Catégories
High-Tech

Blu V XI – l’analyse

Performances et jeux : Le V XI est équipé du chipset Helio P22 de MediaTek, qui intègre un processeur octa-core et une puce graphique PowerVR, également présents dans le Redmi 6 de Xiaomi.

Bien qu’il semble puissant sur le papier, dans la pratique, les performances du modèle d’entrée de gamme de Blu ne sont pas parmi les meilleures. Il a un peu souffert pour charger les applications et les jeux dans notre test, prenant presque le même temps que le Moto G6.

Sur ce point, le Galaxy J8 parvient à être meilleur, en prenant beaucoup moins de temps pour tout recharger. Le V XI peut même gérer une bonne quantité d’applications ouvertes en arrière-plan, mais lorsque vous ouvrez un jeu, les 3 Go de RAM ne peuvent plus le gérer.

Il peut exécuter des jeux plus légers sans problème, mais des titres plus lourds comme PUBG fonctionnent avec des bégaiements sur l’appareil. Pour ceux qui sont plus exigeants et qui cherchent à avoir une plus grande vitesse, il vaut la peine d’investir davantage dans la version Plus qui offre de bien meilleures performances.

Caméras

L’ensemble des appareils photo est le même entre le V XI et le Plus. À l’arrière, nous avons un capteur principal de 16 MP accompagné d’un 5 MP inférieur qui sert à flouter l’arrière-plan des scénarios. En façade, nous n’avons qu’une caméra de 16 MP pour les selfies et un flash LED dédié.

La qualité des photos est conforme aux attentes pour un téléphone de cette gamme de prix. Il parvient à enregistrer un bon équilibre entre les couleurs et la luminosité, mais le manque de netteté dans les scénarios plus larges est perceptible.

La caméra frontale prend de bonnes photos dans les endroits bien éclairés. Dans les scènes plus sombres, il est possible d’utiliser le flash LED pour éclairer, mais cela finit par laisser le bord des photos blanchâtre.

Cela se produit également dans les vidéos. Le V XI offre deux niveaux d’intensité du flash, mais même dans l’option la plus faible, il finit toujours par interférer dans l’enregistrement.

L’appareil est capable de filmer en Full HD, mais est limité à la résolution HD avec la caméra frontale. La qualité audio est tout juste correcte, à peu près identique à celle des modèles chinois dans cette gamme de prix.

Batterie

Le V XI a montré une autonomie légèrement supérieure à celle de la variante Plus, ce qui montre que le matériel plus modeste et la taille et la résolution de l’écran plus petites font la différence et permettent quelques heures d’utilisation supplémentaires en fin de journée.

Quoi qu’il en soit, il est bon de ne pas abuser pour ne pas avoir à emmener l’appareil à la prise en début de soirée, mais dans l’ensemble, nous avons une autonomie plus que suffisante pour la plupart des utilisateurs.

Le chargeur met un peu plus de 2 heures pour recharger complètement la batterie, ce qui est un temps acceptable pour les appareils de base, la technologie de charge accélérée étant rare dans cette catégorie. Pour en savoir plus sur l’écran gh81-17482a, rendez-vous sur Mobilax.fr !

Logiciel

Le V XI est livré avec Android 8.1 Oreo et une interface modifiée qui ressemble à celle d’Android Pie. Nous avons remarqué qu’il manque un peu d’optimisation, présentant des lenteurs dans les transitions, mais rien de bien inquiétant.

Pour ceux qui n’aiment pas l’encoche en haut de l’écran, le logiciel permet de la masquer facilement. Dans l’ensemble, les performances sont conformes à ce que l’on attend d’un appareil de moins de 200 euros, mais on note que l’interface ne répond pas toujours précisément aux commandes, ce qui peut finir par en agacer certains.

Cela en vaut-il la peine ?

Le BLU V XI est un téléphone de base, mais il offre plus que de nombreux téléphones bon marché que l’on trouve sur le marché national. Ses performances ne sont pas les meilleures, mais il accomplit bien les tâches de base. Il offre une batterie encore meilleure que celle de la version Plus, ainsi que le même design et la même qualité de fabrication, sans oublier qu’il vous permet d’utiliser des écouteurs sans avoir besoin d’un adaptateur.

