir si elles seront contraintes de le faire.

Je me suis entretenu avec plusieurs présidents de la Fed. Lorsque vous leur demandez de but en blanc si l’on peut fixer une limite théorique aux bilans des Banques centrales, ils répondent « non ». Ils disent qu’il existe des raisons politiques de les augmenter ou de les diminuer mais que l’émission d’argent, elle, n’a aucune limite.

C’est totalement inacceptable. C’est ce qu’ils disent, ce qu’ils pensent et la façon dont ils agissent. Mais dans leur for intérieur, certaines personnes, à la Fed, savent bien que c’est inacceptable. Heureusement, certaines d’entre elles peuvent manifester leur désaccord en claquant la porte…

Puce Vous pouvez agir 
Je dis toujours à ceux qui affirment que nous n’avons pas d’étalon-or que, d’une certaine façon, nous en avons un. Vous pouvez instaurer votre propre étalon-or en achetant simplement de l’or.

Autrement dit, si vous pensez que la valeur de la monnaie papier est menacée, ou que la confiance envers la monnaie papier va peut-être disparaître, l’une des façons de vous protéger consiste à acheter de l’or, et rien ne peut vous en empêcher.

La réplique classique est la suivante : « A quoi bon détenir de l’or ? Pour qu’ils le confisquent, comme Roosevelt en 1933 ? » Pour ma part, je pense que c’est fort peu probable.

En 1933, nous sortions tout juste de quatre années de Grande Dépression et Roosevelt venait d’être élu. Les gens évoquent les cent premiers jours de son mandat mais il a fermé les banques tout de suite après avoir prêté serment. Et il a confisqué l’or à peine quelques semaines plus tard.

Et ce n’est pas comme si Elliot Ness avait fait du porte-à-porte en pénétrant de force dans chaque foyer pour récupérer l’or. Ils voulaient simplement mettre la main sur un petit nombre de personnes détenant des lingots de 400 onces (12,4 kg) stockés dans des chambres fortes à la banque. S’ils ont réussi à mettre la main sur ces personnes, c’est parce qu’ils ont pu fermer les banques et s’en servir comme intermédiaires afin de confisquer l’or. Mais à présent, tout est beaucoup plus dispersé, et l’on fait nettement moins confiance à l’Etat.

Si l’Etat tentait de confisquer l’or, de nos jours, il rencontrerait divers types de résistance. L’Etat le sait parfaitement. Il ne prendrait donc pas cette mesure car elle serait inapplicable et pourrait provoquer différents types de désobéissance civique ou de rejet, entre autres.

Tant que vous pouvez détenir de l’or, vous pouvez instaurer votre propre étalon-or en convertissant de la monnaie papier en or. Je vous recommande de le faire dans une certaine mesure. Il ne faut pas tout y investir, mais je recommande d’affecter à l’or 10% de ce que vous pouvez investir, si vous êtes prudent, et peut-être 20% si vous êtes plus téméraire, mais guère plus.

Ce sont des répartitions assez élevées par rapport à ce que les gens possèdent.

La plupart d’entre eux ne possèdent pas d’or, et toutes les institutions réunies ne détiennent qu’une modeste part d’or. Alors même si vous prenez le bas de cette fourchette, vous êtes loin d’atteindre les 10%. En fait, les institutions ne pourraient même pas augmenter modestement leur part d’or. Il n’y a pas suffisamment d’or dans le monde, aux cours actuels, pour satisfaire cette demande : le potentiel de hausse du prix est donc gigantesque.

Puce Les Chinois sont-ils stupides ? 
Malgré tout, les Banques centrales ne veulent pas passer à un étalon-or. Mais si l’or est une relique barbare, si l’or ne joue aucun rôle dans le système monétaire, si l’or est un investissement « stupide »… pourquoi les Chinois en achètent-ils autant ? Sont-ils stupides ?

Depuis le début de l’année, l’or a déjà augmenté de 20%. Si certains scénarios se matérialisent, vous constaterez que l’or va encore augmenter… bien plus. Et il va peut-être fortement augmenter sur une courte période. Il ne va pas augmenter de 10% par an sur sept ans puis doubler. Il se pourrait qu’il augmente régulièrement, puis qu’il enregistre un pic… et encore un autre… et qu’il enregistre ensuite un super pic. Et tout cela pourrait se produire en l’espace de 90 jours ou de six mois tout au plus.

C’est comme prendre la température d’un patient : le thermomètre affiche 40°C et c’est lui que l’on blâme. Ce n’est pas la faute du thermomètre : lui, il se contente de vous dire ce qu’il se passe. De la même façon, le cours de l’or n’est pas un objet économique ou un objectif en soi. C’est un indicateur des prix. Il vous indique ce qu’il se produit au sein de l’économie. Si l’or atteint les niveaux que j’ai indiqués, cela voudra dire que l’on s’oriente vers l’hyperinflation, ou quelque chose d’approchant, car rien ne se produit de façon isolée.

La déflation semble avoir le dessus, en ce moment. Mais le système monétaire peut basculer de la déflation à l’inflation rapidement, sans étape intermédiaire.

A ce stade, vous devez accorder plus de crédit à l’or. A présent, vous avez franchi le pas. Dès que vous songez à l’or et à la monnaie-papier, côte à côte, ou bien liés d’une façon ou d’une autre, vous arrivez à ces niveaux de 7 000 à 8 000$ l’once. Ce n’est pas une invention. Ce n’est pas une provocation. C’est réellement mathématique. Ce sont tout bonnement les chiffres que vous obtenez en divisant la masse monétaire par la quantité d’or sur le marché.

Il va falloir que les gens soient attentifs à cela. Soit les Chinois sont des idiots, ce qui n’est pas le cas, soit les gens vont commencer à acheter de l’or. Et c’est ce qu’ils vont faire.

Mais s’il se produit une ruée sur les devises papiers (ce qui est tout à fait possible) et que l’hyperinflation menace (ce qui est tout à fait possible), alors on devra peut-être repasser à un étalon-or… Non par volonté mais parce que ce sera nécessaire afin de calmer les marchés.

Je suggère que vous achetiez de l’or à son cours actuel (1 244$, environ) et que vous surfiez sur la hausse jusqu’à ses niveaux bien supérieurs (de 4 000 à 5 000$ l’once).

Ensuite, vous évaluerez la situation. Ayez l’esprit vif.

On ne peut se contenter d’élaborer une stratégie aujourd’hui et de la suivre point par point. C’est absurde. Vous devez avoir l’esprit vif, suivre tout ce qui se passe et vous préparer à changer d’avis en vous fondant sur de nouvelles informations.

A propos de l'auteur

Jim Rickards

Jim Rickards fait partie des spécialistes qui interviennent ponctuellement dans Libre d’Agir. Il met à votre service son expertise et ses conseils pour vous permettre d’être le véritable acteur de votre vie.

2 Commentaires

Laissez un commentaire