Dans l’ensemble, le V XI est un téléphone bon et bon marché qui remplit le rôle d’un modèle d’entrée de gamme respectable, laissant derrière lui de nombreuses options « consolidées ».

Points positifs

  • Excellente conception et construction pour la gamme de prix ;
  • Bonne autonomie de la batterie ;
  • Garantie contre la casse de l’écran avec BLU-Care ;
  • Lecteur d’empreintes digitales ;
  • De bonnes caméras.

Points négatifs

  • Commercialisation limitée ;
  • Quelques plantages dans l’interface ;
  • La luminosité de l’écran pourrait être un peu plus élevée.

Source : tudocelular.com

Catégories
High-Tech

Sony Xperia XA1 Plus – ce qu’il faut savoir

Matériel, performances et logiciel : On trouve à l’intérieur du XA1 Plus le chipset Helio P20 avec quatre cœurs à 2,3 GHz et quatre autres à 1,6 GHz. Selon MediaTek, ce processeur est appelé vrai octa-core car il peut activer et désactiver chaque cœur séparément selon les besoins, au lieu d’utiliser quatre cœurs en permanence, déclenchant quatre autres s’il a besoin de plus de puissance.

Le GPU est le Mali-T880MP2, et Sony a apporté au Brésil la variante avec 4 Go de RAM et a 32 Go de stockage interne, extensible par carte micro SD jusqu’à 256 Go.

Notre test de vitesse a relevé une minute et 14 secondes au premier tour et 19 secondes à la réouverture, sans avoir besoin de recharger d’applications. Le test complet a été réalisé en une minute et 33 secondes, une bonne note pour un appareil intermédiaire.

Tests de référence 

  • AnTuTu : 63 400 points ;
  • GeekBench : 835 points (single-core), 3 737 (multi-core) et 2 767 points (GPU) ;
  • Marque 3D : 679 points

Banc GFX :

  • Manhattan : 3,4 / 6,2 et 6,6 fps ;
  • T-Rex : 22 / 23 fps.

Les gens de Gamebench nous ont offert un compte premium, permettant à nos tests d’avoir une analyse plus approfondie des titres. Nous effectuons ce test pratique avec six jeux sélectionnés dans le Google Play Store, tous très populaires.

  • Asphalt 8 : 28 fps à 9% de CPU ;
  • Asphalt XTreme : 29 fps avec 5% de CPU ;
  • Clash Royale : 58 fps à 10% du CPU ;
  • Injustice 2 : 22 fps à 5% du CPU ;
  • Modern Combat 5 : 27 fps à 6% du CPU ;
  • Subway Surfers : 60 fps avec 4% du CPU.

Ainsi, le Xperia XA1 Plus tient ses promesses en matière de performance, apportant une performance très satisfaisante pour les utilisateurs moins exigeants, qui ne cherchent pas l’appareil le plus rapide du monde. Ce smartphone ne vous laissera guère tomber et présentera des plantages, surtout avec les 4 Go de RAM. Il peut gérer un bon nombre d’applications ouvertes en même temps sans planter.

Il est également idéal pour les jeux, si vous n’avez pas besoin des meilleurs graphismes possibles. Il peut exécuter presque tous les jeux de Google Play sans aucun problème.

Logiciel

Le XA1 Plus dispose d’Android 7.0 Nougat préinstallé, avec l’interface modifiée de Sony. Il est livré avec les applications Musique, Album, Vidéo, Movie Creator, What’s New, Augmented Reality Effect et Xperia Lounge préinstallées, ainsi que PlayStation, FM Radio, Calculatrice, AVG et Google pack. Sur le modèle que nous avons reçu, il y avait aussi déjà Facebook et Spotify.

Sony inclut un assistant dans ses appareils, avec quelques conseils, des réglages du mode stamina, un nettoyage intelligent, la gestion de la charge de la batterie et les Xperia Actions. Plusieurs options vous permettent de configurer certaines tâches qui seront exécutées par l’appareil dans des cas spécifiques, comme au moment du coucher, à l’ouverture d’un jeu, l’aide au transport ou au voyage.

Et nous ne pouvons pas oublier la grande nouveauté du XA1 Plus, qui est le premier intermédiaire de Sony avec un capteur biométrique.

Appareil photo

Le XA1 Plus apporte dans la caméra arrière un capteur d’image Exmor RS de 23 mégapixels, avec ouverture f/2.0 à l’arrière, a un autofocus hybride, un démarrage et une capture rapides, la promesse de bonnes photos en basse lumière, avec un ISO maximum de 6 400 et un zoom clair 5 fois, en plus de la fonction SteadyShot. En vidéo, il est possible d’enregistrer en Full HD.

Le capteur frontal est également de type Exmor RS, mais de taille plus importante et de résolution inférieure, soit 8 Mpx. L’objectif est grand-angle, dispose également de SteadyShot et l’ISO maximum est de 3 200, avec la même ouverture f/2.0 que le capteur principal. Les vidéos sont également disponibles en résolution Full HD.

L’application appareil photo de Sony est assez familière au public captif de la marque. Les modes photo et appareil photo sont séparés, et le mode professionnel ne fonctionne que pour les photos. Il existe d’autres modes, appelés « applications », et vous pouvez également en télécharger. Pour acheter un écran samsung gh82-22131a, rendez-vous sur Mobilax.fr !

Vous ne pouvez effectuer aucun réglage d’image en mode automatique. Il suffit de toucher la zone de l’écran où se trouve votre sujet principal pour que les réglages de l’exposition et de la balance des blancs tiennent compte de ce point lors de la prise de vue. Pour effectuer un zoom avant, il suffit de pincer l’écran.

L’un des avantages de cet appareil par rapport à la plupart des smartphones du marché est qu’il existe un mode professionnel pour les selfies, qui vous permet au moins de modifier la balance des blancs et l’exposition. Le bouton d’engrenage situé à côté du bouton de capture offre quelques paramètres supplémentaires, dont le suivi des objets et une capture automatique, pour prendre des photos lorsque le capteur capte un sourire.

Source : tudocelular.com

Catégories
High-Tech

Alcatel A7 – l’analyse

Matériel, performances et jeux : Dans les spécifications techniques, nous avons un chipset MediaTek MT6750T avec huit cœurs jusqu’à 1,5 GHz, en plus du GPU Mali-T860 MP2, 4 Go de RAM et 32 Go d’espace interne, extensible via microSD. Comme prévu, cet ensemble a attiré l’attention sur l’arrivée de l’appareil dans notre pays.

Dans le test pratique de vitesse, l’A7 a eu besoin de 1 minute et 47 secondes pour ouvrir toutes les applications dans les deux tours, restant ainsi devant des rivaux comme le Zenfone 4 Max, le Moto G5S, le Moto G5 Plus et le Galaxy J5 Pro. Il convient également de noter qu’il a même surpassé des modèles beaucoup plus chers, comme les cas du Moto X4 et du Galaxy A7 2017, puisque dans le deuxième tour, toutes les applications ont été maintenues en arrière-plan sans problème.

Le premier tour de l’appareil a été assez rapide, il a fallu 1 minute et 24 secondes pour que toutes les applications soient ouvertes et que nous puissions revenir au chronomètre pour commencer le deuxième tour. Au tour suivant, nous avons vu que les 4 Go de RAM sont plus que suffisants pour que tout fonctionne en arrière-plan de manière fluide, en prenant seulement 23 secondes pour que toutes les applications se rouvrent.

Les tests de référence

  • AnTuTu : 43,470 points
  • GeekBench : 611 points dans le test mono-cœur, 2 536 points dans le test multi-cœur et 1 732 points dans le test GPU.
  • 3D Mark : 381 dans Sling Shot Extreme
  • Banc GFX : 7.3/6.8 fps dans Manhattan et 17/17 fps dans T-Rex

L’A7 dispose d’Android 7.0 Nougat en standard, sans attente de mise à jour vers Android 8 Oreo pour le moment. L’interface adoptée par la société apporte d’importants différentiels principalement en ce qui concerne les applications natives, la consommation multimédia et la personnalisation, offrant plusieurs fonctionnalités absentes de la version pure de la plateforme, et sans que cela ne pèse autant sur ses performances.

Parmi les points forts, nous avons l’assistance gestuelle pour faciliter la vie de l’utilisateur, la possibilité de cloner les applications de réseaux sociaux pour utiliser plus d’un compte, les options de personnalisation des couleurs affichées à l’écran grâce à MiraVision, et les options de personnalisation native du lanceur, notamment le choix du nombre d’applications dans la grille, la taille des icônes et même la couleur des sous-titres.

Nous passons ensuite au test pratique avec les jeux, où nous utilisons GameBench pour mesurer le taux d’images par seconde moyen obtenu par ceux-ci, ainsi que la consommation de CPU et de RAM. Si l’application vous intéresse, vous pouvez également consulter le tutoriel que nous avons créé pour vous aider à la configurer correctement sur votre appareil.

Dans Asphalt 8, nous avons obtenu un taux moyen de 20 fps, avec une consommation de CPU restant à 37% et une consommation de RAM à 628 Mo. Dans Asphalt Xtreme la situation était un peu plus mauvaise, avec 18 fps en moyenne, CPU à 39% et RAM à 670 MB. Les deux titres de Gameloft ont été exécutés avec une qualité graphique maximale, donc si vous voulez quelque chose de plus fluide, il est possible de renoncer à certaines textures.

Injustice 2 a honoré le poste de jeu le plus lourd de notre test, tournant à 16 fps en moyenne, avec une consommation CPU de 56% et une consommation RAM de 829 Mo. En fermant les jeux les plus exigeants, nous avons obtenu 35 fps en moyenne dans Modern Combat 5, le jeu de tir à la première personne occupant 37 % du CPU et 588 Mo.

Dans les titres plus simples, nous avons obtenu d’excellentes performances dans Subway Surfers avec 59 fps en moyenne, ainsi que 41% de CPU et 315 Mo de RAM, tandis que Clash Royale a tourné à 37 fps en moyenne, avec une consommation de CPU à 18% et de RAM à 410 Mo.

Appareil photo

En parlant des caméras, nous avons à l’arrière un capteur de 16 mégapixels avec ouverture f/2.0 et double flash LED, tandis qu’à l’avant se trouve un capteur de 8 mégapixels avec ouverture f/2.0 et un seul flash LED.

L’application de l’appareil photo a un aspect propre et direct, et vous pouvez passer d’un mode d’utilisation à l’autre en touchant la barre sur la droite, et accéder aux principales fonctions sur le côté gauche, comme le HDR, le retardateur et le flash. Parmi les modes d’utilisation, le plus marquant est le collage instantané, qui permet de prendre plusieurs photos de manière séquentielle et de les intégrer dans une grille de votre choix. Pour en savoir plus sur l’écran gh82-19204a, rendez-vous sur Mobilax.fr !

En ce qui concerne la qualité des images capturées, l’Alcatel A7 a surpris, puisque même s’il n’a pas pu prendre la première place dans notre comparaison, il a été bien au-delà de ce qui était attendu, étant capable de fournir de bonnes images en extérieur, un bon niveau de détail en macro et une bonne balance des couleurs, un point où beaucoup de ses rivaux pèchent. Dans les endroits où la lumière est faible, la situation n’était pas aussi bonne, mais elle doit être plus que suffisante compte tenu de sa gamme de prix.

Enfin, mais les selfies, nous avons eu une bonne performance à la fois de jour et de nuit, montrant que le A7 est venu démystifier les caméras des modèles Alcatel, qui ont toujours souffert d’un certain préjugé parce que c’est un fabricant chinois.

Malheureusement, la qualité des photos n’est pas reprise dans les vidéos, l’A7 livrant des scènes très tremblantes et déséquilibrées, que ce soit avec la caméra arrière ou avec la caméra avant, ce qui indique que son utilisation principale devrait servir à prendre des photos et non pour enregistrer des vidéos.

Source : tudocelular.com

Catégories
High-Tech

Microsoft Lumia 640 – l’analyse

Appareil photo : Nous arrivons ici au point qui est probablement le plus grand atout du Lumia 640 face aux autres modèles du marché d’entrée. S’agissant d’un appareil lancé en tant qu’intermédiaire de la gamme Lumia, Microsoft a été « obligé » de fournir une qualité supérieure à la moyenne pour l’époque en termes de photographie, notamment un capteur principal de 8 mégapixels avec ouverture f/2.2 et système de stabilisation numérique. En revanche, pour les selfies, nous n’avons que 1 mégapixel, ne pouvant faire aucun miracle.

Comme le montre notre comparaison, le Lumia 640 est parvenu à vaincre ses rivaux sortis presque deux ans après lui à certains moments, ce que l’on constate surtout dans les scènes qui nécessitent une plus grande plage dynamique et dans les endroits où l’indice de luminosité est plus faible. Cela est possible parce que, même s’il fait partie d’une gamme de prix peu élevée, le Lumia 640 dispose du HDR, un élément absent de la grande majorité de ses rivaux.

En ce qui concerne l’enregistrement vidéo, le capteur principal est capable d’enregistrer des scènes en Full HD à 30 images par seconde, tandis que le module frontal ne peut enregistrer qu’en HD, également à 30 images par seconde.

Batterie

Comme pour le test de performance, la plupart des applications utilisées dans notre test de batterie standard ne sont pas disponibles pour le Lumia 640, ce qui rendrait la comparaison avec d’autres appareils injuste. Pour cette raison, nous n’avons effectué que quelques tests plus simples pour essayer de simuler un modèle d’utilisation aussi proche que possible de ce que nous pratiquons sur d’autres modèles.

Avec cela, il a été possible de se rendre compte que le Lumia 640 ne devrait rien laisser à désirer pour les utilisateurs de base et même pour ceux un peu plus intenses, mais si vous êtes le genre d’utilisateur qui écoute de la musique en streaming ou joue à des jeux pendant de longues périodes, la chance de devoir courir après une prise de courant avant la fin de la journée est grande.

En parlant de prises, le chargeur standard fourni par Microsoft n’a qu’une puissance de 750 mA, et il faut 2 heures et 22 minutes pour recharger complètement les 2 500 mAh du Lumia 640. Après une heure de branchement, vous obtenez une charge proche de 52 %. Pour en savoir plus sur l’écran gh97-21406a, rendez-vous sur Mobilax.fr !

Forces et faiblesses

Points forts

  • Design épuré ;
  • Bonne performance pour les activités courantes ;
  • Écran de bonne qualité ;
  • Appareil photo supérieur à la moyenne pour les modèles de la gamme jusqu’à plus de 110 euros.

Points faibles

  • Mauvaise caméra frontale ;
  • Le Windows Store est toujours un problème ;
  • La multiplicité des versions peut désorienter le consommateur.

Évaluation finale

Coût-bénéfice

Il se situe généralement dans la même gamme que d’autres intermédiaires au matériel nettement plus puissant, comme le LG X Power et le Vibe K5.

Paquet et caractéristiques

Bien qu’il ait lancé son appareil à un prix beaucoup plus élevé que prévu, Microsoft a économisé autant que possible en termes d’accessoires, n’incluant dans la boîte qu’un faible chargeur de 750mA avec câble fixe et manuels. Pas d’écouteurs ni de câble USB.

Confort

L’appareil a une bonne prise en main, avec une épaisseur satisfaisante pour ses dimensions. Le point négatif ici est son dos, qui en plus d’être très lisse, est extrêmement compliqué à enlever.

Facilité d’utilisation

Windows Phone 8.1 est un système très intuitif, qui permet l’utilisation de tuiles afin que tout soit toujours à portée de main. C’est pourquoi il s’agit d’une option parfaite, notamment pour les utilisateurs plus âgés.

Multimédia

Son écran présente de bons niveaux de contraste et de saturation, cependant, sa luminosité est inférieure à celle que nous avons dans d’autres intermédiaires. Le haut-parleur principal ne déçoit pas, mais il est loin d’impressionner.

Note globale

Le Lumia 640 est sorti comme un modèle intermédiaire, mais même au moment de sa sortie, l’appareil avait déjà un matériel dépassé par rapport à ses concurrents, ce qui n’a fait qu’empirer au fil du temps.

Source : tudocelular.com

Catégories
High-Tech

UMIDIGI S2 Lite – l’analyse

Écran et son : Le S2 Lite présente un écran de 6 pouces avec une résolution HD+ (720 x 1440 pixels), ce qui donne une densité de 268 ppi. La résolution est suffisante pour offrir une bonne expérience dans la navigation, les vidéos et les jeux, mais le niveau de luminosité du panneau de Sharp utilisé par Umidigi n’est pas élevé.

Lors de la mesure effectuée avec un luxmètre, l’écran finit par fournir une luminosité inférieure à 500 lux, ce qui limite l’utilisation de l’appareil en environnement extérieur. Bien que Sharp utilise la technologie IPS LCD, l’angle de vision n’est pas le meilleur – étant pire que les écrans que nous voyons dans la ligne Moto G, par exemple.

Le haut-parleur n’est pas non plus très puissant, ce qui limite encore l’expérience dans les endroits où il y a beaucoup de bruit. L’absence de prise casque finit par faire défaut à ces heures, encore plus lorsqu’il faut emporter l’adaptateur USB-C/P2 partout où l’on va.

Dans l’ensemble, l’expérience multimédia est satisfaisante, d’autant plus si l’on tient compte du prix demandé pour l’appareil. Le grand écran est idéal pour regarder des films et jouer à des jeux, mais la sensibilité n’est pas la meilleure, ce qui peut irriter certains utilisateurs.

Performances et jeux

Le smartphone d’entrée de gamme d’Umidigi est équipé du chipset MT6750T de MediaTek, qui offre un processeur octa-core avec une vitesse maximale de 1,5 GHz. Si l’on ajoute à cela les 4 Go de RAM de l’appareil, on constate que les performances sont très bonnes pour cette gamme de prix.

Le S2 Lite a réussi à maintenir toutes les applications dans notre test de vitesse, offrant une meilleure gestion du multitâche que de nombreux appareils Motorola avec la même quantité de mémoire.

Notre test de vitesse consiste à ouvrir 12 applications, dont Appareil photo, Galerie et Paramètres, tandis que d’autres ont été téléchargées comme Facebook, WhatsApp, Chrome, Netflix, Spotify, Photoshop Mix, Pokémon Go et Asphalt 8.

L’ouverture s’est faite exactement dans cet ordre, en comptant le temps à partir du moment où le chronomètre a été mis en marche et qu’un point a été fait à la fin du premier tour pour voir si le deuxième tour s’exécuterait plus rapidement, puisque toutes les applications et tous les jeux seraient théoriquement déjà stockés dans la mémoire vive.

Au premier tour, le S2 Lite a mis 1m20s, ce qui est un temps très acceptable pour sa gamme de prix. La meilleure partie est qu’il a gardé toutes les applications ouvertes, réduisant le temps du deuxième tour à seulement 20s. En additionnant les centièmes de secondes des deux tours, nous avons obtenu 1m41s au total. Cela le place au-dessus de nombreux appareils d’entrée de gamme équipés du chipset de MediaTek, mais en deçà de certains appareils équipés de Snapdragon.

Dans les benchmarks, nous avons eu des résultats dans les limites prévues pour un smartphone d’entrée de gamme, mais dans les jeux, nous voyons que le Mali-T860 MP2 souffre pour offrir une bonne fluidité en résolution HD+. Même dans les jeux plus légers, comme Subway Surfers, il n’était pas possible d’atteindre 60 fps. Pour connaître le prix de l’écran galaxy A7 2018 gh96-12078a, rendez-vous sur Mobilax.fr !

Nous avons utilisé l’outil Gamebench pour mesurer les performances des jeux sur le smartphone d’Umidigi. L’application ne fonctionnait pas correctement, n’enregistrant pas les données complètes des jeux, comme l’utilisation du GPU. Dans Asphalt 8 et Clash Royale, même l’utilisation du CPU n’a pas été enregistrée.

PUBG Mobile a fonctionné avec le réglage minimum et même dans ce cas, nous avons constaté plusieurs chutes sous les 20 fps. Pour ceux qui recherchent un appareil de jeu, le S2 Lite pourrait être un peu décevant, sauf si vous êtes un joueur occasionnel à la recherche de quelque chose pour jouer en faisant la queue à la banque.

Source : tudocelular.com

Catégories
High-Tech

Vivo X21 UD – l’analyse

Performances et jeux : Le X21 peut essayer de donner l’impression qu’il s’agit d’un appareil haut de gamme, mais il est équipé du chipset Snapdragon 660, qui est un modèle intermédiaire de Qualcomm. En termes de mémoire, le modèle examiné était doté de 6 Go de RAM et de 128 Go de stockage, ce qui est suffisant pour exécuter plusieurs applications en même temps en difficulté.

Le Snapdragon 660 n’est peut-être pas le chipset le plus puissant du marché, mais il a beaucoup de puissance de feu pour faire fonctionner Android de manière fluide, et c’est ce que nous voyons ici sur le smartphone de Vivo.

Tant pour l’ouverture des applications que pour la gestion de la mémoire vive, le modèle a montré de belles performances. Il parvient également à obtenir des chiffres élevés dans les benchmarks, mais il reste bien sûr en deçà du Galaxy S9 et de tout autre équipé de Snapdragon 845.

Ce qui compte, c’est que le X21 s’en sort bien en multitâche et aussi dans les jeux. Même les titres les plus lourds sont fluides, ce qui montre clairement que la puce graphique de l’appareil a tout le potentiel nécessaire pour exécuter n’importe quelle application en résolution Full HD+.

Appareil photo

 Le Vivo X21 possède deux caméras à l’arrière, soit la caméra principale de 12 mégapixels avec ouverture f/1.8 et la caméra secondaire de 5 mégapixels avec ouverture f/2.4.

Comme il est typique d’un smartphone chinois de milieu de gamme, l’appareil photo du X21 est tout juste correct. Les images capturées sont bonnes dans des conditions bien éclairées, avec des détails nets, une bonne plage dynamique et des couleurs riches. L’autofocus est également rapide, car nous n’avons presque jamais besoin de toucher l’écran pour faire la mise au point.

Lors de la prise de photos dans des conditions de faible luminosité, nous avons obtenu des résultats moins impressionnants, ce qui était déjà prévu. Les images ont des détails plus doux, peut-être pour supprimer le bruit, en plus de couleurs plus délavées, mais elles sont encore assez bonnes pour être utilisées sur les réseaux sociaux.

La caméra secondaire sert à flouter l’arrière-plan de la scène, permettant à l’utilisateur de choisir le niveau d’intensité de l’effet. Il est également possible d’utiliser la caméra frontale pour le mode portrait, mais le résultat est beaucoup plus artificiel.

Le X21 est capable d’enregistrer en résolution 4K avec la caméra arrière et la caméra avant, offrant des vidéos avec un bon contraste, des détails nets et des couleurs précises. L’inconvénient, c’est que l’appareil n’offre pas de stabilisation de l’image, ce qui donne lieu à des enregistrements tremblants. Le microphone fait un bon travail de capture audio avec une qualité décente. Si vous souhaitez acheter un écran samsung gh82-25612a, rendez-vous sur Mobilax.fr !

Batterie

Le X21 est équipé d’une batterie de seulement 3 200 mAh, ce qui peut sembler peu par rapport aux normes actuelles. Cependant, dans notre test, l’appareil a passé toute la journée loin de la prise. Nous avons chargé la batterie tôt le matin et elle n’est tombée à plat qu’à minuit.

Le smartphone a fonctionné pendant un total de 8 heures et 12 minutes avec l’écran allumé pendant le test.

Il y a eu 12 cycles complets de tests, qui comprenaient :

  • 72 minutes de navigation dans Chrome ;
  • 360 minutes de WhatsApp, Spotify, PowerAmp (musique hors ligne), MX Player (vidéo) et YouTube (72 minutes chacun) ;
  • 72 minutes de jeux (Pokémon Go, Subway Surfers, Candy Crush, Modern Combat 5, Injustice et Asphalt 8) ;
  • 72 minutes de Facebook, Gmail et Google Maps (24 minutes chacun) ;
  • 48 minutes d’appels vocaux connectés aux réseaux mobiles ;
  • La batterie a présenté une moyenne de 34ºC pendant le test.

Même lors de la lecture de vidéos, la batterie du X21 est très efficace. Il est possible de profiter de vos séries préférées pendant plus de 14 heures, ce qui est suffisant pour regarder plus d’une saison sans avoir à recharger la batterie de l’appareil.

Le chargeur fourni par Vivo est suffisamment puissant pour que le X21 ne passe pas trop de temps sur la prise. En moyenne, la batterie sera entièrement rechargée en un peu plus d’une heure et demie.

Source : tudocelular.com